Déplacement tendu pour les bus stéphanois !

Pros     | Publié le par Thomas | 27 commentaires
Ils étaient très nombreux hier à s'être rendus dans la capitale italienne pour assister à la rencontre entre la Lazio de Rome et l'AS Saint-Etienne. La majorité est encore sur la route du retour à l'heure où nous écrivons. Un long déplacement qui n'aura pas été des plus tranquilles puisque les nombreux bus stéphanois ont été la cible d'un traitement de faveur des forces de l'ordre italiennes. 

Les bus ont été fouillé au peigne fin nous rapporte l'USS. Dans cette première fouille, les couteaux pour les casse-croûtes et mêmes les tire-bouchons ont été tout bonnement récupérés par les autorités. Aussi, tout ce qui ressemblait de près comme de loin à de l'alcool a été confisqué. 

Les plusieurs centaines de supporters stéphanois ont également été formellement interdits de se rapprocher du centre historique, proche du Vatican. Si vous vouliez voir du pays, c'est raté !

Les places de match ont été remises aux leaders des groupes seulement 2 heures avant le coup d'envoi de la rencontre. L'organisation pour la distribution de ces places était quelque peu incohérente. Les billets qui devaient être nominatifs ne l'étaient pas. La Lazio n'a pas respecté le règlement UEFA en inscrivant les nom et prénom des bénéficiaires sur chaque billet mais a demandé aux responsables des groupes de le faire !

Le transport entre Villa Borghese et le Stadio Olympico n'a pas été des plus calmes non plus. Entassés comme du bétail à plus de 80 personnes par car, les autorités italiennes ont laissé à l'arrêt pendant plus d'une heure ces navettes alors qu'elles étaient déjà pleines de supporters. Exacerbés, des personnes sont descendus aux risques d'un affrontement avec les forces de l'ordre.

Enfin l'ultime fouille avant de rentrer dans le stade à vu les autorités confisquer tous les briquets trouvés. Parfois, ils ont fait enlever les chaussures, parfois ils ont fait enlever les chaussettes, et certains ont même du baisser pantalons et caleçons !!

Pour le retour, certains cars ont été bloqués jusqu'à minuit passé avant de pouvoir prendre la longue route qui les attend !

Ton premier pari remboursé jusqu'à 100€ :
Article plus récent chevron_right
Galtier : "Je suis très déçu pour mes joueurs"
chevron_left Article plus ancien
Caiazzo peste contre l'arbitrage, "c'est une honte"
keyboard_arrow_down Commentaires (27) keyboard_arrow_down