Dabo veut saisir cette nouvelle opportunité

Pros | Publié le par Tibo | 25 commentaires
Recrue phare de la saison dernière, Bryan Dabo n'a pas confirmé les espoirs placés en lui. Progressivement, Christophe Galtier l'a même écarté du groupe professionnel. Mais l'ancien Montpelliérain retrouve des couleurs en ce début de nouvelle saison sous la houlette d'Oscar Garcia et souhaite se relancer.

"Je vis cela comme une opportunité parce que je ne suis pas quelqu'un de revanchard. J'avais fait une bonne préparation la saison dernière mais ça ne l'a pas fait ensuite. Ce n'est pas grave. On ne m'a pas fait de mal. J'étais simplement mal de ne pas jouer. Je n'ai reçu que des messages d'encouragement des supporters alors qu'un joueur qui ne joue pas à plutôt tendance à être accablé. C'est tout le contraire qui s'est passé. Là, j'effectue une bonne préparation, ça va le faire. Je le vois comme ça. 
Quand on est bien dans la vie, dans la tête, dans le groupe, ça se traduit sur le terrain. On travaille bien. J'ai la chance en plus que le coach me parle bien avec ses adjoints. Le coach me pousse, me dit ce qu'il attend de moi. Quand j'étais à Montpellier, je marquais souvent, je faisais des passes décisives, c'était normal. Je dois être en mesure de le faire ici aussi."

Christophe Galtier lui reprochait notamment son jeu fou-fou, sa tendance à partir dans tous les sens. Une critique que le milieu de terrain accepte, même si son jeu pourrait désormais plus correspondre à la nouvelle philosophie prônée par Oscar Garcia : "je suis d'accord avec lui. Il faisait des constats assez lucides parfois. Mon rôle n'a pas beaucoup changé. Mais chaque coach a sa philosophie de jeu, son identité. Oscar Garcia aime beaucoup qu'on ait la balle, que son équipe soit en place tactiquement et que lorsqu'on perd le ballon, on le récupère rapidement. Qu'on mette de l'intensité au pressing, que l'on fasse beaucoup d'efforts. Si je suis en mesure de le faire comme lors des matchs amicaux, je n'aurai pas de problème à m'imposer. Mais il faut le faire."

Source : Le Progrès
Article plus récent chevron_right
#ASSEMHSC à suivre en live vidéo
keyboard_arrow_down Commentaires (25) keyboard_arrow_down