Comment Jérémie Janot s'est retrouvé dans la peau de Peter Parker ?

Anciens Verts | Publié le par Joris | 9 commentaires
⚜ Le match #ASSEVAFC en direct sur
France Bleu Saint-Étienne Loire 👇 👉
Direct
France Bleu Saint-Étienne Loire

Si Jérémie Janot est resté une icône dans le Forez c'est bien entendu pour sa longévité dans les cages stéphanoises ainsi que grâce aux relations qu'il avait tissé avec le public stéphanois. Un soir de mai 2005, Jérémie Janot s'était même retrouvé dans la peau de "l'homme araignée" le temps d'un match. 

Nous sommes le 25 mai 2005. Pour leur retour dans l'élite, les Verts ont connu un début de saison compliqué mais ont finalement su hausser leur niveau de jeu pour figurer aux portes de l'Europe à deux journées de la fin. C'est Istres, déjà relégué, qui se présente dans un Geoffroy-Guichard plein à craquer. Les Verts remporteront finalement cette rencontre deux buts à zéro et accrocheront la Coupe Intertoto en fin de saison. Néanmoins, ce match reste dans les mémoires pour autre chose : la mythique tenue Spider-Man qu'avait enfilée Jérémie Janot ce jour-là. 

Dans l'émission 100% Sainté de notre partenaire France Bleu Saint-Étienne Loire, l'ancien gardien du temple vert revient sur ce moment iconique : "En fait, c'est avec l'équipementier Duarig. Je voudrais rendre hommage au regretté Lionel Fauriat qui était gardien de but et qui travaillait chez Duarig. C'est lui qui avait des idées de maillots et le film Spider-Man allait sortir au cinéma. Il a eu l'idée de me faire un maillot Spiderman. C'était quand même osé et moi je lui dis que si je n'avais pas la cagoule je ne mettais pas le maillot. Lui ne m'a rien dit, il m'a sorti le maillot et au dernier moment il m'a mis la cagoule et m'a dit : "tu es obligé de le mettre." Je ne me suis pas dégonflé, je ne pensais pas que ça allait prendre de telles proportions  : il faut savoir que sur Youtube c'est une vidéo qui a été vue plus de 50 millions de fois. Partout où je vais on me parle de ça, c'est un truc de fou. Je n'aurais jamais pensé que 17 ans plus tard on m'en reparle. Hier au Havre (lundi, ndlr), la première chose qu'on me dit c'est 'Spider-Man'. C'est un truc de fou ! Jamais je n'aurais pensé que cela aurait un tel impact parce que justement, on ne l'a pas calculé. 

C'était dans la spontanéité, dans la fraicheur, et c'est aussi ça que les supporters aiment. Il n'y a rien de calculé, tout est fait avec le coeur, avec l'envie et sur le moment. Parce que si tu penses mettre un maillot de Spider-Man pour que dans 17 ans on t'en reparle encore, c'est un flop. Parce que c'est calculé, il n'y a rien de vrai là-dedans. Si cela a marché, c'est parce que je suis quelqu'un de vrai. J'ai grandi à Valenciennes mais Valenciennes et Saint-Étienne ce sont deux villes voisines de mentalité."


Jérémie Janot s'était donc retrouvé dans la peau de Peter Parker, alias Spider-Man le temps de 90 minutes de jeu. Un moment à revivre en images ci-dessous. 

keyboard_arrow_down Commentaires (9) keyboard_arrow_down