Clément : "Le Derby va au delà du simple match de football"

Anciens Verts  #OLASSE   | Publié le par Paul | 12 commentaires

Milieu de terrain stéphanois entre 2011 et 2017, Jérémy Clément a connu l'ambiance du derby sous les couleurs des deux équipes. Dans un long entretien pour FootMercato, il revient sur l'ambiance particulière qui anime ce match. 

Jérémy Clément : "Le derby OL-ASSE est un match particulier. Du coup, moi qui l’ai joué dans les deux clubs, que ce soit du côté de Lyon ou de Saint-Étienne, ce sont deux matches importants pour l’Olympique Lyonnais comme pour l’AS Saint-Étienne. Au-delà de l’aspect sportif, ce sont des matches où on joue et on défend les couleurs d’une ville. C’est un match qui va au-delà du simple match classique de football entre deux équipes. Ça dépasse un peu ce cadre. Les deux villes sont proches. Ce sont des matches super à jouer avec des notions au-delà du football. L’ASSE, c’est un club qui m’a marqué parce que j’étais plus âgé. J’ai eu mes enfants là-bas. J’ai aussi eu une grave blessure avec Sainté face à Nice. Je suis très content de mon passage à l’AS Saint-Étienne pendant six ans. Je pense qu’on a fait de belles choses. J’ai rencontré des coéquipiers extraordinaires, des amis. L’OL et l’ASSE, ce sont deux clubs qui se détestent. Mais au final, ça reste deux clubs qui m’ont marqué et que j’ai apprécié."

"Je me suis fait un peu chambré au début chez les Verts, même avec les joueurs (sourire). Mais je n’ai jamais ressenti de haine que ce soit de la part des supporters ou autres. Peut-être qu’ils ne me l’ont pas dit et qu’ils pensaient : "lui il a été formé à Lyon cet enfoiré" (rires). Mais non, je n’ai jamais ressenti quoi que ce soit de négatif à mon égard. Quand j’étais à Saint-Étienne, on a battu l’OL 3 à 0 (30 novembre 2014). Pourquoi ce match me revient ? Car on avait l’habitude de perdre contre Lyon. On avait inversé la tendance sur ce match-là. L’OL était toujours supérieur à nous en terme de qualité de jeu et de joueurs. Mais on avait su rivaliser et les dominer au niveau de l’aspect athlétique et de l’intensité. On en avait mis beaucoup plus qu’eux. Si je devais retenir un match, ce serait celui-là. Ils étaient favoris et on avait un peu déjoué les pronostics."

Article plus récent chevron_right
Flash: Le groupe de Puel pour #OLASSE
keyboard_arrow_down Commentaires (12) keyboard_arrow_down