Charbonnier, un cadre au cœur vert

Pros | Publié le par Tibo | 11 commentaires

En s'engageant avec l'AS Saint-Étienne peu avant l'ouverture du mercato d'hiver, Gaëtan Charbonnier a rejoint un club qui lui a donné envie de jouer au football. L'attaquant des Verts a raconté une petite anecdote à ce sujet dans un entretien accordé à So Foot.

"J’ai toujours regardé les matchs de Saint-Étienne. C’est un club qui m’a donné envie de jouer au foot, un club qui a marqué l’histoire. Quand on est amoureux du foot, on aime les clubs historiques avec un public comme celui-là. Mon frère est supporter de Marseille et, petits, on se cachait derrière le canapé des parents pour regarder OM-ASSE. J’ai grandi avec des images d’Aloísio et avec le maillot noir, un peu bleu marine, avec les sponsors Dreamcast et Géant écrits dessus. Je l’ai encore à la maison. C’est un tout. Avant de signer mon premier contrat en 2007-2008 (avec Châtellerault, NDLR), je m’étais entraîné pendant une semaine au centre d’entraînement de l’ASSE, à l’époque de Laurent Roussey. Je m’en souviens comme si c’était hier. J’avais même fait un spécifique attaquant avec Bafé Gomis."

S'il a débarqué en cours de saison, le meilleur buteur en activité de Ligue 2 n'a pas tardé à prendre ses marques ainsi que la parole dans le groupe. Il évoque ce rôle de cadre et l'apport des recrues hivernales : "On est plusieurs à prendre la parole. J’ai rejoint un groupe assez jeune (24,7 ans de moyenne d’âge, NDLR), il y a des générations qui se croisent et, nous les recrues (Gautier Larsonneur, Dennis Appiah, Niels Nkounkou et Kader Bamba ont débarqué cet hiver, avec lui, NDLR), on ramène du sang neuf et de l’expérience. Il faut trouver un juste milieu pour que tout se coordonne correctement. Moi, je connais très bien ce championnat, j’essaye d’être le plus positif possible, de mettre tout le monde bien dans ses pompes pour qu’on aille de l’avant. Mon ambition en arrivant, c’était d’apporter mon tempérament, mon envie de gagner des matchs. C’est ce que j’essaye de faire passer au quotidien."


Auteur de 30 buts en 179 matchs de Ligue 1 et de 85 buts en 205 matchs de Ligue 2, Charbonnier se voit souvent coller l'étiquette d'un joueur de seconde division. Mais pour lui, l'essentiel est ailleurs : "je m’en cogne. Ce qui compte pour moi, c’est l’importance que l’on m’accorde au sein du club, du projet. J’ai l’habitude de dire que quand on donne, on rend. Ici, je sens que l’on me donne, donc je vais tout faire pour rendre."


Photo de Gaëtan Charbonnier
chevron_right Voir la fiche de Gaëtan Charbonnier
keyboard_arrow_down Commentaires (11) keyboard_arrow_down