Caïazzo veut des socios à l'Allemande

Club | Publié le par Tibo | 17 commentaires
L'actionnariat populaire, c'est un système qui fait les beaux jours de l'Allemagne en matière de football, qui sans obtenir des recettes exorbitantes via les droits TV, possède une importante puissance financière. Ce système, Bernard Caïazzo voudrait l'importer en France, pour mettre un terme au Président mécène. 

Seulement voilà, le football Français ne possède pas la même culture que le football Allemand. Le supporter Français est généralement versatile, peu passionné...
« En France, on est dans un système de mécénat. Qu'est-ce qu'il fait à Rennes, M. Pinault ? C'est du mécénat. Qu'est-ce que font Tavernost et M6 à Bordeaux ? Qu'est-ce qui se passe à Monaco ? C'est du mécénat. Il faut avoir un système qui soit différent, comme les Allemands avec un système où les socios possèdent 51% du club, 250 000 socios à Dortmund, 300 000 au Bayern, 100 000 à Schalke. »

Par ailleurs, en qualité de Président de Première Ligue, le Président du Conseil de Surveillance de l'AS Saint-Etienne a commenté la mise en vente officielle de l'Olympique de Marseille « Des investisseurs? Vous savez, il n'y a jamais de retour sur investissement, donc l'OM va se retrouver confronté à une situation qu'il a connu il y a vingt ans, avant l'arrivée de Robert Louis-Dreyfus, a déclaré Bernard Caïazzo, en marge d'une conférence de presse. Il faut trouver un nouveau mécène. Je pense que notre football, s'il ne se réforme pas en profondeur, aura énormément de mal, d'ailleurs la preuve il a énormément de mal, contrairement aux Anglais, à trouver des gens qui viennent dans les clubs. »

Source : L'Equipe
Article plus récent chevron_right
Flash : Pas de supporters des verts à Bastia
chevron_left Article plus ancien
Guilavogui courtisé par la vieille dame
keyboard_arrow_down Commentaires (17) keyboard_arrow_down