Caïazzo se fait rhabiller pour l'hiver par Dayan

Club | Publié le par Tibo | 78 commentaires

Bernard Caïazzo est à l'honneur sur le plus grand quotidien sportif français, qui lui brosse un portrait dans lequel plusieurs personnes interviennent. 

Il en ressort que le président du conseil de surveillance est un personnage clivant, à l'inverse de l'image qu'il souhaite donner. Certains amis comme Vincent Labrune s'expriment, se montrant plutôt élogieux, mais la tendance est plutôt à dénoncer son ego démesuré et sa tendance à raconter tout et n'importe quoi pour se faire aimer...

Un homme se montre plus virulent que les autres, il s'agit de Luc Dayan, homme d'affaires rencontré en marge de la vente du club en 2003.

"C'est un incroyable séducteur. Je l'avais trouvé très sympa, charmant. Mais j'ai assez rapidement été déçu. En effet, il a une grande propension à raconter ce qui l'arrange, comme lorsqu'il a déclaré dans une interview à France Football qu'il avait mis 5 M€ pour sauver le club et ses salariés ! C'est totalement faux et pour cause : il avait investi autour de 1 M€. Il est insaisissable, très fort pour faire copain avec les gros au détriment des petits ou l'inverse, selon son intérêt du moment. Il a petit à petit mis en place un système d'infiltration au sein de la Ligue et du "système foot", grâce à sa grande capacité à manipuler les uns et les autres."

Article plus récent chevron_right
Carl Medjani impressionné par le football amateur
chevron_left Article plus ancien
Les footballeurs ne dérogeront pas au confinement
keyboard_arrow_down Commentaires (78) keyboard_arrow_down