Caïazzo : "Le football Français n'est pas une activité à but lucratif"

Club | Publié le par Tibo | 33 commentaires
Lorsqu'il s'agit de parler des taxes, des impôts et de la puissance financière des clubs Français. Bernard Caïazzo, le président du Conseil de Surveillance de Ligue 1 n'est jamais très loin. Il s'est une nouvelle fois penché sur le sujet, dans les colonnes du dernier numéro de France Football

"Le football Français, sur 1.7 milliard de chiffre d'affaires, reverse plus de 600M€ à l'état. Ce n'est pas une activité profitable. On redonne plus que les Anglais, qui font trois fois notre chiffre d'affaires. Chaque saison, le Bayern de Munich économise environ 100M€ de charges sociales par rapport au PSG, soit l'équivalent du transfert de Neymar. Pareil pour le Real ou Barcelone. Le football Français n'est pas une activité à but lucratif. 
Les droits télé ne sont qu'un aspect. Pourquoi le montant Anglais est trois fois supérieur au notre ? Parce qu'ils ont trois fois plus d'abonnés que nous. Les droits Français correspondent à peu près au marché Français. Canal fait 2 milliards de chiffre d'affaires et investit en proportion. On aurait peut-être pu espérer 100M€ supplémentaires, mais, pour cela, il ne fallait pas que le gouvernement Français intervienne auprès du Qatar en expliquant que Canal risquait d'être étouffé par BeIN et que le cinéma était en danger."

Pour bien comprendre les écarts au niveau des droits TV. L'Equipe propose un tableau comparatif des 5 grands championnats. 


Article plus récent chevron_right
Bahebeck dans le viseur ?
chevron_left Article plus ancien
Gradel toujours dans le viseur de Bournemouth
keyboard_arrow_down Commentaires (33) keyboard_arrow_down