Cabella : "Je n'ai servi à rien et ça m'a touché"

Pros | Publié le par Faustine | 28 commentaires
Haut en couleur, Rémy Cabella fait beaucoup parler, en bien mais aussi en mal. Dans une interview accordée à L'Equipe, le milieu de terrain des Verts s'est confié sur sa personnalité, reconnaissant son extravagance mais dévoilant aussi une part d'ombre à travers une anecdote liée à la réception de l'OM en janvier dernier.

"C'est vrai que je suis à la fois très simple, grâce à mon éducation, et extravagant. J'aime la couleur, les piercings et le folklore. Les montres, les boucles d'oreilles, faut que ça brille. Les tatouages me rappellent des moments marquants de ma vie. Je ne sais même pas combien j'en ai. On n'a qu'une vie. Quand j'ai un kiff, je l'assouvis. Je marche comme ça, à la folie. Je ne suis pas méchant et j'assume mon côté bling-bling. Parfois, ça m'arrive de ne pas sourire oui. Quand je suis seul. Comme après la venue de l'OM. Malgré la victoire, je n'étais pas bien au fond de moi. C'était Marseille en face, et j'ai raté mon match. Je n'ai servi à rien et ça m'a touché. Dans ces cas-là, la musique me fait le plus grand bien. Je chante et je redeviens content. Rémy pas content, faut pas. Ce n'est pas mon mode de vie."

Article plus récent chevron_right
Flash : Diony sera là, pas Vada !
keyboard_arrow_down Commentaires (28) keyboard_arrow_down