Bouhazama : "Dimitri répondait présent dans les moments importants"

Anciens Verts | Publié le par Tibo | 18 commentaires
Ancien entraîneur des U19 de l'AS Saint-Etienne, Abdel Bouhazama est désormais du côté du SCO Angers où il est depuis plusieurs saisons le responsable du centre de formation du club. Sur 20 Minutes, il parle de Dimitri Payet, à l'époque où il évoluait chez les verts... 

« Dimitri Payet est arrivé à 20 ans à Saint-Etienne (il y a joué de 2007 à 2011) et il venait souvent voir les jeunes du centre de formation, d’autant qu’il y avait plusieurs joueurs réunionnais. On sentait qu’il se souciait vraiment des autres. Il jouait avec l’équipe professionnelle, mais il faisait preuve de beaucoup de simplicité et d’humilité avec les jeunes du club. C’est un affectif et j’ai retrouvé ça en le voyant ému après la victoire contre la Roumanie. Sur le terrain, on se rendait vite compte de son talent. Laurent Roussey (entraîneur des Verts de 2007 à 2008) lui reprochait une forme de nonchalance sur le terrain. Peut-être qu’on demandait beaucoup à un jeune de 20 ans. Pour moi, son attitude était plus liée à son âge qu’à de la fainéantise. A cette époque, les gens parlaient d’un manque de maturité le concernant. Mais à 22 ans, c’était déjà un père de famille. Dimitri répondait présent dans les moments importants. On le savait capable de coups d’éclat en dribbles mais ce qui m’impressionne le plus aujourd’hui, c’est de le voir à ce point dépositaire du jeu des Bleus. Il y a l’équipe de France avec Payet et l’équipe de France sans Payet. Il prend les rails de Platini ou Zidane dans cette équipe. »
Article plus récent chevron_right
Le nouvel organigramme du club dévoilé samedi ?
chevron_left Article plus ancien
La piste Conte a du plomb dans l'aile
keyboard_arrow_down Commentaires (18) keyboard_arrow_down