Boudebouz : "On a de la force mentale"

Pros  #ASSESCO | PubliĂ© le par Tibo | 31 commentaires

Encore une fois au niveau ce soir, Ryad Boudebouz s'est arrêté en zone mixte pour revenir sur cette rencontre singulière face au SCO Angers avec un scénario démontrant la force de caractère du groupe. 

On vous imagine soulagé de ce match nul ?
Vu la physionomie du match, on peut regretter. En première mi-temps, on a beaucoup plus d'occasions qu'eux, ils viennent une fois dans notre surface. Après, il est certain que dans cette situation, ça tourne souvent mal. On a réussi à relever la tête et à revenir dans ce match, c'est bien, on a de la force mentale. Il fallait le faire pour nous, pour le public qui se bat avec nous depuis le début. On a bien réagi ce soir.


Comment avez-vous vécu cet avant-match avec un coup d'envoi donné avec une heure de retard ? 

C'est particulier. Personnellement, je n'avais jamais vécu ça. Il y a de la frustration de notre part, de la part du public. Il faut aussi comprendre, ce sont des gens qui sont énervés, qui veulent voir le club plus haut. On comprend aussi cette situation, il faut s'adapter et tant mieux nous n'avons pas perdu.

La production a été à la hauteur...

Oui, on a préparé ce match pour pouvoir le gagner. On connaissait les points forts et les points faibles de cette équipe. On a su les mettre en difficulté. On est dans une situation où lorsque ça ne va pas bien, on prend des buts comme celui encaissé en première mi-temps. Mais avec la force de caractère de cette équipe, on n'a pas lâché. Il faut continuer sur cette voie là et aller chercher des points à l'extérieur pour pouvoir se maintenir. 


Claude Puel cristallise la colère du public. Est-ce que vous la comprenez cette colère ? 

Bien évidemment, envers nous les joueurs, envers le coach, c'est légitime. C'est un club qui a toujours joué très haut en Ligue 1, qui veut se maintenir et qui est aujourd'hui en danger. Il faut comprendre ces supporters, on va tout faire pour sortir de cette situation. Parce que ces gens-là méritent que le club reste au plus haut-niveau. 

chevron_right À lire aussi
Camara : "On revient de très loin"

Comment avez-vous vécu les 40 minutes durant lesquelles vous êtes resté dans le vestiaire ?

Bizarrement, l'ambiance dans le vestiaire était très sereine. On ne s'est pas mis de pression, on est resté focus. Lorsqu'on est ressorti à l'échauffement, on avait pour but de gagner ce match. 


Une égalisation comme ça à la fin, est-ce que ça débloque quelque chose ?

C'est le mérite du match. On s'est donné, on s'est battu tout le match pour chercher quelque chose. La défaite aurait été injuste. C'est simplement mérité. 




Photo de Ryad Boudebouz
chevron_right Voir la fiche de Ryad Boudebouz
keyboard_arrow_down Commentaires (31) keyboard_arrow_down