Bizutage au centre de formation : l'affaire classée

Formation | Publié le | 11 commentaires

L'affaire avait fait l'actualité cet été. Victimes d'un bizutage disproportionné, trois pensionnaires du centre de formation de l'ASSE avait fait remonter leur mal-être à leur direction et aux forces de l'ordre.

Selon Le Progrès, l'affaire est désormais classée. La justice n'a pas donné suite, aucune plainte n'ayant finalement été déposée par les parents des trois victimes. La sanction a tout de même été sportive pour les deux principaux protagonistes, respectivement latéral gauche et milieu offensif. 


Exclus du centre de formation de l'ASSE, ils sont désormais à la recherche d'un nouveau club. Le troisième concerné, moins impliqué, a lui été réintégré à L'Etrat après plusieurs jours d'exclusion.  

Article plus récent chevron_right
"Il est strict mais ce n'est pas l'armée"
chevron_left Article plus ancien
Puel sur Nordin : "Avant, il fonçait dans le tas"
keyboard_arrow_down Commentaires (11) keyboard_arrow_down