Balbir : "Il n’y a pas qu’un problème à régler mais 100 000"

Pros | Publié le par Faustine | 43 commentaires
Journaliste autoproclamé supporter des Verts, Denis Balbir s'exprime chaque lundi sur le site de ButFootballClub. Le commentateur sportif, qui s'inquiète de la situation générale du club, souhaite une véritable prise de conscience en interne lors de la trêve hivernale.

"Aujourd’hui, cette équipe de Saint-Etienne n’y arrive plus. On sent des joueurs fébriles, une équipe en dessous techniquement et en plein doute. Je n’arrive pas à comprendre comment certains joueurs ont perdu autant de leurs qualités. Au Vélodrome, sans un bon Ruffier dans les buts, ça aurait même pu virer à la catastrophe. Les derniers optimistes prennent conscience du danger. Un danger lisible à tous les niveaux, du staff en colère, à l’équipe… Aujourd’hui, il n’y a pas qu’un problème à régler mais 100 000. Pour moi, la seule chose qui peut sauver l’ASSE cette saison, c’est que trois équipes au moins fassent pire qu’eux.

Le mal est tellement profond que je ne vois aucune solution dans l’immédiat. Il faudrait que tout le monde prenne ses responsabilités, que ce soit au niveau du recrutement, des dirigeants, du staff technique ou des joueurs. C’est difficile de faire pire qu’actuellement. Il y a un caractère d’urgence jusqu’à la trêve. Pour moi, beaucoup de choses ont également été oublié en amont et ont conduit à la situation qui est celle de l’ASSE aujourd’hui. Personne n’a anticipé qu’un jour ou l’autre, le bricolage, ça ne marcherait plus ! Depuis le départ d’Aubameyang, on a voulu tenter un coup à droite, un coup à gauche, un prêt par ci, une solution temporaire par là… Tout a été fait à l’emporte-pièces. On n’a pas anticipé une blessure ou l’éventuelle absence de Loïc Perrin. On n’a pas anticipé le problème des latéraux… Le dossier Bamba n’a pas non plus été bien géré. On ne lui a pas fait confiance par le passé et on le paie aujourd’hui. De match en match, on nous dit qu’on a des jeunes extraordinaires, des Cap-verdiens fabuleux, des joueurs qui marquent des buts, des défenseurs qui tiennent la route mais on ne leur donne jamais leur chance."

chevron_left Article plus ancien
U17 : le résumé vidéo
keyboard_arrow_down Commentaires (43) keyboard_arrow_down