Balbir fait le bilan d'un an de Perrin à l'ASSE

Pros | Publié le par Tibo | 18 commentaires

En tant que joueur, il est entré dans l'histoire du club, une reconversion dans l'organigramme de l'ASSE semblait donc inéluctable et la suite logique d'une carrière entière consacrée au club du Forez pour Loïc Perrin

Loïc Perrin a ainsi été propulsé coordinateur sportif du club, en pleine tempête. Après, près d'un an dans ce nouveau rôle, Denis Balbir a tenu à dresser un premier bilan de son action pour but : "Forcément, aux vues des résultats des Verts, passés de la dernière place de Ligue 1 à la dernière place de Ligue 2 sur cette période, le regard est forcément critique et difficile. Si on a beaucoup aimé le joueur, le fait de changer de costume n'a pas été évident pour lui. La véritable question étant de savoir s'il a réellement eu les mains libres pour faire ce qu'il a fait ? Toujours est-il que, pour l'instant, son aventure est compliquée : le recrutement est très moyen, les pistes activées loin d'être exceptionnelles... Alors oui, il ne bénéficie pas non plus de moyens financiers incroyables mais d'autres font mieux avec la même chose. Le bilan général est plus que mitigé."

chevron_right À lire aussi
Pier Gauthier veut sauver l'ASSE

Son intronisation hâtive est pointée du doigt, ainsi que l'impréparation du club : "Cela fait quand même plusieurs années que Loïc Perrin savait qu'il disposait de cette reconversion au club et qu'on savait tous que ce n'était pas pour y presser le jus d'orange. On peut donc légitimement se poser des questions sur la manière dont tout ça s'est préparé depuis 2015-2017. Pas au mieux visiblement..."


Un constat qui a tendance à revenir fréquemment dans le Forez, où on ne semble pas enclin à mettre les personnes œuvrant dans le club dans les meilleures dispositions pour réussir. 


keyboard_arrow_down Commentaires (18) keyboard_arrow_down