Aulas : "La sanction est trop sévère"

Pros     | Publié le par Tibo | 40 commentaires
On pouvait penser que Jean-Michel Aulas n'oserait pas, que la gravité de la blessure du stadier, que les multiples incidents avant, pendant et après le match, dans et en dehors de Gerland, obligeraient le boss des Gones à faire profil bas. Surtout au vu d'une sanction logique, si l'on se réfère à la décision récente de la commission de discipline suite à la rencontre Marseille - Lyon.
Et bien non, JMA trouve encore le moyen de se plaindre, de justifier... Une attitude vraiment détestable et nauséabonde qui colle vraiment très bien à son personnage.

"Vous avez parlé de la voiture de notre ami Bereta qu’on adore tous et Bernard Lacombe est le premier à être choqué par ce qu’il s’est passé, mais nous n’avons pas été alertés. La voiture a été molestée, on a tous vu des photos. J’étais au stade jusqu’à 1h30 du matin, personne n’a été alerté. Il y avait une interdiction de venir à Gerland, donc si vous venez avec un n°42, il peut m’arriver la même chose avec une voiture immatriculée 69 à Saint-Etienne. Si ça peut m’arriver, ça peut arriver à quelqu’un qui est au milieu de la foule. Si notre ami Bereta nous avait indiqué qu’il venait au stade avec sa voiture, on lui aurait donné un parcage adéquat, on aurait mis à sa disposition une protection et il n’y aurait jamais eu ces incidents. Mais je n’excuse pas ce qui s’est fait. C’est odieux et c’est pour ça que je suis modéré dans l’analyse de ce qui a été décidé. On a subi en d’autres temps un certain nombre d’incidents beaucoup plus graves à Saint-Etienne et Marseille. Et je me rends compte que les sanctions de la commission de discipline ne sont pas graduées. Je trouve que la sanction est trop sévère au regard de ce qu’il s’est passé réellement, c’est tout."

Source : RMC
Article plus récent chevron_right
Une solidité à retrouver
keyboard_arrow_down Commentaires (40) keyboard_arrow_down