Aulas a poussé Caïazzo à la présidence de Première Ligue

Pros | Publié le par Tibo | 16 commentaires
Claude Michy, le Président du Clermont Foot 63 a évoqué dans les colonnes du dernier France Football, le plan de Jean-Michel Aulas pour le football Français, qui est en train de tomber à l'eau. Les explications de Michy, mettent une nouvelle fois en avant, le rôle joué par Bernard Caïazzo, taxé de "marionnette" de Jean-Michel Aulas par le Président de l'En Avant Guingamp.

"Au conseil d'Administration, il a toujours essayé de faire adhérer les gens à la manière dont il fallait selon lui construire le football en France. Pour cela, il a toujours eu une parfaite connaissance des dossiers. Mais un certain nombre de présidents ne partagent plus cette vision dans sa totalité.
Le plan d'Aulas consistait à faire en sorte que le bureau soit le nouveau maître d'oeuvre de la Ligue et à pousser Bernard Caïazzo à la président du syndicat Première Ligue. Cela fonctionnait très bien jusqu'à récemment. Et puis les équilibres se sont rompus ces derniers jours et quelque chose s'est grippé dans les rouages. Il y a aujourd'hui des différences sur deux ou trois points entre les Présidents de Ligue 1, notamment sur la répartition des droits TV. Tout ce qui a été dit autour de la réforme de la Ligue des Champions a aussi créé une crispation. Enfin, ce que l'on vit en ce moment est l'expression très stratégique de la séparation entre les deux syndicats, l'UCPF et Première Ligue."
Article plus récent chevron_right
La maîtrise du jeu était Monégasque
keyboard_arrow_down Commentaires (16) keyboard_arrow_down