ASSE 1-0 Caen : Laborieux mais victorieux

Pros | Publié le par Yassine | 28 commentaires
Après la déconvenue du Parc, les Verts retrouvaient les terrains de la L1 et accueillaient dans leur antre, des Caennais très à l’aise à l’extérieur depuis le début de la saison.
Misant sur une tactique en 4-2-3-1, Christophe Galtier a composé du classique en l’absence du capitaine Loic Perrin qui se rétablit de sa blessure à la cuisse et avec Benjamin Corgnet dans un rôle de neuf et demi, une tactique résolument offensive.  Les premières minutes furent à l’avantage des locaux. Sans se montrer tranchants mais néanmoins sérieux, ils ne laissaient aucune velléités aux normands. Les occasions étaient rares, la première incursion fut l’œuvre de Kévin Monnet-Paquet qui trouva Mevlut Erding dans la surface Caennaise, mais sa frappe trop écrasée, n’inquiéta pas Rémi Vercoutre. En face, les bleu et rouge se montraient patients, mais n’inquiétaient pas outre mesure la défense Forézienne. A la suite d’une grossière erreur du défenseur du Stade Malherbe Da Silva, le public cru à l’ouverture du score à la 25e minute, quand Erding se présenta seul face à Vercoutre. Mais le petit lob du Turc passa de peu à côté du poteau de l’ancien lyonnais. Les Verts essayaient alors de passer à la vitesse supérieure en multipliant les incursions dans la surface adverse, mais leurs initiatives trop brouillonnes, ne débloquèrent pas le compteur. Ce fût à peu près tout d’une première mi-temps assez insipide, malgré une volonté manifeste des deux camps à vouloir jouer.

Les Stéphanois débutèrent bien la seconde mi-temps, sur une récupération de Lemoine, ce dernier alertait Erding qui arma une frappe puissante à ras de terre, mais le gardien caennais se coucha parfaitement pour empêcher l'ouverture du score stéphanoise. Sur le banc, Christophe Galtier se montrait interrogatif. Il décida de faire entrer en jeu Yohan Mollo, en lieu et place d’un Romain Hamouma encore bien juste ce soir et qui filera directement à la douche après sa sortie. Ce changement allait s’avérer payant, Mollo se montrait percutant sur son aile gauche et combinait parfaitement avec un Franck Tabanou encore impeccable ce soir. A la suite d’une belle combinaison entre les deux compères, le latéral gauche distilla une merveille de centre sur Corgnet qui d’une tête puissante trouva la transversale d’un Vercoutre battu et chanceux. Sur le front de l’attaque, Erding se démenait comme un diable et se trouvait beaucoup mieux avec Corgnet. A la suite d’une bonne période stéphanoise, les Verts profitaient d’un corner et d’un coup du sort, puisque ce fut un défenseur du Stade Malherbe qui propulsa le ballon dans ses propres filets. Le plus dur était fait. A la 86e minute, Erding s’essaya encore une fois, mais le portier normand remportait à nouveau son duel. Le temps additionnel fit passer de sacrées sueurs froides aux supporters stéphanois puisque à la suite d’un centre caennais, Duhamel fraichement entré en jeu trouva le poteau d’un Ruffier battu pour le coup. 

L’essentiel était fait, les Verts récoltaient leur 3e victoire de la saison et se hissaient provisoirement à la seconde place du classement. 
Article plus récent chevron_right
Flash : Hamouma plus qu'incertain pour Qarabag
chevron_left Article plus ancien
Flash : ASSE - SM Caen : la compo des Verts !
keyboard_arrow_down Commentaires (28) keyboard_arrow_down