Arsenal voulait récupérer Saliba pour "une dizaine de jours de tests"

Pros | Publié le | 12 commentaires

Au-delà d'un désaccord autour d'un bonus négocié l'été dernier, Stéphanois et Gunners se seraient surtout heurtés à une divergence de point de vue concernant la préparation estivale de William Saliba.

Le club londonien l'a écrit lui même dans son communiqué... Avant d'évoquer les conséquences financières d'une courte prolongation de William Saliba, l'ASSE et Arsenal n'ont même pas été capables de se mettre d'accord concernant l'avenir sportif du défenseur central de 19 ans.


Depuis sa signature en Angleterre, le joueur est forcément surveillé de très près par le staff médical du club londonien. Victime d'une pubalgie puis d'une fracture au cinquième métatarse, le natif de Bondy a suscité de l'inquiétude, à tel point qu'Arsenal l'a régulièrement rapatrié outre-Manche au cours de la saison. Soucieux de protéger un jeune élément acheté pour près de 30 millions d'euros l'été dernier, les Gunners auraient souhaité prendre, à distance, le contrôle de son mois de juillet.


L'Equipe révèle en effet que les Anglais voulaient que "Wilo" se rende à Londres "une dizaine de jours" pour effectuer des tests physiques. Une exigence peu au goût de Claude Puel et de l'ASSE, qui préparent actuellement une finale de Coupe de France. Et si le club du Forez a tenté de trouver des alternatives, en proposant notamment de réaliser ces tests à Paris sur une période plus réduite, Arsenal a dit non. Tant pis pour le joueur, victime de ces discussions houleuses.

Photo de William Saliba
chevron_right Voir la fiche de William Saliba
Article plus récent chevron_right
Honorat : "Je reviendrai dans le Chaudron"
chevron_left Article plus ancien
Flash Mercato : Vagner à Metz !
keyboard_arrow_down Commentaires (12) keyboard_arrow_down