Alexandre Vau : "Les remplaçants n'ont rien apporté"

Pros  #ASSESDR   | Publié le par Judi | 27 commentaires

Commentateur de l'ASSE sur les ondes de notre partenaire France Bleu Saint-Étienne Loire, Alexandre Vau livre son analyse du score de parité concédé face à Reims. Notant un peu de positif, le journaliste stéphanois est déjà tourné vers le derby qui arrive à grand pas.

"Il y a eu une bonne deuxième, et quand je dis bonne, c'est meilleur que la première. Ce n'est pas non plus fou. Les Verts ont la possession mais ont une grosse difficulté à se créer des occasions franches. En début de match, les joueurs étaient craintifs, et on se demande si ce n'était pas dans la stratégie que d'accepter de laisser la balle aux Rémois. Ils ne réussissent pas l'entame de match, Reims a une occasion au bout de cinq minutes, puis au fil de la première période ça allait mieux. C'est pour ça aussi que je pense que la deuxième est plus réussie.


"Ce choix met encore plus sa défense en difficulté"


En plus, ils avaient le soutien du public qui a assuré. Tout au long du match, il y avait une bonne ambiance.
Il faut rappeler que Fofana était suspendu, Perrin blessé, donc Claude Puel se retrouvait à composer une charnière avec M'Vila, qui n'est pas un spécialiste du poste malgré son expérience, et Saliba. À gauche Kolo qui revient, à droite Debuchy que j'ai trouvé dans les temps. Ce sont peut-être ces changements qui ont fait que la défense était moins agressive. La défense à trois avait amené un peu de stabilité derrière, mais depuis quelques matchs, Claude Puel joue avec une défense à quatre et des mecs qui ne sont pas en confiance. À Brest, ils ramassent en première, hier, ils tremblent encore en première. Cette fois, ils arrivent enfin à attraper le scénario espéré en ouvrant le score, ils essaient de tenir. Le penalty à la 94e, qui existe visiblement, même si c'est une petite touche, on peut noter que c'est M'Vila, qui n'est pas défenseur de métier, qui le concède. Ce n'est vraiment pas de chance de laisser filer la victoire à la toute dernière seconde.


Quand il fait rentrer Trauco, Diousse et Silva, Claude Puel nous refait le coup d'Oleksandria, avec le même résultat au final. On sait que cela fait partie de sa manière de faire, de jouer la sécurité. À mon sens, ce choix met encore plus sa défense en difficulté. On peut bétonner à 2-0 voire 3-0, mais pas dans ces circonstances. En plus, les remplaçants n'ont rien apporté.


"Le derby sera à double tranchant"


Parmi les joueurs s'étant exprimés, il y en a au moins un qui nous a dit qu'ils avaient pris un coup sur la tête. Je pense que c'est vrai car ils avaient tellement besoin de gagner, et en même temps, le prochain match c'est le derby. Donc oui, une victoire aurait été mieux, mais quoiqu'il arrive, ils vont avoir tellement de pression sur le match qui vient. Ce sera à Lyon. Sur des matchs comme cela, les joueurs oublient un peu tout. Derrière, il y aura un autre match couperet avec la demi-finale de Coupe de France. Le discours ambiant, c'est plutôt de voir le verre à moitié plein qu'à moitié vide. Je pense qu'ils sont rassurés de ne pas avoir pommé ce match, même si dans l'ensemble cela aurait été compliqué car Reims n'a pas eu beaucoup d'occasions. Le derby sera à double tranchant, soit les Verts s'enfoncent puissance deux en cas de défaite, soit cela les relance d'autant plus en cas de victoire. Pour les deux équipes, il y aura la pression du résultat par rapport au championnat et non du simple fait du derby et de la suprématie régionale."

keyboard_arrow_down Commentaires (27) keyboard_arrow_down