Aimé Jacquet revient sur ses "modèles" stéphanois

Anciens Verts | Publié le par Paul.R | 7 commentaires

Celui qui fête aujourd'hui ses 80 ans a accordé un long entretien à SoFoot. Il y évoque avec passion son métier d'entraineur mais aussi ses débuts à l'ASSE sous les ordres de Jean Snella ou Albert Batteux, des modèles dans sa carrière.

Aimé Jacquet : "Quand je suis arrivé à Saint-Étienne, à 19 ans, Jean Snella m’a tout de suite formaté. J’avais l’habitude de faire des gros casse-croûtes. Un jour, il m’a dit: « Tu vas t’asseoir en face de moi et tenir ta fourchette et ton couteau. » J’ai tout compris. Je mangeais trop de pain, je beurrais et tout ça... Snella était un homme merveilleux qui te donnait cette passion du ballon. Albert Batteux, lui, c’est le grand Reims. Un choc. Quand il signe à Saint-Étienne, on est déjà champions, mais on découvre que l’on peut parler le football. On a des mots. Première causerie : quatre heures.


Il m’avait impressionné. J’ai compris qu’il fallait que j’écrive tout. Ça m’a sauvé. J’avais un petit cahier d’entraînement où je notais comment j’avais préparé la séance, comment les joueurs avaient réagi, comment j’étais intervenu, les joueurs qui étaient moyens. Chaque match avait sa petite fiche. J’ai tout pompé sur lui. Mais on ne peut pas avoir la qualité qu’il avait."


keyboard_arrow_down Commentaires (7) keyboard_arrow_down