#PSGASSE : les notes individuelles

Pros     | Publié le par Florian | 50 commentaires
Au terme de la lourde défaite de l’AS Saint-Étienne face au Paris Saint-Germain (1-4) pour le compte de la onzième journée de Ligue 1, voici les notes individuelles attribuées aux joueurs stéphanois. Bien évidemment, ces notes ne reflètent que notre point de vue, et peuvent être critiquées de façon intelligente et constructive.
Tops :
Stéphane Ruffier (5,5/10) : Bien qu’il ait concédé quatre buts hier soir, Stéphane Ruffier a longtemps repoussé l’échéance. Et sans lui, l’addition aurait sans doute été bien plus salée. Dommage qu’il manque de réussite sur le premier et dernier but parisien. 

Valentin Eysseric (5/10) : S’il fallait sortir quelqu’un du lot côté stéphanois hier soir ce serait Valentin Eysseric ! En manque de ballon, l’ancien niçois a eu le mérite de prendre des initiatives, et de tenter plusieurs frappes lointaines dès qu’il en eut l’occasion. 

Flops :
François Clerc (2/10) : Dépassé, c’est le mot qui lui correspond le mieux. Face à Layvin Kurzawa, et Edinson Cavani, François Clerc s’est littéralement fait déposer durant toute la rencontre. Fautif sur plusieurs buts, il est passé complètement à côté de son match, laissant d’énormes espaces aux parisiens. À bientôt 33 ans, on se rapproche doucement de la fin de carrière…

Romain Hamouma (3/10) : Comme tous les attaquants stéphanois, Romain Hamouma n’a jamais vraiment touché le ballon. Face à un Layvin Kurzawa très attentif, l’ancien caennais a tout simplement été muselé par la défense parisienne. Un reproche ? Qu’il n’ait pas essayé de se sortir de son marquage pour apporter plus de vivacité à cette équipe.
 
Robert Beric (3/10) : Tout comme Romain Hamouma, l’international slovène a été isolé sur le front de l’attaque. Face à Marquinhos et Thiago Silva, Robert Beric n’a rien pu faire. Une seule occasion à son actif, une reprise de volée cadrée, mais stoppée par Kévin Trapp. Peut-on lui reprocher quelque chose ? Pas vraiment.

Loïc Perrin (3,5/10) : Alors que Christophe Galtier avait déclaré que Loïc Perrin avait clairement sa place au sein de Paris Saint-Germain, le capitaine stéphanois est passé à côté de son match. Imprécis dans ses interventions, il a offert le deuxième but parisien à la suite d’une erreur d’interprétation. Inhabituel. 

Les autres notes : 
Mustapha Bayal Sall (4/10) – Benoit Assou-Ekoto (4/10) – Ismaël Diomandé (4/10) – Fabien Lemoine (4,5/10) – Kévin Monnet-Paquet (4,5/10) 

Du côté de l’adversaire :  
Que dire ? Face à une équipe parisienne clairement au-dessus du niveau des stéphanois, les hommes de Christophe Galtier n’ont rien pu faire, et repartent de la capitale avec la valise annuelle. Voilà maintenant deux ans que l’AS Saint-Étienne est le souffre-douleur du Paris Saint-Germain. Avec des joueurs d’un niveau international, les Verts ne pouvaient rien faire. Surtout que les hommes de Laurent Blanc ont réalisé leur partie la plus aboutie de la saison.

Article plus récent chevron_right
Lemoine : "Il y a un énorme écart"
chevron_left Article plus ancien
Reims perd Devaux
keyboard_arrow_down Commentaires (50) keyboard_arrow_down