#OLASSE : "Il ne ressort pas une forme de supériorité sur les stéphanois"

Pros  #OLASSE   | Publié le par Tibo | 13 commentaires
Avant le derby de dimanche (17h00), nous sommes allés questionner Maxime Monthioux, pigiste pour le site Olympique & Lyonnais pour en savoir plus sur la situation chez le voisin Lyonnais au moment d'accueillir les Verts.

Après la victoire face au Paris Saint-Germain en janvier, l’Olympique Lyonnais semblait être l’équipe la mieux armée pour terminer à la seconde place du championnat. Comment expliquez-vous qu’un mois plus tard, Lyon pointe à sept points de cette place de dauphin ?
Je pense que cette victoire contre Paris était un peu en trompe l'oeil. Lyon a sorti une belle performance, comme c'est le cas depuis le début de la saison lors des gros matchs, parce que Lyon est à l'aise contre des équipes qui jouent. Ils ont énormément de mal contre des équipes évoluant avec un bloc bas, attendant l'adversaire. Ils n'arrivent pas à contourner et créer des brèches. Cette victoire contre Paris avec ce but de Memphis à la dernière minute a donné une certaine confiance. Tout le monde a commencé à dire, Lyon c'est du solide, ça va finir deuxième, en oubliant un peu les autres. Finalement, là, après toutes les défaites concédées, on ressent dans le discours de Genesio que certains ont peut-être pris la grosse tête ou eu un excès de confiance. Genesio a souvent dit qu'il fallait plus d'humilité, il l'a encore rappelé en conférence de presse avant Villareal en prenant l'exemple de Martin Fourcade. Il va vite falloir se remobiliser en championnat. 

Bruno Génesio est de plus en plus décrié par certains supporters et observateurs, ce match pourrait-il remettre en cause son poste d’entraîneur de l’Olympique Lyonnais ? 
Depuis qu'il est arrivé, il n'a jamais fait l'unanimité ! Il a eu une période de répit lorsque ça marchait bien, à l'époque justement du derby aller, lorsque les résultats positifs s'enchaînaient. A ce moment là, on voyait moins les "Genesio démission". Depuis 2018, c'est clairement revenu. Sur les sites, les réseaux sociaux, il se fait invectiver, il n'est pas en odeur de sainteté à Lyon. Beaucoup n'ont pas compris comment Aulas pouvait mettre un coach qui n'avait pas d'expérience. Certains lui reprochent ses coaching, ses gestions. S'ils se font éliminer à Villareal (ndlr : interview réalisée avant la qualification des Vilains) et s'ils perdent contre Sainté, je ne suis même pas sur qu'il saute la semaine prochaine, parce qu'Aulas n'aime pas trop ça. Il n'a pratiquement jamais limogé un entraîneur en cours de saison. La dernière fois qu'il l'a fait avec Hubert Fournier, avant Bruno Genesio c'était à la trêve hivernale. Ça laissait un peu de temps à Bruno Genesio pour préparer la suite de la saison. 
C'est très difficile de savoir ce qui va se passer, même en cas de mauvais résultat contre Sainté. 

Quatre mois après le derby aller, comme l'OL aborde ce derby ? 
Il ne ressort pas une sérénité ou une forme de supériorité sur les stéphanois. Ils ne peuvent pas se le permettre avec les récents résultats en championnat. On sent une équipe pas très sereine, c'est très irrégulier dans le jeu. Par exemple à Lille, la première mi-temps est plutôt correcte et la deuxième, c'est une catastrophe. Je ne pense pas qu'ils arrivent très confiants pour dimanche. D'autant plus qu'il y a Villareal avant, c'est un rendez-vous très important parce que la finale de la compétition est à Lyon. Même si Lyon ne se voit pas forcément gagner la compétition, ils sont forcément obligés de jouer à fond l'Europa League. 
Le premier objectif de la semaine, c'est Villareal. En championnat, il faut prendre des points, mais ils ne sont pas en sur-confiances. 

Comment jugez-vous cette ASSE version post-mercato ?
C'est clairement plus solide. On voit que les recrues apportent beaucoup. C'est ce qu'il fallait faire, des joueurs comme Debuchy, M'Vila même si ce dernier a une carrière un peu bizarre, il a l'expérience. Subotic a fait de longues années à Dortmund, ça a été quand même un très grand joueur, même si j'avais des doutes lorsqu'il est arrivé sur sa forme. Et puis, si il n'y avait pas ce recrutement et la venue de Gasset, je les voyais très mal... Ils sont en forme, et peuvent poser des problèmes à Lyon dimanche.
keyboard_arrow_down Commentaires (13) keyboard_arrow_down