#ASSESB29 / J-2 : Débrief tactique d'après-match

Pros | Publié le par Raphaël | 37 commentaires

Hier s’est déroulée la deuxième journée de championnat entre l’ASSE et le Stade Brestois à Geoffroy-Guichard, et qui a accouché d’un statut quo entre les deux équipes. (1-1) Cette rencontre prend place dans un contexte de début de saison, qui est souvent lié à des phases de rodage pour la plupart des équipes du championnat. Cela a été l’occasion de tirer beaucoup d’enseignements concernant les choses à améliorer, mais également quelques points positifs à relever, dans les choix tactiques de l’entraîneur, le positionnement des joueurs sur le terrain, la manière de jouer d’un point de vue individuel… Retour sur ce match avec le premier débrief tactique de la saison !


Tactique de l’entraîneur :


Ghislain Printant semble pour l’instant marcher dans les pas de son mentor Jean-Louis Gasset, en pérennisant le 4-2-3-1 qui a été associé à la très grande dynamique de l’équipe depuis un an et demi. (En attendant l'arrivée de Kolodziejczak et d'un possible système à trois défenseurs ?)


Le onze titulaire qui a affronté Dijon a été conservé, mais on a pu noter que Khazri a pris davantage le rôle de 9 que Romain Hamouma durant la rencontre. 


→ Que faut-il retenir ? Le potentiel du système n’a pas été exploité par l’entraîneur et les joueurs pour plusieurs raisons. 


- Le 4-2-3-1, schéma compact, est normalement employé pour effectuer une récupération haute du ballon et permettre des constructions rapides. Il permet aussi de coulisser et de ressortir facilement le ballon de l’autre côté. La présence de deux milieux défensifs et d’un 10 doit favoriser en particulier le jeu en triangle, chose que l’on a pas ou peu vu.

+ Un placement désordonné de M’Vila souvent aligné aux défenseurs centraux qui déstabilise le système et ne permet pas de combiner avec Trauco et Bouanga à gauche. Aholou s’est retrouvé seul, pris par le milieu brestois et a eu moins de solution pour jouer avec des partenaires dans l’axe.

+ Un manque de mouvements couplé à de trop nombreuses touches de balles de la part des milieux de terrain, ralentissant le jeu et permettant le replacement du bloc adverse. 

+ En première mi-temps, le jeu a penché beaucoup trop à droite, avec les milieux qui n’ont pas assez coulissé à gauche. Trauco était souvent écarté pour permettre de ressortir le ballon. La deuxième mi-temps aura montré qu’en jouant plus à gauche, on a eu plus de possibilités d’avancer dans les trente derniers mètres face au bloc brestois.



- Le choix des titulaires par Printant n’a pas été forcément judicieux à certains postes, qu’il aurait dû modifier d’ailleurs en tenant compte du match contre Dijon. 


+ Khazri accuse le coup physiquement à vue d’oeil depuis son retour de la CAN. Son manque de lucidité hier dans ses choix peut s’expliquer par un réel manque de récupération et de préparation pour cette saison. Il aurait été judicieux de le faire démarrer d’abord sur le banc, et de le faire rentrer en cours de match.

+ Boudebouz n’est pas à 100% de ses capacités, et cela s’en ressent. Il n’a parfois pas accéléré le jeu quand celui-ci le demandait, et a eu dû mal à créer de réelles différences.  

+ M’Vila est-il dans une période de méforme, ou perturbé en cette fin de mercato ? Quoi qu’il en soit, l’homme fort des verts au milieu ces deux dernières saisons ne semblait pas spécialement concerné hier, conservant beaucoup trop le ballon, ne cassant pas les lignes comme il sait si bien le faire et réussissant surtout ses passes latérales, à défaut de ses passes vers l’avant.



Les joueurs d’un point de vue individuel (Tops/Flops/Encourageants) :


→ Tops : 


- Ruffier est le premier et le seul nom qui vient à l'esprit au moment de retenir les meilleurs performances individuelles. Comme face à Dijon, il a évité que l'équipe ne prenne l'eau durant le temps fort des brestois en première mi-temps (30ème~45ème minute) concédant néanmoins un but sur lequel il ne pouvait rien faire.


→ Flops : 


- Khazri a été en difficulté, parfois personnel, parfois approximatif dans ses décalages. Une performance peut-être expliqué par son manque de condition physique. (voir ci-dessus)

- M’Vila (voir ci-dessus)



→ Performances encourageantes :


- Trauco a proposé de multiples solutions de relance à gauche en première mi-temps, sans succès. Sa bonne volonté a été récompensé en deuxième mi-temps, puisque il a amorcé à plusieurs reprises des offensives de son côté. Défensivement il a été correct, subissant quand même lors du quart d’heure de jeu plus délicat des verts en première période. Pour un joueur sud-américain, ne parlant pas français et présent depuis seulement une semaine et demi, il a tout d’un cadre en devenir.

- Youssouf a eu la lourde responsabilité de remplacer Aholou en première mi-temps, alors que sa sortie a déstabilisé l’équipe jusqu’au but de Brest. Au retour des vestiaires, le jeune milieu stéphanois a tenter de dynamiser un milieu amorphe et jouer vers l’avant. Ses passes ratées n’enlèvent rien à sa vision du jeu qui était intéressante. Son axe de progression paraît assez important.


Il y a donc beaucoup de choses à retravailler pour que l'équipe de Printant soit au niveau de la pelouse (un véritable billard !) de Geoffroy-Guichard. Entre le respect des consignes au niveau du placement, l'animation offensive peu claire et la variété des actions, ou encore la fluidité du jeu de passes au milieu, ce sont autant d'aspects sur lesquels le staff doit se focaliser pour espérer faire un résultat au LOSC lors de la troisième journée.


Article plus récent chevron_right
Mercato : L'ASSE réactive la piste Defrel !
chevron_left Article plus ancien
Flash : Un renfort pour l'attaque de la réserve
keyboard_arrow_down Commentaires (37) keyboard_arrow_down