Evect.fr
bergessio
Inscrit le 31/01/2013

Envoyer un MP
Activité
3
posts
10037
commentaires
5038
likes reçus

Tous ses commentaires

J'accuse ! Émile Zola ........

bergessio - Sat 19 Apr à 12h44 sur Romeyer mise sur la formation

Oui guil à l athletico l'ol qui sont premier et zouma à chelsea avec mourhinio l'ol c'est sur à la moindre erreur c'est le banc direct

bergessio - Sat 19 Apr à 12h32 sur Romeyer mise sur la formation

Ben faut trouver un investisseur qui met 200 millions

bergessio - Sat 19 Apr à 10h22 sur Romeyer mise sur la formation

et lyon a le deuxième centre de formation de l Europe après le barça, et en perte de 19 millions et c'est avec ses jeunes que lyon a ce niveau, pas moins de 6 jeunes, sans eux lyon n'en serait pas la

bergessio - Sat 19 Apr à 10h17 sur Montanier, lui, s'en satisfait

il peut dire merci a s armand

exacte c'est à la mi temps qui faut hurler , à ton avis pourquoi on a gagner à lyon ! car dès le départ du car des joueurs il y avait 3 000 supporters, et en plus avec les déclarations des anciens lyonnais , l'attaque d aulas , des médias menes riolo , ils ont été motivé donc des coups de pied aux fesses de la hargne

bergessio - Sat 19 Apr à 00h04 sur Flash : ASSE 0 - 0 Rennes

Purée ! Ça fait mal à la gueulle

bergessio - Fri 18 Apr à 23h33 sur Flash : ASSE 0 - 0 Rennes

Erding à la balle de match et il tir du plat du pied sans élan , faut envoyer un missile .. Je suis optimiste pour la suite ! Vous prouvez me dire ce que vous voulez tant que le championnat n'est pas fini gagnons à evian !

bergessio - Fri 18 Apr à 23h28 sur Flash : ASSE 0 - 0 Rennes

En plus le système de jeu est merdique !

bergessio - Fri 18 Apr à 23h26 sur Flash : ASSE 0 - 0 Rennes

bergessio - Fri 18 Apr à 23h24 sur Flash : ASSE 0 - 0 Rennes

Alors ! Maintenant qu est ce que l'on fait ! On les laisse tomber les joeurs , plus personnes ne va plus au stade ! Je ferme ma télévision la chaîne bein ! On continu à les insulter !

bergessio - Fri 18 Apr à 23h18 sur Flash : ASSE 0 - 0 Rennes

Aller hop on lance ! Le petit saint Maximin une mi temps

bergessio - Fri 18 Apr à 22h24 sur Flash : ASSE 0 - 0 Rennes

Chloroforme

Ok , mais faut trouver quelqu'un a mettre 200 millions dans ce club mais qui !

Peut être , mais faut un investisseur sur ! Qui veut mettre 200 à 300 millions ....

bergessio - Thu 17 Apr à 20h22 sur Toivonen forfait !

Si erding est dans le groupe

si par bonheur on fini devant eux la c la fin

Gourcuf a été blessé 13 fois depuis son arrivée à Lyon , c'est cohade à chaque non!

mais il a la mémoire courte ! il vient nous provoquer , car lyon vient de battre paris et qu ils sont 2 points de nous , sinon il fermerai sa gueulle

ça coûte un bras à la sécu j'avais les chiffres hier mais m'en souvient plus , les clubs payent beaucoup pour l urssaf et la sécu

il vient nous provoquer car il vient battre paris et ils sont à 2 points de nous sinon tu ne l'entenderais pas

13 fois blessé depuis son arrivée à lyon

13 fois

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

C’est incroyable ce que Daniel Riolo engendre comme réactions du côté de Sainté ! Après ma lettre ouverte, voici qu’un certain Nico me contacte pour, à son tour, dire quelques mots au chroniqueur de RMC. Le Diable Vert ne pouvait que diffuser…Un billet d’humeur à lire impérativement ! « Cher Monsieur Riolo, Vos papiers et vos bons mots se suivent et se ressemblent au sujet de l’AS Saint-Etienne. Vous étiez déjà coutumier, depuis plusieurs saisons, d’un certain dédain vis-à-vis de notre club. L’intensification de vos missives depuis quelques semaines me consterne, me questionne et me contraint à vous apporter une réponse. Tout d’abord, sachez que je n’ai rien contre le métier de journaliste ( ? ) polémiste, et que j’accepte aisément le jeu de la critique. Celle-ci fait partie du football et de la société plus largement. Néanmoins, il ne se passe plus une semaine sans que vous attaquiez, sans fondement et sur la base de bien pauvres arguments, l’AS Saint-Etienne. L’équipe réalise un beau match loué par toute la presse ? Vous avancez des circonstances favorables pour justifier la victoire « non méritée » de nos verts. Ces derniers réalisent une contre-performance ? Vous vous en donnez à cœur joie en tirant à boulets rouges sur notre équipe. Vous aviez déjà fait étalage de votre science du football lorsque, au début de la saison 2011-2012, vous aviez traité Aubameyang de « tout droit » malgré son début de saison canon. Quelques mois plus tard, il devenait l’un des meilleurs attaquants de notre championnat. Plus récemment, comment pouvez-vous affirmer qu’un Mevlut Erding marque involontairement contre l’OL, quand il réalise une action parfaite, simplement parce que le gardien a touché le ballon avant que celui-ci rentre ? Cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Vous avez parfois raison, notamment lorsque vous déplorez un manque d’audace de la part de notre coach comme face à Reims. Mais vous avez souvent tort et forcez le trait de façon irrationnelle. Pourtant, de nombreux autres clubs français jouent moins bien que l’ASSE (16 apparemment depuis le début de la saison, comme semble l’indiquer le classement officiel de ligue 1), mais ceux-ci n’ont pas aussi régulièrement l’honneur de vos tirades. Certains autres clubs du haut de tableau ne brillent pas franchement par la beauté de leur jeu, mais vous les encensez régulièrement… comme pour mieux dévaloriser l’ASSE? Vous exercez un métier qui suppose de provoquer. La provocation est réussie lorsqu’elle provoque une petite irritation sur la cible, et un éclat de rire chez les spectateurs. La provocation est pertinente lorsque le journaliste qui la porte est un fin connaisseur du jeu, ayant le courage de révéler tout haut ce que les autres pensent tout bas, ou mieux encore ayant le talent d’analyser finement quelque chose que personne d’autre n’a décelé. La provocation fait mouche lorsqu’elle est déposée avec délicatesse par une brillante plume. Malheureusement pour vous, vous n’avez aucune des qualités énoncées plus haut, faisant de vous un polémiste sans grand talent. Je ne vous reprocherai néanmoins pas vos lacunes, dont vous n’êtes pas responsable. Mais nous sommes nombreux à déplorer par contre votre acharnement, non justifié et mal exposé. Votre attitude nous questionne sur les raisons profondes de votre désamour quasi pathologique vis-à-vis de notre club. Il est vrai que Saint-Etienne possède un club populaire, fortement médiatisé et qui déchaîne les passions depuis qu’il revient sur le devant de la scène. Peut-être est-ce cela qui vous perturbe tant ? Le diagnostic est évident : un excès de verts provoque chez vous une cirrhose de mauvaise foi. Je ne saurai par conséquent que trop vous conseiller de vous soigner au plus tôt, notamment par un sevrage de tout commentaire à propos de l’ASSE pendant quelques saisons. Cela, bien sûr, pour votre bien-être, et pour celui de tout un peuple. Bien cordialement » Nico

C’est incroyable ce que Daniel Riolo engendre comme réactions du côté de Sainté ! Après ma lettre ouverte, voici qu’un certain Nico me contacte pour, à son tour, dire quelques mots au chroniqueur de RMC. Le Diable Vert ne pouvait que diffuser…Un billet d’humeur à lire impérativement ! « Cher Monsieur Riolo, Vos papiers et vos bons mots se suivent et se ressemblent au sujet de l’AS Saint-Etienne. Vous étiez déjà coutumier, depuis plusieurs saisons, d’un certain dédain vis-à-vis de notre club. L’intensification de vos missives depuis quelques semaines me consterne, me questionne et me contraint à vous apporter une réponse. Tout d’abord, sachez que je n’ai rien contre le métier de journaliste ( ? ) polémiste, et que j’accepte aisément le jeu de la critique. Celle-ci fait partie du football et de la société plus largement. Néanmoins, il ne se passe plus une semaine sans que vous attaquiez, sans fondement et sur la base de bien pauvres arguments, l’AS Saint-Etienne. L’équipe réalise un beau match loué par toute la presse ? Vous avancez des circonstances favorables pour justifier la victoire « non méritée » de nos verts. Ces derniers réalisent une contre-performance ? Vous vous en donnez à cœur joie en tirant à boulets rouges sur notre équipe. Vous aviez déjà fait étalage de votre science du football lorsque, au début de la saison 2011-2012, vous aviez traité Aubameyang de « tout droit » malgré son début de saison canon. Quelques mois plus tard, il devenait l’un des meilleurs attaquants de notre championnat. Plus récemment, comment pouvez-vous affirmer qu’un Mevlut Erding marque involontairement contre l’OL, quand il réalise une action parfaite, simplement parce que le gardien a touché le ballon avant que celui-ci rentre ? Cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Vous avez parfois raison, notamment lorsque vous déplorez un manque d’audace de la part de notre coach comme face à Reims. Mais vous avez souvent tort et forcez le trait de façon irrationnelle. Pourtant, de nombreux autres clubs français jouent moins bien que l’ASSE (16 apparemment depuis le début de la saison, comme semble l’indiquer le classement officiel de ligue 1), mais ceux-ci n’ont pas aussi régulièrement l’honneur de vos tirades. Certains autres clubs du haut de tableau ne brillent pas franchement par la beauté de leur jeu, mais vous les encensez régulièrement… comme pour mieux dévaloriser l’ASSE? Vous exercez un métier qui suppose de provoquer. La provocation est réussie lorsqu’elle provoque une petite irritation sur la cible, et un éclat de rire chez les spectateurs. La provocation est pertinente lorsque le journaliste qui la porte est un fin connaisseur du jeu, ayant le courage de révéler tout haut ce que les autres pensent tout bas, ou mieux encore ayant le talent d’analyser finement quelque chose que personne d’autre n’a décelé. La provocation fait mouche lorsqu’elle est déposée avec délicatesse par une brillante plume. Malheureusement pour vous, vous n’avez aucune des qualités énoncées plus haut, faisant de vous un polémiste sans grand talent. Je ne vous reprocherai néanmoins pas vos lacunes, dont vous n’êtes pas responsable. Mais nous sommes nombreux à déplorer par contre votre acharnement, non justifié et mal exposé. Votre attitude nous questionne sur les raisons profondes de votre désamour quasi pathologique vis-à-vis de notre club. Il est vrai que Saint-Etienne possède un club populaire, fortement médiatisé et qui déchaîne les passions depuis qu’il revient sur le devant de la scène. Peut-être est-ce cela qui vous perturbe tant ? Le diagnostic est évident : un excès de verts provoque chez vous une cirrhose de mauvaise foi. Je ne saurai par conséquent que trop vous conseiller de vous soigner au plus tôt, notamment par un sevrage de tout commentaire à propos de l’ASSE pendant quelques saisons. Cela, bien sûr, pour votre bien-être, et pour celui de tout un peuple. Bien cordialement » Nico

C’est incroyable ce que Daniel Riolo engendre comme réactions du côté de Sainté ! Après ma lettre ouverte, voici qu’un certain Nico me contacte pour, à son tour, dire quelques mots au chroniqueur de RMC. Le Diable Vert ne pouvait que diffuser…Un billet d’humeur à lire impérativement ! « Cher Monsieur Riolo, Vos papiers et vos bons mots se suivent et se ressemblent au sujet de l’AS Saint-Etienne. Vous étiez déjà coutumier, depuis plusieurs saisons, d’un certain dédain vis-à-vis de notre club. L’intensification de vos missives depuis quelques semaines me consterne, me questionne et me contraint à vous apporter une réponse. Tout d’abord, sachez que je n’ai rien contre le métier de journaliste ( ? ) polémiste, et que j’accepte aisément le jeu de la critique. Celle-ci fait partie du football et de la société plus largement. Néanmoins, il ne se passe plus une semaine sans que vous attaquiez, sans fondement et sur la base de bien pauvres arguments, l’AS Saint-Etienne. L’équipe réalise un beau match loué par toute la presse ? Vous avancez des circonstances favorables pour justifier la victoire « non méritée » de nos verts. Ces derniers réalisent une contre-performance ? Vous vous en donnez à cœur joie en tirant à boulets rouges sur notre équipe. Vous aviez déjà fait étalage de votre science du football lorsque, au début de la saison 2011-2012, vous aviez traité Aubameyang de « tout droit » malgré son début de saison canon. Quelques mois plus tard, il devenait l’un des meilleurs attaquants de notre championnat. Plus récemment, comment pouvez-vous affirmer qu’un Mevlut Erding marque involontairement contre l’OL, quand il réalise une action parfaite, simplement parce que le gardien a touché le ballon avant que celui-ci rentre ? Cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Vous avez parfois raison, notamment lorsque vous déplorez un manque d’audace de la part de notre coach comme face à Reims. Mais vous avez souvent tort et forcez le trait de façon irrationnelle. Pourtant, de nombreux autres clubs français jouent moins bien que l’ASSE (16 apparemment depuis le début de la saison, comme semble l’indiquer le classement officiel de ligue 1), mais ceux-ci n’ont pas aussi régulièrement l’honneur de vos tirades. Certains autres clubs du haut de tableau ne brillent pas franchement par la beauté de leur jeu, mais vous les encensez régulièrement… comme pour mieux dévaloriser l’ASSE? Vous exercez un métier qui suppose de provoquer. La provocation est réussie lorsqu’elle provoque une petite irritation sur la cible, et un éclat de rire chez les spectateurs. La provocation est pertinente lorsque le journaliste qui la porte est un fin connaisseur du jeu, ayant le courage de révéler tout haut ce que les autres pensent tout bas, ou mieux encore ayant le talent d’analyser finement quelque chose que personne d’autre n’a décelé. La provocation fait mouche lorsqu’elle est déposée avec délicatesse par une brillante plume. Malheureusement pour vous, vous n’avez aucune des qualités énoncées plus haut, faisant de vous un polémiste sans grand talent. Je ne vous reprocherai néanmoins pas vos lacunes, dont vous n’êtes pas responsable. Mais nous sommes nombreux à déplorer par contre votre acharnement, non justifié et mal exposé. Votre attitude nous questionne sur les raisons profondes de votre désamour quasi pathologique vis-à-vis de notre club. Il est vrai que Saint-Etienne possède un club populaire, fortement médiatisé et qui déchaîne les passions depuis qu’il revient sur le devant de la scène. Peut-être est-ce cela qui vous perturbe tant ? Le diagnostic est évident : un excès de verts provoque chez vous une cirrhose de mauvaise foi. Je ne saurai par conséquent que trop vous conseiller de vous soigner au plus tôt, notamment par un sevrage de tout commentaire à propos de l’ASSE pendant quelques saisons. Cela, bien sûr, pour votre bien-être, et pour celui de tout un peuple. Bien cordialement » Nico

C’est incroyable ce que Daniel Riolo engendre comme réactions du côté de Sainté ! Après ma lettre ouverte, voici qu’un certain Nico me contacte pour, à son tour, dire quelques mots au chroniqueur de RMC. Le Diable Vert ne pouvait que diffuser…Un billet d’humeur à lire impérativement ! « Cher Monsieur Riolo, Vos papiers et vos bons mots se suivent et se ressemblent au sujet de l’AS Saint-Etienne. Vous étiez déjà coutumier, depuis plusieurs saisons, d’un certain dédain vis-à-vis de notre club. L’intensification de vos missives depuis quelques semaines me consterne, me questionne et me contraint à vous apporter une réponse. Tout d’abord, sachez que je n’ai rien contre le métier de journaliste ( ? ) polémiste, et que j’accepte aisément le jeu de la critique. Celle-ci fait partie du football et de la société plus largement. Néanmoins, il ne se passe plus une semaine sans que vous attaquiez, sans fondement et sur la base de bien pauvres arguments, l’AS Saint-Etienne. L’équipe réalise un beau match loué par toute la presse ? Vous avancez des circonstances favorables pour justifier la victoire « non méritée » de nos verts. Ces derniers réalisent une contre-performance ? Vous vous en donnez à cœur joie en tirant à boulets rouges sur notre équipe. Vous aviez déjà fait étalage de votre science du football lorsque, au début de la saison 2011-2012, vous aviez traité Aubameyang de « tout droit » malgré son début de saison canon. Quelques mois plus tard, il devenait l’un des meilleurs attaquants de notre championnat. Plus récemment, comment pouvez-vous affirmer qu’un Mevlut Erding marque involontairement contre l’OL, quand il réalise une action parfaite, simplement parce que le gardien a touché le ballon avant que celui-ci rentre ? Cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Vous avez parfois raison, notamment lorsque vous déplorez un manque d’audace de la part de notre coach comme face à Reims. Mais vous avez souvent tort et forcez le trait de façon irrationnelle. Pourtant, de nombreux autres clubs français jouent moins bien que l’ASSE (16 apparemment depuis le début de la saison, comme semble l’indiquer le classement officiel de ligue 1), mais ceux-ci n’ont pas aussi régulièrement l’honneur de vos tirades. Certains autres clubs du haut de tableau ne brillent pas franchement par la beauté de leur jeu, mais vous les encensez régulièrement… comme pour mieux dévaloriser l’ASSE? Vous exercez un métier qui suppose de provoquer. La provocation est réussie lorsqu’elle provoque une petite irritation sur la cible, et un éclat de rire chez les spectateurs. La provocation est pertinente lorsque le journaliste qui la porte est un fin connaisseur du jeu, ayant le courage de révéler tout haut ce que les autres pensent tout bas, ou mieux encore ayant le talent d’analyser finement quelque chose que personne d’autre n’a décelé. La provocation fait mouche lorsqu’elle est déposée avec délicatesse par une brillante plume. Malheureusement pour vous, vous n’avez aucune des qualités énoncées plus haut, faisant de vous un polémiste sans grand talent. Je ne vous reprocherai néanmoins pas vos lacunes, dont vous n’êtes pas responsable. Mais nous sommes nombreux à déplorer par contre votre acharnement, non justifié et mal exposé. Votre attitude nous questionne sur les raisons profondes de votre désamour quasi pathologique vis-à-vis de notre club. Il est vrai que Saint-Etienne possède un club populaire, fortement médiatisé et qui déchaîne les passions depuis qu’il revient sur le devant de la scène. Peut-être est-ce cela qui vous perturbe tant ? Le diagnostic est évident : un excès de verts provoque chez vous une cirrhose de mauvaise foi. Je ne saurai par conséquent que trop vous conseiller de vous soigner au plus tôt, notamment par un sevrage de tout commentaire à propos de l’ASSE pendant quelques saisons. Cela, bien sûr, pour votre bien-être, et pour celui de tout un peuple. Bien cordialement » Nico

bergessio - Tue 15 Apr à 20h29 sur Carteron au Congo ?

La DNCG à publie le classement des bons élèves et mauvais . Montpellier premier . St Étienne est septième sans perte d'argent . Le dernier mauvais éleve avec 19 millions de defficite est Lyon

Ospina