Evect.fr
glasgow76
Inscrit le 21/08/2013

Envoyer un MP
Activité
0
posts
747
commentaires
714
likes reçus

Tous ses commentaires

Ah les valeurs ! une de ses inventions démagogiques pour flatter le public populaire !
Jamais à la grande époque de Roger Rocher on en a entendu parler, et pourtant, les joueurs avaient le respect du club, des couleurs, et mouillaient le maillot !

D'après 10 Sport, Damien Da Silva (Caen), Henri Bedimo (Marseille), Yann M’Vila (Rubin Kazan), Paul-Georges Ntep (Wolfsburg) et Majeed Waris (Lorient) pourraient notamment intéresser Sainté.
A ces joueurs il faut ajouter Diabaté
Mais il s'agirait une fois de plus de prêts... Répondre |  0

Déclaration de Rocheteau reprise sur divers sites:

 "On a perdu des joueurs hyper importants qui ont fait le bonheur de Saint-Étienne et on ne les a pas remplacés. C’est ce qu’on va essayer de faire parce que ça se joue là-dessus, pas sur la double présidence ".

A part Aubameyang, qui a fait le bonheur de St Etienne ??? j'ai beau chercher je ne voit que des joueurs moyens qui ont tenus leur place avec plus ou moins de bonheur. Aucun capable de transporter de joie les spectateurs. Si le bonheur perdu, c'est les purges auxquelles ont a assisté depuis plusieurs années, et bien il ne doit pas avoir la même conception du bonheur que la majorité d'entre nous....

" ça se joue la dessus, pas sur la double présidence " En clair, les deux poulpes sont bien accrochés à leur rocher, et pas prêts de le lâcher. Le petit soldat Rocheteau, veille au grain, pas question de vouloir les déloger...

Sauvetage à court terme du club, à condition que l'on trouve des mercenaires qui acceptent de venir dans cette ambiance délétère, au risque d'enterrer définitivement leur carrière.
Cette déclaration est typique d'une direction qui joue le dilatoire, c'est 
un écran de fumée pour sauver temporairement sa peau, et endormir le bon peuple vert qui parfois est vraiment crédule, et ne voit pas plus loin que le sauvetage à court terme du club. "Dormez brave gens, nous veillons sur votre club préféré, et nous allons le sauver ". Oui, pour combien de temps? 6 mois, 1 an ? Et après, on continue sur le même mode de gestion?
Dans ce cas, ce n'est pas demain la veille que les titres, et les coupes vont s'entasser au musée des verts.

Quand les fondations d'un édifice sont pourries, il faut tout raser, pour reconstruire un bâtiment neuf ! Et c'est ce qu'il faut au club, si l'on ne veut pas perdurer dans le " ronron " qui dure depuis des années, pendant que les autres clubs, continuent d'avancer.

RIEN, NOTHING, NICHTS, NADA, NIENTE 
Un écran de fumée pour sauver leur peau, et endormir le bon peuple vert qui parfois est vraiment crédule, et ne voit pas plus loin que le sauvetage à court terme du club. Mais quand les fondations d'un édifice sont pourries, il faut tout raser, pour reconstruire un bâtiment neuf !

Comme le dit Rocheteau: " UN PANSEMENT" car même si 3 ou 4 Joueurs pas trop mauvais acceptent de venir dans cette galère, et l'on peut supposer que cela sera contre un contrat juteux pour eux, car les mercenaires, cela se paie, et bien que va-t-il se passer en pratique, dans le meilleur des cas ?Le club va éviter la relégation, voire va terminer dans les 10 premiers, et ensuite, la direction et le staff vont se gargariser pendant  des semaines pour avoir " sauvé " le club. Mais le problème restera profond, à savoir une gestion archaîque et déplorable du club. Donc ce mercato, même s'il apporte un répit, ne sera que de la poudre aux yeux. c'est reculer pour mieux sauter.La seule solution positive, c'est un VRAI changement à tous les échelons, avec le départ des dirigeants, du staff actuel, et des joueurs qui n'apportent rien au club. Cela passe obligatoirement par la vente à un actionnaire majoritaire, qui recrutera un bon entraineur et de bons joueurs.

 Je faisais surtout allusion à Payet

Et pendant ce temps, les anciens verts marquent pour leurs équipes respectives:

Gradel pour Toulouse
Roux et Rivière pour Metz 
Payet pour Marseille

A l'époque de gloire, sous la Présidence de Roger Rocher, l'on savait garder nos bons joueurs, et attirer les très bons de l'extérieur. Autres temps, autre gestion, hélas !  Comment les anciens pourraient-ils être satisfaits des conditions ubuesques, dans lesquelles se retrouve le club aujourd'hui ?

L’ASSE traverse actuellement une crise sportive et de gouvernance. Une crise qui n’est ni la première, ni la dernière. Elle ne justifie en aucun cas les violences et actions encore subies et vécues vendredi par tout un stade ! Nous sommes clairs : les Ultras doivent arrêter leurs conneries ! Et arrêtons de jeter le pavé dans la mare du Préfet de la Loire en confondant tout !Avant même de développer, autant vous dire de suite que peu importe que ce billet plaise ou pas. Il y a presque 3 ans, lorsque j’ai créé ce site, je m’étais surtout engagé à donner mon avis sans filtre et en toute indépendance. C’est ce que je fais encore aujourd’hui. Je m’étais également engagé à donner la parole à TOUT le Peuple Vert, et personne ne sera censuré tant qu’il restera poli et respectueux.Cliquez ici et votez pour Peuple-Vert.fr dans le championnat de L1 des comptes de supporters !Vendredi soir, je n’étais pas au stade. Une chance ! Depuis plusieurs mois je souhaite y emmener mon neveu de bientôt 9 ans, mais comment convaincre aujourd’hui ses parents ?  Comment leur expliquer que nous allons assister à un match dans le plus beau stade de France à la ferveur populaire enviée de nombreux clubs ? Outre le niveau sportif des Verts, ce qui risque de lui piquer les yeux ce sont surtout les effluves de gaz lacrymogènes lancés par des CRS obligés de défendre le Chaudron. Notre Chaudron ! Car on en est là. Le stade Geoffroy Guichard et tout un club sont aujourd’hui en proie aux comportements imprévisibles d’une frange d’ultras. Et je dis bien une frange ! Car dans les milliers d’ultras qui se massent dans les kops, beaucoup pensent ce que j’écris.Alors que le club risque systématiquement des amendes et suspensions de tribune, voire le huis-clos, les ultras s’amusent à craquer des fumigènes. Alors qu’on leur interdit l’accès à une tribune fermée, les ultras parviennent à nous faire honte en s’introduisant dans un stade vide. Ils ont d’ailleurs répété l’opération ce vendredi face à Monaco avec plus de discrétion toutefois. Alors qu’ils ont des billets (puisqu’ils le disent), ils passent (en force ?) en Henri Point pour aller brandir des banderoles hostiles à la direction.Mais que croyez-vous ? Que le club vous appartient ? Que nous autres « simples » supporters ne sommes pas déçus, en colère voire exaspérés par la situation du club ? Vous pensez que puisque nous ne disons rien nous acceptons ce qu’il se passe ?Vous dénoncez les comportements de certains joueurs comme Florentin Pogba qui joue en dilettante ou Loïs Diony qui n’est pas assez bon à vos yeux. Mais ouvrez les yeux ! Vous êtes nos Pogba ou nos Diony à nous, les supporters ! Nos boulets aujourd’hui c’est vous !Bien sûr que la direction a fait de nombreuses erreurs, bien évidemment qu’il faudrait mettre dehors beaucoup d’incompétents. Et que croyez-vous ? Que c’est en affrontant les CRS que cela va changer ? En ne vous remettant jamais en question ? Vous voulez que Roland Romeyer et Bernard Caïazzo partent ? Parfait. Ils vous entendent et partent… Et après ? Qui assure la présidence de l’ASSE ? La plupart d’entre-vous étiez certainement trop jeunes pour avoir connu la valse des présidents Vernassa, Khoel, Caillat, Grange ou Schmider ! Heureusement qu’ils sont arrivés nos deux présidents. Alors oui ils sont aujourd’hui dépassés par beaucoup de choses. Mais vous faites partie du problème qui les dépasse !Aujourd’hui, et puisque nous avons certaines informations, sachez que des joueurs ont dit non à cause du contexte lié aux supporters. Oui vous lisez bien. Des joueurs ciblés prioritairement ont déjà expliqué que le contexte ne les attirait pas. Ils ne sont pas fous les gars. Se relancer dans un stade hostile, à quoi bon ? Être escorté par des CRS pour sortir du stade est-ce que c’est une vie ? Les investisseurs ? Mais comment voulez-vous qu’ils se projettent dans le club en étant témoins d’un tel spectacle ?Aujourd’hui, les groupes de supporters ont pris bien trop d’importance à St-Etienne. Ils veulent rencontrer les joueurs et on se met au garde-à-vous. Ils veulent rencontrer les dirigeants et on accède à leurs demandes. On marche sur la tête.Je lisais même des propos sur un autre site sur lequel il est expliqué que le préfet s’est ridiculisé lorsque les ultras ont forcé le huis-clos face à Rennes ! Mais dans quel pays sommes-nous ? C’est donc le Préfet qui est ridicule quand il explique qu’il est en colère que plusieurs dizaines de supporters aient eu entre les mains les clés du musée des Verts pour accéder au stade ! Parfait…Alors nous sommes prêts à être vilipendés sur les réseaux sociaux et tout le reste, mais nous aurons au moins notre conscience pour nous.Nous ne cautionnons pas les violences, nous ne cautionnons pas la défiance des quelques ultras qui voient dans chaque décision du club ou de la préfecture un acte liberticide. Cessez donc de vouloir balayer devant la porte des autres et posez-vous les bonnes questions.A mon sens, un supporter supporte. Il a bien évidemment le droit de s’exprimer mais dans la limite de ce qu’il est, à savoir un supporter. Il peut siffler, déployer certaine banderoles, huer, encourager, applaudir… Mais tout ce qu’il fait ne doit JAMAIS porter atteinte à son club. Jamais. Pourtant, aujourd’hui, les ultras sont le 12ème homme de l’adversaire à St-Etienne. Un comble. 

Et si vous retourniez dans la fosse d'aisance, de laquelle vous n'auriez jamais du sortir ? 
Quand vous pourrez présenter un palmarès sportif, des diplômes équivalents, à ceux de Jean-Michel Larqué, ainsi qu'une réussite professionnelle identique à la sienne, vous pourrez peut-être porter un jugement à son endroit !  1

@ Ville45

De jouer ou de s'assurer une rente mensuelle, comme ceux dont nous disposons à l'heure actuelle, et dont il va être sans aucun doute, difficile de se débarrasser ?

@Ville45

De jouer ou de s'assurer une rente mensuelle comme ceux dont nous disposons à l'heure actuelle, et dont il va sans aucun doute, être difficile de se débarrasser ?

@Ville45

De jouer ou de s'assurer une rente mensuelle comme ceux dont nous disposons à l'heure actuelle, et dont il va sans aucun doute, être difficile de se débarrasser ?

C'est exactement la réflexion que je me fait.

Un club en pleine déliquescence à tous le niveaux,
Un entraineur qui n'en est pas un,
Des salaires limités
 
Il faut être vraiment amoureux du club, pour signer dans ces conditions.

Donc la première chose, pour espérer un jour avoir de très bons joueurs, c'est de trouver un investisseur majoritaire, mais comment l'attirer lui aussI dans cette ville qui n'offre pas grand chose, ni au niveau de l'agrément de vie, ni au niveau de l'exposition commerciale?

La deuxième condition sine qua non, pour vendre à cet hypothétique investisseur, c'est le départ de la direction, du staff sportif, et médical. 

Après, on pourra espérer reconstruire sur des bases saines.

glasgow76 - Sun 17 Dec à 20h27 sur Le Cal'Vert des Verts

Et oui ils ne peuvent pas répondre au sujet du prix de vente, car ils espèrent trouver le plus gros pigeon possible... Mais sincèrement, qu'est-ce qui peut bien attirer un investisseur majoritaire et des footballeurs de renom dans cette ville en pleine décrépitude ??? Il faut vraiment être courageux, et surtout un amoureux inconditionnel du club, pour relever le gant et accepter ce challenge ! Bien entendu la condition sine qua non, est le départ de la direction actuelle et du staff sportif et médical. Le choix des joueurs viendra ensuite.

Tout à fait d'accord avec toi, ami lifegreen !

Lorsque j'étais jeune, j'ai entre autre joué dans une équipe junior avec Jacky Garonnaire, le fils de Pierre Garonnaire. Ce dernier venait de temps à autre nous voir jouer, mais aussi pour superviser les jeunes footballeurs, des équipes que nous rencontrions. Je le revois encore sur la touche en train d'observer les uns et les autres avec beaucoup d'intérêt, et discuter avec les entraineurs des équipes adverses. Il n'y avait pas de limite pour lui, pour débusquer une éventuelle " perle rare", il remplissait sa fonction avec passion, et on connait ce que cela a donné, en termes de résultats sportifs pour l'ASSE...
 

C'est compréhensible à plusieurs titre titre qu'il soit affecté.

Il vient à l'ASSE avec l'espoir de relancer sa carrière, et il se retrouve dans une équipe à la dérive, avec pour seuls coéquipiers ayant le niveau de la Ligue1 Ruffier et Perrin ( quand il est sur pieds ). Quand on est un gagneur comme lui, et un bon footballeur, il y a de quoi pleurer devant cette situation catastrophique, et se demander ce qu'il est venu faire dans cette galère.

Toujours les mêmes promesses, reprises sous des formes variées depuis des années...En termes juridiques on appelle cela, jouer le dilatoire....

"  il faut aller au combat, ne rien lâcher. "
Pour ne rien lâcher, il faudrait déjà tenir quelque chose, et des combattants...Ce n'est pas une troupe d'élite que l'on a, mais plutôt la 7eme compagnie au clair de Lune...

Une solution avec des joueurs aussi faibles techniquement, et c'est reconnu par des entraineurs qui tiennent la route, par la presse, etc...C'est complètement illusoire ! 

 Comment peuvent-ils hausser leur niveau de jeu?
On ne peut pas demander à des enfants de classe de 6eme, de passer et réussir les concours d'entrée dans les grandes écoles. 
Les joueurs devraient se comporter comme une équipe professionnelle de football, qui joue intelligemment au ballon, au lieu de se comporter comme une équipe d'enfants de 6 ans, qui courent tous après le ballon, sans savoir ce qu'il faut en faire...

Quand Romeyer comprendra-t-il que ce n'est pas de la tribune qu'il doit descendre, mais du train ASSE ?  A quoi cela sert-il de gesticuler et de vociférer quand il est le responsable en premier chef de cette débandade généralisée? 

 Il ne se rend même pas compte qu'il n'a plus aucun crédit aux yeux du public, vraisemblablement aux yeux des joueurs, les deux précédents entraineurs, quant à eux, ont préféré jeter l'éponge, plutôt que de l'accompagner dans cette spirale destructrice. les politiques ( Maire ou ex-Maire, ne lui accordent qu'une confiance très limitée ). La presse, toujours prompte à tirer sur l'ambulance, l'enfonce à chaque match un peu plus.

Il est grand temps qu'il fasse une analyse sérieuse de sa façon de manager, qu'il fasse son auto-critique, et qu'il tire de lui-même la conclusion qui s'impose d'elle même, et que tout le monde attend avec impatience, pour le bien du club !

Sauver le club dans les circontstances actuelles, demeure une hypothèse d'école !  
On ne cesse de se répéter, et Robert Herbin l'a dit récemment : "il faut TOUT reprendre à zéro ! " 
Nouvelle direction, nouvel entraineur, nouvelle cellule de recrutement, un centre de formation digne de ce nom, et par dessus tout de bons joueurs qui se comportent comme une équipe professionnelle, qui joue AVEC le ballon, plutôt que comme une équipe d'enfants de 6 ans, qui courent tous après la même balle, sans savoir ce qu'il faut en faire...Chacun doit comprendre où est sa place, et jouer avec ses meilleurs capacités.

@Fc42f

On peut te citer des dizaines de jeunes joueurs français ou étrangers qui ont débuté à 17 ans, voir un peu moins...Quelques exemples connus:

Laurent Paganelli 15 ans et 10 mois
Laurent Roussey  16 ans

Georges Lech 16 ans   International  " A "  à 18 ans 
Fleury Di Nallo 17 ans  International  " A " à 19 ans

Pelé 15 ans 11 mois  débuts en équipe  " A " du Brésil à 17 ans
Maradona 16 ans et 1ere sélection en équipe " A " d'Argentine la même année ( 16 ans )
Johan Cruyff  17 ans international " A " à 17 ans

Etc. Etc.

Et oui ces joueurs attendent que la solution vienne de l'extérieur au lieu d'être pro-actifs, et de montrer sur le terrain que ce sont des hommes qui ont envie de se battre, et non pas des petits garçons, dont il faut prendre la main. C'est désolant, alarmant, et du jamais vu, de voir une telle situation. 
Robert Herbin, à parfaitement raison quand il dit qu'il faut TOUT reprendre à zéro.

d'accord avec toi, mais quels joueurs voudraient s'engager à l'ASSE en ce moment ? a part des cireurs de banc de touche et des des fins de contrats, il n'y aura pas grand monde....

Sauver les meubles dans un bâteau en plein naufrage, avec un capitaine et son second ( Romeyer et Caïazzo) qui ont échoué le navire puis déserté, un quartier maître ( Sablé ) qui débute et est dépassé par la situation, et des matelots qui ne sont nulle part, ou plus exactement, au fond de la cale sans avoir la possibilité d'en sortir, du fait de leurs moyens limités, et bien ce n'est pas gagné ! Il va falloir prier la patronne des marins perdus en mer...

glasgow76 - Tue 12 Dec à 00h51 sur Flash : Direction démission !

La violence ne mène jamais à rien, elle est l'arme des faibles !

il y a d'autres moyens d'action,, comme par exemple le boycott de tous les matchs, jusqu'à ce qu'ils démissionnent. Aucun spectateur à domicile, comme à l'extérieur, leur témoigner ainsi, un mépris équivalent à  celui qu'ils ont pour les supporters, car il ne faut pas se leurrer, les spectateurs ne sont pour eux qu'une bande de prolos bêlants, avec des QI d'ovins. Ils ne sont intéressants, que par l'argent qu'ils font rentrer dans les caisses.

glasgow76 - Tue 12 Dec à 00h45 sur Flash : Direction démission !

La seule solution c'est de ne plus assister aux matchs à domicile ET à l'extérieur. Plus de recettes, jusqu'à ce qu'ils jettent l'éponge.
Mais combien parmi les supporters sont capables d'agir de la sorte ? 
Une toute petite minorité...Et pourtant l'indifférence TOTALE, serait le meilleur des camouflets qu'ils pourraient recevoir....

@ JJVERT,

Tu as saison, la ville de St Etienne n'est pas ce qu'il y a de plus valorisant pour un éventuel gros investisseur. Il faudrait que cela soit quelqu'un qui prenne en considération 

1°/ le passé glorieux, et qu'il soit motivé pour retrouver ce passé.

2°/ le public exceptionnel qui le porterait, ainsi que le joueurs vers des 
     horizons plus glorifiants que ce que l'on vit actuellement

Pour l'aspect " bling bling" c'est un autre débat. 
Qu'est-il préférable: un aspect " bling bling " et une équipe qui fera de nouveau vibrer les supporters ?
Ou une apparence et des moyens modestes qui ne pourront jamais donner la volonté de signer à de très bons joueurs, avec des résultats en demi-teinte ?

glasgow76 - Mon 11 Dec à 19h44 sur Flash : Direction démission !

Les dirigeants actuels, feraient bien de méditer sur cet exemple. Voilà comment les gens responsables gèrent une crise dans le sport de haut niveau. Ils ne se reposent pas sur la gloire passée de leur équipe!

Zak Brown a reconnu que la recherche de sponsors pour McLaren, qui est l’un de ses principaux objectifs, a été rendu extrêmement compliqué par les performances catastrophiques du moteur Honda. Le changement de moteur opéré pour 2018 intervient en grande partie à cause de l’image et des performances désastreuses que les trois dernières saisons ont amené à McLaren."Heureusement, j’ai de l’expérience dans ce domaine, mais je savais que durant la saison, je ne trouverais aucun partenaire avec les problèmes que nous avions" admet le directeur de McLaren."Nous ne pouvions pas vendre une belle histoire promettant que les choses progresseraient l’année prochaine à nos potentiels sponsors. C’était l’une des raisons pour lesquelles nous avions besoin d’un nouveau partenaire moteur".