Evect.fr
Jujube
Inscrit le 01/10/2017

Envoyer un MP
Activité
7
posts
1494
commentaires
2239
likes reçus

Tous ses commentaires


Les 3/4 des recrues ont moins de 25 ans mais la moyenne d'âge des équipes qui jouent depuis 4 matches ont une moyenne d'âge qui tourne autour e 29/30 ans et proposent un jeu lénifiant confirmé par les premiers résultats.

On l'essence, et voilà qu'il flambe... logique.

 

Jujube - Wed 04 Sep à 19h03 sur Séance à huis-clos demain

 Ready to loose.

Jujube - Wed 04 Sep à 08h18 sur Qui es-tu Luis Sanchez ?

Esperons pour lui que Sanchez ne finira pas sur le banc !

Donnez un peu de pouvoir à un médiocre complexé il se transformera en arbitre de L1 semblable à Millot.

Les présidents se taisent mais les supporters et les médias font leur boulot, il y aura une réaction.

Ah bon le but était donc en entrant sur le terrain de ne pas être ridicule, on comprend mieux les discours du coach et la consigne avant tout de ne pas perdre.

 Lâche il l'a démontré, corrompu on n'en sait rien,

Millot est un referee qui arbitre avec un balai dans le cul, raide comme l' (in)justice. A rayer des cadres par la Fédération.


On a respecté les consignes du coach", le nouvel élément de langage des joueurs est inquiétant! 
C 'est quoi ces consignes ?: jeu de conservation par passes répétées stériles style on s'entraine, attaques désordonnées, longs ballons devant, tirs cadrés mais pas dangereux, résultat une débauche d'énergie en trompe l'oeil sans danger pour l'adversaire et défaite sur la seule action vraiment construite d'un Marseille faiblard aisément battu avec une réelle organisation.  Je me demande même si l'AC tant réclamé apporterait l'efficacité attendue dans un tel système, ou absence de système. 

Prestation en trompe l'oeil des Verts parcequ'inefficace. faut pas jouer les Calimero.

Tout le monde et les joueurs eux-mêmes tels Debuchy s'accordent pour reconnaître que le jeu pêche dans le dernier geste ce qui permet ou met la balle au fond. Le manque d'un vrai AC est de plus en plus criant, Romeyer reste sourd et aveugle.

Comme au théâtre dans l'antiquité Grecque, les stades de foot sont des lieux de catharsis, en ce sens ce qui s'exprime dans une arène fermée, en unité de lieu, de temps et d'action est nécessaire même si cela offusque quelques moralisateurs de la ligue bien nourris par le public et les recettes du foot. Sur 20 000 spectateurs hétérosexuels et homosexuels  sont ensemble à chanter ce qui est qualifié d'homophobie. 

Définitions de catharsis. Pour Aristote, effet de « purification » produit sur les spectateurs par une représentation dramatique. Toute méthode qui vise à obtenir une situation de crise émotionnelle telle que cette manifestation critique provoque une solution du problème que la crise met en scène.Il s’agit de libérer les spectateurs de leurs passions en les exprimant librement symboliquement.

Comme au théâtre dans l'antiquité Grecque, les stades de foot sont des lieux de catharsis, en ce sens ce qui s'exprime dans une arène fermée, en unité de lieu, de temps et d'action est nécessaire même si cela offusque quelques moralisateurs de la ligue bien nourris par le public et les recettes du foot.

Définitions de catharsis. Pour Aristote, effet de « purification » produit sur les spectateurs par une représentation dramatique. Toute méthode qui vise à obtenir une situation de crise émotionnelle telle que cette manifestation critique provoque une solution du problème que la crise met en scène.Il s’agit de libérer les spectateurs de leurs passions en les exprimant librement symboliquement.

Erreur ce sont les supporters qui sont déçus.

La République est en danger !

Et élever le niveau du coaching aussi.

L'Ukraine, Russe? 

Romeyer et ses sbires ne vont pas tarder à lui demander de se taire pour le pas déranger les ronronneurs.

Qui n'a pas remarqué la débandade des Verts chaque fois que les Lillois accéléraient. Oui le début de match a été correct, mais dès qu'ils ont vu a qui ils avaient à faire, qu'iil n'y avait pas à craindre leurs adversaires, ils ont pris le jeu en main et le 11 Stéphanois s'est disloqué.

Avec un nom de poète on ne peut pas emmener ses troupes à la guerre.

Ghislain Printant c'est plus nom d'un poete fleur bleue, que celui d'un général de troupe à la conquête d'un titre.

C'est pourtant pas compliqué à comprendre en plus le gars fait l'effort d'écrire même avec ses lacunes, ça se respecte.

Jujube - Thu 29 Aug à 15h36 sur #LOSCASSE : Les notes de la presse

Bouanga surcôté, comme Diony même erreur.

Rectifier le tir ou creuser des tranchées dès les 25m. A chaque accélération des Lillois c'était la débandade chez les Verts. Inquiétant quand même.

La saison dernière, au feu, la remontada a commencé quand Gasset a posé ses conditions et Romeyer a lâché les rênes. La descentada risque bien de reprendre son son cours, Romeyer a repris les rênes et impose ses choix, tout le monde s'incline, c'est lui qui a le fric, s'il le retire que se passera-t-il ? on comprend mieux l'urgence de l'arrivée d'un investisseur et la création dans l'émotion d'un titre de Président d'honneur pour Romeyer.

Sympa le coach, on rigole avec lui, on s'entraine cool, il n'ose pas trop nous contrarier, mais on ne sait pas trop ce qu'il veut ( les joueurs).
Un peu comme des lycéens qui plébiscitent le prof sympa plus que l'enseignant efficace.

Bien sûr qu'ils avaient à coeur de faire un résultat, tout joueur qui entre sur le terrain a cette ambition, mais chez les Verts ce qui est individuel ne se transcende pas en collectif, il n'existe pas, ni fond, ni plan de jeu, pas d'équipe mais un empilage de joueurs, à qui la faute ?

Jujube - Wed 28 Aug à 23h02 sur Flash : Inquiétants !

Pas qu'un Boudebouz sur le pré.

Après l'avoir réclamé, les cadres lâchent le coach, c'est visible.