Evect.fr
Jujube
Inscrit le 01/10/2017

Envoyer un MP
Activité
7
posts
1484
commentaires
2237
likes reçus

Tous ses commentaires

A l'extérieur Beric  erre seul, sans ballon, dans le camp adverse et à domicile c'est guère mieux contre les grosses écuries.

On peut tout aussi bien s'installer provisoirement, un an par exemple, histoire de se refaire une réputation au compte de l'Asse.

Jujube - Wed 31 Jul à 08h44 sur Caïazzo défend le choix Printant

Printant plein de promesse va enfin révéler tout son potentiel, puisqu'on vous le dit.

Puscas ça rappelle un super joueur Hongrois mais pas la même orthographe; Puscas,

Jujube - Tue 30 Jul à 14h46 sur Caïazzo défend le choix Printant

Mais pourquoi se justifier ? c'est chelou.

Qu'il vienne ici, il l'aura!


Printant ne commencerait-il pas à se défausser sur les joueurs et sur les dirigeants ? Les deux plans de jeu surdéfensifs archaïques qu'il a proposé hier n'ont rien d'emballant et encore moins de rassurant. Et l'on demande encore des défenseurs alors qu'en attaque c'est le désert des Tartares, on ne fait rien venir.


Jujube - Mon 29 Jul à 11h33 sur Paquet partira en septembre

Il a remis de l'ordre dans le club, mais qu'est-ce qui permet d'affirmer cela ?

Je ne sais pas si l'on peut parler de l'avenir de cette équipe en championnat, ce n'est qu'un match de préparation mais quelle incohérence dans le jeu. `Ruffier préserve le nul ok, mais il devrait cesser de montrer d'un doigt coléreux ses partenaires chaque cois qu'il encaisse un but alors que non seulement il place mal son mur mais en plus il se place mal sur sa ligne.

Pour moi, image très correcte.

L'attaque c'est catastrophique.

En somme l'Asse est prête à relancer les joueurs qui ne sont pas ne priorité pour elle, si je comprends bien le sens de cet article ridicule... d'autres encore à écrire ?

Les dirigeants auraient-ils oublié qu'une équipe de foot c'est aussi des attaquants. La ligne des Verts fait peur!

Printant coach pour la continuité et voilà que l'on change tout.

On tient le bon bout !

L'erreur c'est de considérer qu'assurer l'avenir est un signe se sagesse sauf que ça peut gâcher le présent ( quand même plus important que le futur) et de toutes façons ça se passe rarement comme prévu. Il ne pouvait pas, mais s'il avait voulu il aurait pu. Les vestiaires sont magnifiques, espérons qu'il n'y passera pas le pus clair de son temps, sinon Cabella dira, "si j'aurais su, j'aurais pas venu."

Ce n'est pas une conclusion, mais une réflexion et une hypothèse, pas une vérité. Elle se vérifiera ou non.

Game over ou game aux verts si vous préférez. L'ere Gasset c'est  fini peut-être était-ce un marché de dupes comme certains le pressentaient. Les cadres sont venus à sa demande pour placer l'Asse dans le top 5 à la fin de la saison et en même temps dans l'intention de relancer leur carrière en stand by. C'était le deal, mission accomplie, le vieux coach fatigué prend se retraite et les joueurs requinqués sur le marché rêvent d'ailleurs. Mais alors la continuité, Printant et tout et tout ? rien d'autre qu'un leurre. Ce coach d'un autre temps aussi sympathique et déterminé qu'il soit ne semble pas avoir la carrure, encore moins le discours, la crédibilité et les méthodes propres à maintenir les Verts au sommets, cela nous promet-il une saison dans le ventre mou avec ses purges et de nouveau les affres de la descente. Nous verrons bien. 

Les stats de Boudebouz font peur quand même. J'espère qu'avec Khazri il va sinon retrouver le chemin des filets au mois prendre le jeu à son compte. J'aurai préféré Ben Arfa, question caractère Boudebouz n"est pas mieux gérable. 

Aucun, je ne savais pas trop ou le poster. 

Aucun, je ne savais pas trop ou le poster. 

Romeyer tient à la légende, il veut prouver que les Verts sont toujours une équipe d'ouvriers et de mineurs humbles,  et travailleurs, "bien brave", celle qui enflamma la France, même dans la défaite, capable aujourd'hui encore de battre les meilleurs sur les pelouses de l'hexagone comme de l'Europe, et surtout ceux qui ceux qui se sont construits à coup de millions. Il rêve d'une équipe dont le vert traditionnel serait teinté de jaune, celui des modestes gilets, le Stéphanois du babet, pas de vedettes mais dans l'équipe, des laborieux qui mouillent le maillot. Nous ne sommes plus à l'époque des contes de fées, de la chèvre de Monsieur Seguin, qui s'est battue, battue mais a fini dans la geule du loup. La légende, l'histoire que l'on raconte aux enfants pour les aider à s'endormir. Espérons que le réveil en fin de saison ne soit pas trop brutal!

Sous la houlette Russe on ne rigole pas tous les jours et les promesses ne valent que pour ceux qui les croient.

L'ASSE devient une entreprise import/export, un beureau de change. On se passionne désormais plus pour le financier que pour le sportif... le nouveau monde quoi!

Ceux qui disaient "on reste dans la continuité" étaient en plein dans le vrai.

A part ça,  il ne faut pas tout révolutionner !

L'attentisme est une stratégie, ça marche un temps. 

Rien n'est plus insupportable que ces séquences de jeu en deçà du milieu de terrain, passes et repasses, latérales en retrait pour soit perdre le ballon par manque de concentration ou lancer vers l'avant des raids qui souvent viennent s'empaler sur la défense adverse, il y bien parfois des séquences un peu plus élaborées mais c'est rare. D'aucuns diront qu'avec ce jeu les Verts ont accroché la 4° place, c'est vrai, mais il y eu tellement de purges, de match sans souffle que l'on ne peut être totalement satisfait, si c'est cela la continuité c'est frustrant. On veut de l'élan, de l'envie, de l'enthousiasme, du jeu quoi.

Se sent-il à la hauteur de la tâche, manque de confiance en lui, nommé par défaut, endossant un costume trop grand, on verra. Personnellement j'ai toujours pensé que le fameux argument "on reste dans la continuité" était un pis allé, comme pour se rassurer, se justifier. On verra, seul le jeu et les résultats feront loi.

La norme Romeyer: paternalisme et méthodes archaïques.