Votre avatar

Profil de leréverbère

Inscrit le 27/07/2017
message Envoyer un MP
poll
Activité
0
posts
3185
commentaires
5269
likes reçus

Tous ses commentaires

leréverbère - lun. 02 déc. à 12h23 sur Diony, presque un an plus tard !

Je crois que personne ne " vante " le talent de Diony. On lui reconnaît le mérite de faire un travail de sape, par sa présence physique, sa générosité et ses appels.

Nous allons passer une phase escarpée au cours de laquelle un dévissage est à craindre. Le public doit faire preuve de maturité et ne pas savonner la pente. Gasset a laissé un effectif ruiniforme orné de jolis noms mais Cabella est parti, le valeureux Debuchy est trahi par des pépins physiques, M'Vila ronronne, Cabaye appartient au passé, Kolo n'est pas du tout à la hauteur, Saliba, objet d'un prêt coûteux et illusoire, est blessé, Kahzri blessé n'a pas récupéré, le jeune ABI, Perrin, au statut protégé aurait du depuis longtemps laisser la place, Aholou, illusoire prêt est aux abonnés absents On fait la grimace devant le jeu proposé mais techniquement peu de joueurs ont du répondant. Ne dcourageons pas Puel qui amorce un travail en profondeur avec les jeunes, ne l'écoeurons pas avant de voir son travail de fond éclore.

Nous avons toujours payé nos illusions européennes.Le championnat cette année sera moins facile que l'an dernier. Le match contre Nice arrive trop vite, attention à ne pas dévisser.

Nous avons toujours payé nos illusions européennes.Le championnat cette année sera moins facile que l'an dernier. Le match contre Nice arrive trop vite, attention à ne pas dévisser.

Nous avons toujours payé nos illusions européennes.Le championnat cette année sera moins facile que l'an dernier. Le match contre Nice arrive trop vite, attention à ne pas dévisser.

Nous avons toujours payé nos illusions européennes.Le championnat cette année sera moins facile que l'an dernier. Le match contre Nice arrive trop vite, attention à ne pas dévisser.

Voilà un homme au mental trempé qui ne va pas se courber sous les bordées de sifflets des Tartarins de clavier et de tribune.

leréverbère - ven. 29 nov. à 20h42 sur Diony a le soutien de tous

J'avoue que je fais un complexe de me trouver sur ce forum parmi des surhommes pleins d'eux-mêmes, car pour insulter en meute seul homme, faut avoir l'arrogance des aristos pour le serf. Mais je suis sûr que plus l'insulte est basse, plus l'homme qui la profère est minable. Pauvres traitres au club ! Pauvres frustrés sans dignité !

Je trouve choquant et pitoyable le facile détournement du patronyme de Boudebouze à des fins d'insulte et d'humiliation. J'ose supposer que les poètes en question ont moins de 15 ans.

Thorup assène une cruelle vérité. Depuis des lustres nous sommes faibles dans les phases décisives, médiocres dans le jeu aérien, médiocres dans les tirs, sans vivacité ni félinité dans la surface. Que l'on ne me parle pas de Béric... Seuls Bouanga et ... Debuchy ont de vrais gestes d'attaquant de pointe. Techniquement je suis surpris de voir que les joueurs méconnaissent les règles des équilibres à avoir sur les reprises de volée ou de dei volée. Qu'ils regardent dans les archives les positions couchées des Mekloufi, Larqué, Revelli , Keita dans ces exercices, ils comprendront pourquoi leurs tirs sont faist pour Cap Canaveral, pas pour les filets. Dans les videos d'entraînement je ne vois que des tirs en position conventionnelle, ce n'est pas de cette manière que l'on devient un bon artificier.

La présence dans les combats de Coupe d'Europe nous ont depuis longtemps valu des contre-coups et des dégringolades dans les autres compétitions. Je ne sais ce qu'aurait pu rapporter financièrement une qualification, c'est le point le plus dommageable. Claude Puel n'est pas un thaumaturge, il remonte progressivement la pente et on sent que ce redressement n'est pas dû à des expédients mais à un savoir faire, à une méthode, à une rigueur et à une libération des préjugés liés au statut des joueurs. Je trouve cela en conformité totale avec l'espprit du club tourné vers le travail et les jeunes. Je vois que déjà certains savonnent la planche par un irréalisme toxique. Pour moi entre Gasset et Puel il n'y a pas photo. Sous les cataplasmes onéreux appliqués par le prétendu sorcier Gasset, on découvre la jambe de bois.

Les joueurs se sont donnés à fond. Il est lassant d'entendre à longueur d'année ce mantra borné " faut mouiller le maillot". Le football est un art de l'esquive, de la combinaison, de la frappe. Or nos joueurs n'ont pas cette capacité à tirer puissamment, à enchainer esquive tir ou contrôle tir. Diony s'est encore montré maladroit, certes, mais dans ces ces conditions de jeu Béric aurait été mis sous l'éteignoir. Les critiques ici virent à l'insulte en boucle. Le fait d'allumer des pétards et de sauter sur place ne rend pas expert.

Quand on voit à quel point cet homme est habité par la passion, se ronge le sang, se fout en colère, s'agite en feu comme un fauve dans son petit carré, j'admire le calme, le recul, l'objectivité et le respect de ses joueurs qu'il manifeste dans son analyse d'après match. Comme lui j'ai vu beaucoup de positif dans ce match. Je déplore toutefois la médiocrité de nos tirs. Nous manquons de dynamiteurs qui apportent une menace de loin. Cette lacune est un handicap de longue date chez nous. Je salue l'engagement de Fofana et Camara. Je regrette que Bouanga soit positionné un peu trop loin de la zône de vérité car il est le seul capable d'un geste d'avant-centre ( ... avec Debuchy ... )

La liste des joueurs n'est-elle pas encore publiée ?

leréverbère - mar. 26 nov. à 01h03 sur L1 : Puel l'invincible !

Susciter des clics par des titres à sensation est gênant. Ceux qui connaissent l'histoire de la Rome antique savent que la Roche Tarpéienne est proche du Capitole. Qui encense aujourd'hui poignardera demain. Soyons modérés mais confiants, nous sommes en effet dans les meilleures mains possibles.

La bêtise et la méchanceté gratuite aussi se mesurent en quintal.

J'ai admiré un de ses enchaînements , récupération, dribble de grande classe et passe. Franchement c'était du grand art. Quand la  technique se lie à des qualités d'endurance on peut beaucoup attendre de ce joueur dont je ne doute pas qu'il sera sollicité dès l'été prochain.

leréverbère - lun. 11 nov. à 11h32 sur Puel justifie le turnover

Cela fait longtemps que je tente de dénoncer comme vous des appréciations et insultes clairement tendancieuses. En tous cas Boudebouze fait une ouverture géniale. Q'on attende plus de lui , c'est évident.

Je suis malheureux de n'avoir pu voir ce match et la délicieuse surprise qu'il constitue. Je craignais le pire en effet.Que Claude Puel se dise impressionné par l'état d'esprit de ses joueurs alors qu'il en vu d'autres, est très revigorant. Mais au-delà d'un solide mental, je vois trois très beaux buts.Je regarde toujours du côté des jeunes. Les quelques images que j'ai pu visionner ici et là confirment que nous tenons en Youssouf une superbe recrue. Quant à Bouanga, il fait plaisir par sa hargne mais aussi son talent. Une des bonnes nouvelles semble être Honorat que l'on avait enterré de son vivant. Ce match donne matière à espérer.  "The times they're achanging"

Aholou écarté ... encore un prêt peu rentable pour ne pas dire à perte ...

Ne soyez pas injuste. L'athlétisme n'expose pas à de violents chocs sur toutes les parties du corps : genoux, pieds, chevilles, dos, visage, yeux, mâchoires , crâne ...Certains chocs ont l'air anodin lorsqu'un joueur est touché en pleine course pourtant ils font très mal et la lésion est réelle.Donnez la parole aux médecins, ils vous en parleront savamment;

Je plaide pour ce glissement dans l'axe depuis longtemps. Arsène Wenger y songeait déjà d'ailleurs.

Oui, il est regrettable de devoir attendre sa royale déclaration de manque d'envie et son abdication. La page aurait dû être tournée il y a un lustre, avant son déclin. Il nous faut un grand arrière central. Kolo n'est pas celui-là. On a tricoté un transfert amphibie à Saliba, bloquant des fonds et nous privant d'une solution d'avenir.

Peut-on reprocher à Puel d'avoir remplacé BERIC par le jeune CAMARA  qui en plongeant dans la profondeur marquera quelques minutes après un fort joli but.Le double touche de balle du droit, très rapidement exécutée, de CAMARA est d'ailleurs admirable. Elle montre beaucoup de présence d'esprit, et une certaine maîtrise technique.

Une fois encore j'admire la maîtrise de cet homme. On le voit très tendu et inquiet sur le bord du terrain ou encore en train de jubiler, il n'est donc pas froid. Mais lorsqu'il s'agit d'analyser le match, il ne commet pas d'écart de langage, il est posé, il décortique les rapports de force sans accabler ses joueurs.Nous avons un grand entraîneur, le plus grand depuis Robert Herbin. Que le club et les supporters en soient conscients. Et malgré toutes les tergiversations et les épisodes intermédiaires, soyons justes et remercions en les dirigeants. Pour une fois.

Le poste de défenseur central aurait dû faire l'objet de bouleversement depuis déjà plusieurs années. A partir du moment où est joueur devient une institution, il y a danger. Il fallait laisser  PERRIN lorsqu'il était encore temps pour lui de trouver un autre maillot dans de bonnes conditions. Certains groupes de supporters et les dirigeants sont fautifs à mes yeux dans cette gestion du poste.Aujourd'hui celui que l'on a divinisé de son vivant est l'objet de propos désobligeants, à la limite de l'insulte, quand ce n'en sont pas de véritables.Je ne vois pas en KOLO un maître de défense. Sa technique est trop fruste, il compense son manque de mobilité par des fautes, il est le roi de la "cravate".Je n'aime pas ni les solutions éphémères ni  les rustines. Par conséquent j'ai toujours considéré les modalités de transfert de SALIBA comme une solution bâtarde et susceptible d'entretenir des illusions toxiques pour l'avenir..

Outre le résultat, - décevant eu égard au score à dix minutes de la fin plus que par la physionommie globale du match -, le complet désordre de la défense et du milieu sont alarmants pour la suite de la saison.

Voilà en effet un constat que nous avons pu souvent faire à l'occasion des dispositifs très défensifs proposés par une succession d'entraîneurs de l'ASSE. Cela dit qui était encore capable en fin de match de faire de longues courses de contre ? qui est capable de mettre correctement nos attaquants sur orbite ?

 On n'attaque pas un homme à terre ...

Il s'agirait d'une embolie. Je ne suis pas sûr que cela soit dû à des modalités d'entraînement.