Votre avatar

Profil de VERTDICK

Inscrit le 05/03/2017
message Envoyer un MP
poll
Activité
0
posts
292
commentaires
983
likes reçus

Tous ses commentaires

Et étudié...

"Il est des âmes pétries de fange et de boue qui ne sont éprises que du gain et de l'intérêt." Jean de La Bruyère ; Les caractères (1688) La Ligue... la Ligue... J'en ai la nausée...

"Si le chameau pouvait voir sa bosse, il tomberait de honte." (dicton oriental) Et en plus il faudrait les croire.

"L'expert est celui qui en sait de plus en plus sur de moins en moins". (Nicholas Butler). En ce moment on n'en manque pas. Je pense qu'on peut s'y fier au moins autant qu'aux cartomanciennes. L'intérêt est que chacun peut entendre ce qu'il souhaite. Force et Courage amis Verts.

"Dans la prospérité on ne voit plus l'homme ; dans l'adversité on voit tout l'homme. " Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845). C'est maintenant que l'on voit l'importance de la famille, des vrais amis et des "braves" gens qui nous entourent. Force et Courage amis (frères) Verts.

VERTDICK - mar. 21 avril à 10h40 sur La LFP clarifie la situation

AMEN

Sans aucun doute: je ne suis pas naïf au point de croire au monde d'après...Cependant si dix pour cent des "abonnés" comme vous les nommez boycottaient les sites marchands de sport cela occasionnerait un manque à gagner minime certes mais qui ne permettrait plus la surenchère et la cavalerie. Je l'ai fait depuis longtemps (canal plus acheté par Bolloré) après avoir été un gros consommateur et en dehors de quatre à cinq visites annuelles à GG (400 km AR) j'ai repris goût à encourager les clubs de village (tous sports confondus) qui m'entourent les samedis soirs ou dimanche après midi.

Je viens de retrouver deux citations de Jean Dion (journaliste sportif -et caustique- québécois) : "Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. " Mais aussi : "Tant et aussi longtemps que l'opium moderne du peuple (le sport spectacle professionnel) fera planer, on se bousculera pour en acheter. Et les vendeurs riront jusqu'à la banque". Force et courage amis verts.

VERTDICK - lun. 20 avril à 10h01 sur Romeyer ne veut pas reprendre

Contrairement à quelques'uns sur ce site je ne connais rien aux arcanes de notre club( direction, organigramme, type de société, trésorerie etc...). Je ne connais pas les intérêts des uns et des autres. Je ne puis témoigner que d'un sentiment perçu lors d'une rencontre avec R. ROMEYER lors de l'une de ses tournées dans les clubs de supporters hors département de la Loire. Nonobstant , comme je le disais, les intérêts qu'il a ou pourrait avoir dans le club, il m'a paru honnête et rempli de son club, amoureux du maillot vert. Cette intervention ne me choque pas venant de sa part car je partage totalement son avis. Un football sans spectateur ne peut et ne doit exister, les gamins des écoles de foot eux mêmes ont besoin du soutien de leurs parents et des spectateurs autour des mains courantes. Je n'imagine pas un stade sans cris sans chants et même (sacrilège) sans fumis.

Bernard MARIS membre de l'équipe assassiné de Charlie Hebdo économiste atypique écrivait : "Les libéraux sont des adeptes du darwinisme social, de l'élimination des faibles par la bienveillante sélection naturelle." Ce sont les mêmes aujourd'hui qui exigent une intervention de l'Etat (de nos impôts en fait et peut-être à terme de notre épargne). Comme à l'habitude privatiser les profits et mutualiser les pertes... Le monde d'après ?....

Prêts garantis, aides de l'état tout celà est nécessaire. Mais je ne sais pourquoi je ne peux m'empêcher de penser à tous ceux qui vilipendaient l'interventionisme de ce même état demandant moins d'impôt et plus de libéralisme. Et une minorité mais importante parmi tous ceux là qui vont tricher d'une façon ou d'une autre pour se remplir les poches... Le coona ne va pas faire que des malheureux...

Football : selon Laurent Nicollin, président du MHSC, "Nos fonds propres pourront colmater" Midi Libre 16/04/2020. Comme quoi les clubs gérés sans fonds de pension ...

"L'hypothèse la mieux élaborée ne saurait prévaloir sur la réalité la plus bancale". Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

En fin de compte, tout est question de point de vue. On change de colline, on change de point de vue.

Gilbert CESBRON un écrivain des années 60 (Chiens perdus sans collier par exemple) a écrit : "Les riches ne connaîtront jamais ce qui n'a pas de prix". Mais aussi : " Il ne faut pas tenter de couler le Capital, il faut l'arraisonner". Force et courage amis Verts.

Merci pour cette vidéo que je vais m'empresser de partager. L'écrivain Gilbert CESBRON a écrit dans les années 60 (déjà) : "Que ce monde soit absurde, c'est l'affaire des philosophes et des Humanistes. Qu'il soit injuste c'est notre affaire à tous."

"La folie c'est de se comporter de la même manière et de s'attendre à un résultat différent" Einstein

J'ai lu il y a longtemps une phrase du genre : celui qui vit en s'observant le nombril un jour ou l'autre se prendra un mur en pleine figure. On y est. Courage et Force amis Verts.

L'ami tu n'es pas seul... Tu as bien raison de penser à ceux qui ne pourront pas être accompagnés. Force et Courage amis Verts.

"Bienheureux les félés car ils laissent passer la lumière " Audiard

Savoir ce que l'avenir nous réserve est impossible, nous devons nous adapter au jour le jour... Après guerre Winston Churchill a déclaré : "Dense et déroutant est le voile de l’Inconnu. Aujourd’hui, dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou exagérément inquiets, où nous avons été négligents ou maladroits". Soyons modestes et patients en espérant que quelques Churchill se feront jour chez nos dirigeants. Force et Courage amis Verts.

Jofran je comprends ton raisonnement mais pense tu que l'investisseur bordelais ou marseillais ait envie de remettre au pot quitte à perdre encore plus d'argent pour investir alors que le retour sur investissement est pour le moins très incertain. Cordialement ami Vert.

"Lorsque le coup de tonnerre éclate, il est trop tard pour se boucher les oreilles." Sun TSE (l'art de la guerre). Gouverner c'est prévoir. La gestion des Lopez et consort c'est la fuite en avant. L'art de la cavalerie : éponger des dettes avec des emprunts encore plus conséquents... et au bout du bout le gouffre, l'abîme... C'est ici et maintenant que l'on va voir les limites de certains clubs adossés à des fonds de pensions et des investisseurs étrangers qui vont retirer leurs billes. Subsisteront les institutionnels comme le Psg (fonds souverains du Quatar) ou les clubs "familiaux" (Montpellier et Nicollin) quant aux autres chacun pour soi... Mais celà a-t-il vraiment une importance pour les millions de personnes qui vont voir leur vie chamboulée dans les mois à venir? Permettez moi de vous dire que je ne regretterai pas ce football là.

Romain Molina explicite ce que tous ceux qui s'intéressent peu ou prou à l'économie du Foot subodoraient : à savoir un guerre d'ego dans nos hautes instances nationales et un sauve qui peut général au niveau des clubs. A un degré moindre pour bien connaître le milieu amateur ( national,régional ou district) ça va tanguer aussi. Le monde du sport et notamment du foot va au même titre que le reste de la société devoir s'adapter au monde d'après la pandémie. Un mal pour un bien peut-être, malheureusement ce sont (comme toujours) les plus faibles qui paieront le plus cher l'incurie des élites et des gouvernants.

Merci les jeunes... C'est dans les épreuves qu'on juge les gens... La solidarité et l'entraide de vos anciens, les gueules noires, perdurent grâce à vous. Permettez moi de vous féliciter. Tout n'est pas perdu. Force et confiance amis VERTS.

M'VILLA s'est dévoilé. Lorsqu'on exprime son avis en public, il faut accepter également d'être exposé. Les Africains ont de nombreux adages à méditer : "Celui à qui appartient la pirogue, c'est lui qui indique le mouillage" "Quand le singe veut monter au cocotier, il faut qu'il ait les fesses propres"

Constat : "L'Homme pille la Nature mais la Nature finit toujours par se venger". Gao Xingjiang (prix Nobel de littérature) Espoir : "La Nature apprend à l'Homme à nager lorsqu'elle fait couler son bateau". Saït Faïk Abasianik (poète turc) Force et courage amis Verts.

Vous devez croire en vous, même si vous êtes seul à le penser. C’est ce qui fera de vous un gagnant, a dit un tennisman célèbre (BJORG ?). Il ne faut jamais dire jamais... en tous les cas je l'espère pour lui car j'aime les joueurs de tempérament et on a vu des joueurs de moindre talent s'épanouir et se mettre au niveau d'une équipe remplie de "galactiques".