Evect.fr

Zoom sur les travaux de l’INS, chargée d’améliorer le quotidien des supporters

Publié le par Florian 13 commentaires
Zoom sur les travaux de l’INS, chargée d’améliorer le quotidien des supporters
Alors qu’il devient de plus en plus compliqué de supporter son équipe librement en France (interdiction de déplacement, interdiction administrative de stade abusive, rupture consommée entre les forces de l’ordre et les supporters), l’ANS et le CNSF planchent au sein de l'INS sur des moyens de faciliter le quotidien des « ultras », « modérés » ou « simples lambdas. Mais qu'est ce que l'INS ?

L’INS : l’instance national du supportérisme instaurée le 8 mars 2017 est composée de groupe de supporters et agrégée par le ministère des sports. Composé de membres divers et notamment de l’USS (Union des supporters stéphanois) présidé par Jean Guy Riou, ce mouvement a pour objectif de renforcer le dialogue entre les supporters et la lutte contre le hooliganisme à la fois dans le football, le rugby, le basket etc. 

Désormais, la question du supportérisme en France a un cadre légal et des missions claires : 

- Contribuer au dialogue entre les supporters et les autres acteurs du sport (L.F.P., F.F.F., C.N.O.S.F., autorités administratives, ministères des Sports, de l'Intérieur, de la Justice, des Transports, etc.)
- Réfléchir et faire des propositions quant à la participation des supporters au bon déroulement des compétitions et à l’amélioration de l’accueil.
- S'auto-saisir de tout sujet touchant au monde des Supporters, ce qui a été le cas par exemple, pour la "charte des déplacements des Supporters" qui devait être mise en place en début de saison 2017/2018 par la L.F.P, mais ce n'est pas le seul sujet (Tribunes debout après l'incident à Amiens, amélioration des infrastructures des stades et de l'accueil des Supporters, etc.)

Afin d’éclairer les clubs professionnels et l’ensemble des supporters du territoire français, un groupe projet a planché sur la réalisation de la plaquette destinée à tous expliquant au commun des mortels ce qui a changé depuis la Loi du 10 mai 2016. 


Les travaux de l’INS ne devraient pas s’arrêter là. En effet : 

- 8 réunions de travail (dont 1 assemblée plénière en présence de Mme Laura FLESSEL, Ministre des Sports) se seront déroulées d'ici la fin de l'année, et ce depuis l'installation officielle, le 08 mars 2017 (soit une par mois). Tous les participants sont bénévoles. Les premiers groupes de travail ont travaillé sur l'agrément des associations au Ministère des Sports, puis sur l'acteur clef qu'est et deviendra incontestablement le Référent Supporters (S.L.O) dans les mois et années à venir. Une formation pour ces futurs Référents Supporters est en cours de validation et sera mise en place dans des C.R.E.P.S. dès le mois de mars 2018. Bien que non qualifiante pour l'instant, une réflexion est en cours pour qu'elle le devienne dans les prochaines années, ce qui est déjà le cas dans de nombreux pays européens.

- Le 16 novembre 2017 a débuté un groupe de travail sur l'accueil des Supporters (vaste sujet). De nombreuses préconisations devraient être faites par l'I.N.S. afin d'améliorer l'accueil dans les stades ou salles de sport, tant pour les Supporters locaux, que pour les personnes à mobilité réduites ou ayant un handicap, que pour les visiteurs.

Aujourd’hui, l’utilité de ces plans d’actions demeurent très restreinte comme en témoignent les incidents survenus lors de la rencontre entre Amiens et Lille ou lors du dernier derby et l’organisation déplorable du service de sécurité complètement dépassé par le comportement des supporters visiteurs. Mais pour Jean Guy Riou, il faudra prendre son mal en patience. « Je suis sûr que l’avenir nous donnera raison et que certaines choses pourront être changées et améliorées. » a-t’il commencé avant de lancer un appel aux réticents de la réussite de ce projet à rejoindre leur cause. « Il est temps que les groupes de supporters, qu’ils soient ultras, modérés ou simples supporters indépendants poussent pour la réussite de cette INS »

Tags : ,

13 commentaires
Driss42 - Tue 21 Nov à 11h01
Ils faut avoir de la memoire quand les MF avai fai un tifo sir la chasse avec tout les lyonnais representer par des animaux. Et un stef avec un fusil marquer tuer les. Tout le m9nde criaient au genis. Et la quelques guign9ls qui critique un tifo super sa me degoute il ne faut pas oublier que les MF sont les plus gros fachos. Et sa cest pire qu'un tifo.
Voir la suite des commentaires
Macho Grandé - Tue 21 Nov à 01h09
Quel Tifo navrant, pris hors contexte. Une image bien triste des supporters stéphanois, une souillure de plus de notre stade mythique  Les mecs doivent penser que l'on ne retient souvent qu'une image...et non les 2 parties d'un Tifo ou le communiqué explicatif de 2 pages qui va désormais avec.
le point du jour - Sat 18 Nov à 22h21
C'est deja arrivé de venir groupé , en tenue neutre et supporter l'asse . ÷)
dallasace7 - Sat 18 Nov à 22h08
de toute façon Romeyer partira quand il l'aura décider lui même,personne ne peut rien faire il se moque de tout, ce qui compte pour lui ce n'est pas l'asse mais ce qu'elle rapporte,il sais que le club coule mais il ne bougera pas le petit doigt,même si il ne vient pas d'investisseur et que l'on va en L2 il restera accrocher aux murs du stade il y a que la maladie qui pourrait avoir raison de lui,mais ça ce n'est pas une chose a souhaiter
green traveler - Sat 18 Nov à 18h11
C'est pour les socios que l'état devrait légiférer. Pour l'instant ils n'ont guère de valeur juridique. 
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire