VAFC 1-3 ASSE : vers les sommets

Pros | Publié le par Pierre Roure | 0 commentaire
Après le match nul de l'Olympique de Marseille au Stadium de Toulouse (1-1), l'ASSE avait l'opportunité de prendre provisoirement la tête du championnat si d'aventure ils gagnaient face à Valenciennes. La composition d'équipe était plutôt séduisante. Erding inaugurait sa première titularisation à la pointe de l'attaque et Galtier avait choisi de faire confiance à Corgnet en meneur de jeu après son excellente prestation deux semaines plus tôt contre Bordeaux. La partie débutait sur un bon rythme et déjà Hamouma se créait une belle opportunité idéalement servi par Benjamin Corgnet. L'ancien caennais cadra sa frappe mais Penneteau bloqua le ballon sans difficulté. A la 12ème minute de jeu, suite à un coup de coude de Enza Yamissi sur Fabien Lemoine, les esprits s'échauffèrent mais malgré ce fait de jeu, les Verts continuaient de se projeter vers l'avant. Sur une belle montée dans son couloir gauche, Faouzi Ghoulam démontra qu'il était toujours concerné par le projet stéphanois. Auteur d'un très bon match, il décocha un excellent centre à ras de terre pour Mevlut Erding. Penneteau s'interposa mais repoussa le ballon dans les pieds de Benjamin Corgnet qui ne se fit pas prier pour inscrire sous premier but sous le maillot de l'ASSE (17ème). Les locaux ont paru absents, quasi inoffensifs dans cette première mi-temps. Au retour des vestiaires, ce scénario se confirma. Suite à une récupération de Jérémy Clément, Romain Hamouma crocheta un adversaire et arma une frappe puissante qui finit sa course dans la lucarne du portier de VAFC (46ème). L'écart creusé, la mission semblait désormais impossible pour les hommes de Sanchez complètement déboussolés. Benjamin Corgnet récidiva moins de 10 minutes après le second but des Verts. Servi par Hamouma, il plaça le ballon entre les jambes du malheureux Penneteau condamné à aller chercher une troisième fois le cuir dans ses filets (53ème). Dans tous les bons coups, l'ancien lorientais s'est régalé ce soir ! La soirée virait au cauchemar pour le VAFC qui ne parvenait pas à réduire le score malgré quelques timides situations. Puis, au fil des minutes, les Verts reculaient comme à leur habitude quand ils mènent au score, laissant plus d'espaces à l'adversaire. Finalement, ils cédèrent à 10 minutes du coup de sifflet final sur un pénalty concédé suite à une faute inexistante de Bayal Sall. Le défenseur sénégalais a d'ailleurs rendu une copie quasi parfaite. Maor Melikson transforma le pénalty, effleuré du bout des gants par Stéphane Ruffier, irréprochable ce soir encore (80ème). Les valenciennois poussèrent en fin de match pour sauver une prestation pâle et insipide. A la fin du match, les stéphanois pouvaient exulter et être fier d'avoir acquis provisoirement cette première place au classement. Une belle récompense et un nouveau statut d'outsider qu'il va falloir assumer la semaine prochaine à domicile face à des toulousains qui ont montré de belles choses cette après-midi contre l'OM.
Article plus récent chevron_right
VAFC - ASSE : les notes
chevron_left Article plus ancien
Flash : Victoire des Verts 1-3
keyboard_arrow_down Voir les 0 commentaire keyboard_arrow_down