Une régression progressive dans le domaine offensif

Pros | Publié le par Tibo | 29 commentaires
L'AS Saint-Etienne fait l'objet d'un article dans le dernier numéro de France Football, qui se penche sur les soucis des verts dans le jeu, et par conséquence, dans le domaine offensif. L'agence de statistiques Opta, communique différentes statistiques sur les trois dernières saisons, qui montrent la régression progressive des joueurs de Christophe Galtier dans le secteur offensif, une régression qui s'est accélérée en ce début de saison.

Matchs : 16 (2016-2017) / 38 (2015-2016) / 38 (2014/2015)
Buts par match : 1 / 1.1 / 1.3
Tirs par match : 10.1 / 11.6 / 11.7
Tirs cadrés par match : 2.9 / 3.6 / 4.0
Tirs cadrés (%) : 36.8 / 41.1 / 42.4
Passes dans les 30 derniers mètres par match : 102.7 / 120.4 / 120.5
Grosses occasions créées par match : 0.9 / 1.2 / 1.3
On peut également ajouter qu'une baisse significative est enregistrée au niveau des centres, près de 15 en moyenne il y a deux ans par match, 12.4 désormais. 
Les saisons précédentes voyaient également Saint-Etienne disputer de nombreux matchs, de ce côté là, rien n'a donc changé. L'équipe s'est même renforcée, tout le monde s'accorde à dire que qualitativement et quantitativement, l'ASSE a connu une évolution positive cette saison. Il faut donc chercher les raisons et les solutions ailleurs : schéma tactique, entraînements, philosophie de jeu... 
Article plus récent chevron_right
Mercato : Une piste offensive à Angers ?
chevron_left Article plus ancien
Ilunga décortique le jeu des verts
keyboard_arrow_down Voir les 29 commentaires keyboard_arrow_down