Evect.fr

Une petite revanche pour Cros

Publié le par Tibo 6 commentaires
Formé à l'AS Saint-Etienne, Pierrick Cros n'a finalement pas percé avec le groupe professionnel. Il a finalement signé à Uzès en 2012, avant de rejoindre le Red Star à l'été 2013. Il y aura donc un petit goût de revanche pour l'ancien de l'Etrat... "Sainté, c'est ma ville, mon club, ma région. Mais partir à Uzès m'a fait du bien. Je n'étais plus dans le confort. La plupart de mes amis sont abonnés dans les kops. Et, si je peux, je récupère des places. Cette ambiance est vraiment spéciale. On ne s'ennuie jamais en tribunes. Comme je ne suis pas passé pro, j'ai gardé un petit goût d'inachevé. Alors, ce match est une petite revanche et un clin d'oeil du destin." 

Source : L'Equipe

6 commentaires
BaygonVert - Wed 11 Feb à 11h18
Avec ton csc t'aurais mieux fait de la fermer , encore un loser qui se la raconte !
Voir la suite des commentaires
micky - Tue 10 Feb à 13h29
Bon joueur, bonne mentalité ce Pierrick Cros !!
le point du jour - Tue 10 Feb à 11h14
aubame number on à tout jamais, le chaudron, est toujours chaud, et réchauffe le coeur de tout supporter stephanois. TU EST CHEZ TOI DANS TON JARDIN VERT CHER PIERRE EMERIC pour toujours.
bergessio - Tue 10 Feb à 10h20
une revanche car il n' a pas réussit !!!!
bayard - Tue 10 Feb à 10h08
chacun fait sa vie, et vie son époque, régulièrement saint Etienne vit de grand moments de football. C'est bien, que l'asse laisse une trace vivante dans les coeur, les tetes des joueurs ayant connu le club.
Tous ne peuvent pas percer au plus haut niveau, mais beaucoup signeraient pour faire des classes a l'asse. Donc si pierrick a les cros, ne l'appelez pas "coco" , car l'étoile rouge, n'est pas le must posé sur le beret du tché .

Son nom est un premier leurre. Fondé en 1897 par Jules Rimet - le créateur de la Coupe du monde -, bien avant que l’étoile rouge ne devienne le symbole du communisme, le Red Star n’est pas né politiquement marqué. L’histoire raconte que c’est en empruntant un paquebot de la compagnie maritime Red Star Line que le futur président de la Fifa aurait choisi le nom. Heureux hasard. Car tout au long de sa longue existence, le club de

Saint-Ouen, opposé à Saint-Etienne mardi soir en Coupe de France, une compétition qu’il a remporté cinq fois entre 1921 et 1942, a nourri une certaine ambigüité dans son rapport avec le communisme.
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire