Un derby niveau Ligue des Champions

Pros | Publié le par Tibo | 7 commentaires
Ni plus, ni moins... Voilà comment Robert Herbin a qualifié ce 110e derby dans les colonnes du Progrès. Jugeant le match nul plutôt équitable et se montrant élogieux, une fois de plus, envers le capitaine des verts : Loïc Perrin"J’ai vécu ce match avec une grande intensité. C’était vibrant jusqu’au bout avec un engagement total sans aucune méchanceté. Et ça, je tiens à le souligner. C’est même le plus beau que j’ai vu depuis quelque temps. C’était du niveau de la Ligue des Champions. Dans l’intensité et sur le plan technique il y avait tous les ingrédients. Cette équipe lyonnaise m’a beaucoup impressionné. La façon dont elle a continué à jouer, alors qu’elle était réduite à dix, est extraordinaire. C’est un rouleau compresseur. Lyon a grandi rapidement en maturité. Il y a du talent dans cette équipe promise à un bel avenir, à condition de pouvoir conserver ses meilleurs éléments. Lyon a la capacité pour jouer la Ligue des Champions. Mais cela est un autre problème, le gros problème du football français.
J’ai joué des derbys, c’est toujours oppressant. Non seulement les Verts ont résisté, ce qui n’était pas simple, mais ils sont parvenus à prendre l’avantage. L’ambiance autour de ce match a pesé sur l’état d’esprit des joueurs. Il y avait probablement une certaine anxiété. L’ASSE s’est montrée volontaire, courageuse. Elle a été héroïque alors qu’elle a subi une énorme pression durant la première demi-heure. Par la suite, les Verts se sont libérés, ont montré davantage de qualités dans leur jeu. Il est vrai que les Lyonnais ont peut-être éprouvé le besoin de récupérer.
Christophe Galtier a changé de système et la rentrée d’Hamouma, dont la non-titularisation m’a surpris, a été bénéfique. La défense a souffert mais a tenu le choc. Loïc Perrin a fait un match de très haut niveau. Je ne comprends pas qu’il ne soit pas sélectionné en Equipe de France. Quelles que soient les circonstances, il ne panique pas. Il apporte de la sérénité dans la tempête. Son attitude a grandement contribué à ce que l’ASSE résiste malgré la pression."
Article plus récent chevron_right
Pas de 42 au Stade des Lumières
chevron_left Article plus ancien
Alex : "C'est le meilleur public du monde"
keyboard_arrow_down Voir les 7 commentaires keyboard_arrow_down