Sonor a vécu une expérience fantastique à Saint-Etienne

Anciens Verts | Publié le par Tibo | 15 commentaires
Luc Sonor a passé quelques mois dans le Forez, dans la peau de l'entraîneur adjoint de Laurent Roussey. Son passage sera surtout marqué par son conflit avec Jean-Michel Larqué, qui l'avait traité publiquement de "pipe". Malgré cela, l'ancien international Français a vécu une expérience fantastique comme il le raconte dans une interview accordée à Actufoot :

"À Créteil, c’est Alain Afflelou qui m’a contacté car il allait reprendre le club et il voulait que je l’accompagne. Je devais prendre la réserve dans un premier temps, mais pour moi c’était trop tôt. En réfléchissant bien, j’ai accepté car c’était une belle opportunité à saisir. Le coach de l’époque était Gernot Rohr, mais au bout d’un mois, Alain Afflelou m’appelle pour m’informer qu’il va le virer et me propose le poste. Je lui dis que je n’étais pas prêt pour prendre une équipe première. Alain me demande de l’aider à lui trouver un entraîneur. J’avais entendu parler qu’à Rouen, Laurent Roussey faisait du bon travail. Je suis parti le voir et je lui ai proposé le poste. Il a accepté à condition de m’avoir comme adjoint. C’est le début de notre relation. Après pour Laurent, ça s’est mal terminé mais moi je suis resté à Créteil. A Saint-Etienne, 3-4 ans après, c’est Laurent qui m’a appelé pour me proposer un poste d’adjoint avec lui. Ce que j’ai accepté et que je ne regrette absolument pas. Ça a été une expérience fantastique, un public bouillant. J’ai vécu des moments sublimes."
Article plus récent chevron_right
Ilan met en avant le rôle prépondérant du staff
chevron_left Article plus ancien
Kolodziejczak pas contre le fait de rester
keyboard_arrow_down Voir les 15 commentaires keyboard_arrow_down