SC Bastia 1 - 0 ASSE : Les Verts lamentables rentrent bredouilles !

Pros | Publié le par Etienne | 31 commentaires

Engagés dans la course à l’Europe, les Verts se déplaçaient ce soir en terre corse. Dans une série de 8 matchs sans défaite, ils avaient l’occasion de remonter sur le podium en attendant le match de l’AS Monaco. Mais le manque d’envie et la pauvreté technique ont eu raison de la stratégie proposée par Galtier. Le SC Bastia s’impose logiquement sur la plus petite des marges, 1-0.

Pour cette 34ème journée de Ligue 1, on attendait beaucoup mieux de la part des stéphanois. Sans supporters, et surtout sans determination, les hommes de Christophe Galtier n’ont pas réussi à produire de jeu. Pire que ça, l’impression de résiliation constante qui régnait sur le terrain laisse un gout amer dans la bouche du peuple vert. 

 

Sur l’ensemble de la rencontre, les Bastiais ont été supérieurs dans tous les domaines. Dès les premières minutes, on sentait un clair manque de determination chez les joueurs stéphanois. Il fallut attendre quelques minutes seulement pour voir les premières alertes chez Stéphane Ruffier. Les têtes d’Ayité (24’) puis Kamano (28’) vinrent inquiéter le portier stéphanois, les premiers avertissement étaient là. Quelques minutes auparavant, Modesto avait même marqué un but pour les corses, mais son positionnement hors-jeu avait été parfaitement signalé par l’arbitre de touche. 

 

Il fallut attendre la 30ème minute pour voir la première « occasion » stéphanoise se dessiner. Une frappe d’Hamouma absolument pas dangereuse, puis une frappe lointaine de Landry N’Guemo furent les deux seules occasions stéphanoises durant la première mi-temps. Juste avant la pause et profitant d’une position litigieuse, Romain Hamouma inscrivait à son tour un but signalé hors-jeu. 

 

La seconde mi-temps fut encore plus catastrophique que la première. Le manque d’envie stéphanoise contrasta vivement avec la determination bastiaise. Celle-ci fut récompensée en fin de mi-temps, par l’intermédiaire de Floyd Ayité, impeccablement servi par Gaël Danic. 


Erding fut remplacé à l’heure de jeu par Ricky, et Romain Hamouma par Kevin Monnet-Paquet. Un quatuor absolument invisible durant toute la rencontre, très inquiétant pour le futur. Du côté défensif, ce ne fut pas pire mais presque. Après quelques minutes absolument catastrophiques, l’intégralité de la défense stéphanoise ne fut « que » mauvaise durant tout le match. 

 

Et si les joueurs sont bien évidemment à blâmer, un autre personnage n’est pas en reste : il s’agit de Christophe Galtier. Une composition archi-défensive à ce stade là de la saison, en déplacement chez un (très) mal classé du championnat, ça passe forcement mal. Comment peut-on avoir le luxe de ne pas titulariser des joueurs comme Yohan Mollo ou Benjamin Corgnet, qui prouvent à chaque entrée de jeu qu’ils sont capables de créer plus de jeu que toutes les triplettes de milieux défensifs réunies ? 

 

En s’appuyant donc sur son fameux trio de milieu défensif, qu’attendait Christophe Galtier de cette rencontre ? La dystopie totale qui existe entre les propos tenus par les dirigeants stéphanois et la réalité du jeu proposé est ce soir révoltante. Messieurs les dirigeants, prôner une qualification en Coupe d’Europe est une belle chose, mais faire quelque chose pour en est une autre. 

 

Une réaction doit intervenir, et cela dès la semaine prochaine face à l’OGC Nice. 

chevron_left Article plus ancien
Flash : SC Bastia 1 - 0 ASSE
keyboard_arrow_down Voir les 31 commentaires keyboard_arrow_down