Evect.fr

Sanogo sort de son silence

Publié le par Tibo 0 commentaire
Dans un entretien accordé au 10 Sport, Boubacar Sanogo revient sur sa situation et sur ses relations avec Christophe Galtier. Une absence de dialogue qu'il regrette : " J’avais repris l’entraînement avec le groupe et j’avais passé tous les tests physiques. La veille du départ en stage, ils m’ont dit de dégager mes affaires. C’est là que le président Romeyer et Dominique Rocheteau m’ont annoncé que je ne partais pas avec le groupe. Selon eux, la décision ne provenait pas du staff. Après cette fameuse réunion, je suis retourné m’entraîner avec le groupe, mais Christophe Galtier ne m’a pas adressé la parole. Jusqu’à aujourd’hui, je n’ai eu aucune explication de sa part. Il s’est toujours caché derrière la direction. Mais pendant l’été, tout le monde a su que la décision venait de lui, il ne pouvait plus se cacher. Je n’avais jamais eu de problèmes avec Galtier auparavant. Je l’ai connu comme adjoint de Perrin aux Emirats (2004 à Al Ain, ndlr). Ensuite, il s’est fait virer et il devrait se rappeler que je l’ai toujours soutenu. Il aurait pu avoir le respect de venir me voir et me dire ce qu’il ne comptait pas sur moi… mais il ne l’a jamais fait. " L'attaquant Ivoirien évoque également son état de forme, ainsi que l'attitude négative de la direction à son égard, une attitude qui ne lui permet pas de partir : " Je m’entraîne tous les jours avec la réserve, j’essaie de faire du travail complémentaire… mais ça ne compense pas les matchs. Je manque de compétition. Le club fait croire que je ne veux pas partir, que je ne veux pas jouer, mais à un moment donné les dirigeants devraient se regarder dans la glace. Là encore, ils me mettent des bâtons dans les roues en m’empêchant de jouer avec la réserve. Si on a envie qu’un joueur parte, on le met dans les conditions pour qu’un autre club le récupère. "
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire