Sablé revient sur ses débuts d'entraîneur

Pros | Publié le par Faustine | 21 commentaires
Jordan Halaimia, Etienne Green, Mathis Mezaber, Clement Roubat, Stefan Bajic... Ces jeunes joueurs qui évoluent aujourd'hui en U19 ou N2 comment à pointer le bout de leur nez dans le groupe professionnel. Une fierté pour Julien Sablé qui a vécu ses premiers mois d'entraîneur avec cette génération. Parfois maladroit ou trop exigeant, le désormais adjoint de Jean-Louis Gasset est revenu sur ses débuts.

"Ma première génération, c’était les 2000-2001. Cette génération commence à arriver chez les pros. J’ai tissé de grands liens, car depuis 4 ans, ils font partie de mon quotidien. Je ressens une grande fierté même s’il y a eu des moments difficiles, des moments de colères entre nous, d’incompréhensions. Il y a un double parcours dans leur vie, car ils sont déracinés depuis tout jeune. Je l’ai vécu dans ma vie. Ils avaient besoin d’un réconfort, de parler, de cracher leur mal-être parce que leurs parents leur manquent. Malgré tout, je suis fier du parcours de ces garçons qui sont arrivés en bout de formation. À l’époque, j’étais dans un apprentissage aussi. J’ai pu commettre quelques erreurs, car dans les premiers temps j’arrivais de la machine à laver du très haut-niveau, et j’ai mis une énorme pression à mes U15. J’avais la chance d’avoir un cadre, car on était en binôme. C’était un ancien qui venait pour tempérer un peu tout ça. Quand je suis arrivé, on était là pour gagner alors qu’à cet âge-là, il y a le « comment gagner » qui est plus important."

Article plus récent chevron_right
Le derby est enfin programmé !
chevron_left Article plus ancien
Tong-Cuong lâche Bordeaux
keyboard_arrow_down Voir les 21 commentaires keyboard_arrow_down