Romeyer s'inquiète pour Geoffroy-Guichard

Pros | Publié le par Tibo | 36 commentaires
Depuis de longs mois désormais, l'AS Saint-Etienne et Saint-Etienne Métropole échangent, plus ou moins dans de bonnes conditions, sur l'utilisation du stade Geoffroy-Guichard. Mais pour l'heure, les négociations sont longues, fastidieuses et n'avancent clairement pas dans le sens souhaité par le club. 

Roland Romeyer a confié ses craintes dans une interview accordée à l'Acteurs de l'économie - La Tribune, il n'hésite pas à comparer le Chaudron à la Tour Eiffel et à rappeler une fois de plus les préconisations de l'état :

"Nous ne sommes toujours pas d'accord avec Saint-Etienne et c'est pourquoi nous avons signé avec eux une convention jusqu'au 31 décembre afin d'avancer sur les discussions. Nous avons donc jusqu'à cette date pour nous mettre d'accord. Ce que nous voulons : la maîtrise totale de l'outil de travail, cela devient obligatoire pour notre équipe et pour lutter face aux grands clubs, avec une pelouse de qualité ou encore une vidéosurveillance efficace. Aujourd'hui, nous n'avons rien de cela et ça nous pénalise.
Geoffroy-Guichard c'est comme la tour Eiffel à Paris, il n'y a que cela qui compte pour les élus. Ils ne veulent pas laisser échapper cette maîtrise, car c'est pour leur image. Ce n'est pas normal. J'espère que nous arriverons à trouver un terrain d'entente. Nous devons penser à l'intérêt général pour le club, pour la ville, pour le territoire. Thierry Braillard, alors secrétaire d'État aux Sports, avait ainsi préconisé que les clubs deviennent propriétaires de leur stade avec des prêts cautionnés par les collectivités. Malheureusement, Gaël Perdriau ne l'entend pas de cette manière. Si nous n'arrivons pas à faire chacun un pas en avant, nous courons à la catastrophe."
Article plus récent chevron_right
Un entraînement sans Perrin, Hamouma et RPG
chevron_left Article plus ancien
Le doyen Aubois absent face aux Verts
keyboard_arrow_down Voir les 36 commentaires keyboard_arrow_down