Romeyer : "Ghislain, j'ai fait ce que tu m'avais demandé"

Club | Publié le par Tibo | 122 commentaires
La conférence de presse d'intronisation de Claude Puel a donné lieu à quelques échanges piquants. Bernard Caïazzo lançant le bal et Roland Romeyer ponctuant ce combat de coq en lâchant quelques piques à l'encontre de son associé. Le président du directoire n'a pas non plus été tendre avec Ghislain Printant, dont l'attitude depuis quelques jours (ndlr : feindre de ne pas connaître sa situation) a agacé en interne :

"Nous avons fait une erreur de casting avec Ghislain Printant. L'avocat du club avec qui je me suis déplacé à Nîmes en ami, avait prédis que cette saison serait difficile. Maintenant, je vois le soleil pointer légèrement. Merci à Claude Puel d'accepter de venir chez nous. C'est la troisième fois que je le contact. Jacky Bonnevay, c'est la même chose, je l'aimais beaucoup en tant que joueur, c'est surtout une moitié de stéphanois puisqu'il est Roannais. Vous savez qu'ici, les supporters ont une grande importance dans le club, ils sont plus propriétaires que les deux actionnaires... J'ai vu la dernière manifestation lors de la conférence de presse. Il souhaitait que le club se dote d'un directeur général, que Romeyer prenne de la hauteur. Notre directoire sera composé de quatre personnes : Claude Puel, Xavier Thuilot, Dominique Rocheteau et moi-même. 

Lorsqu'on est chef d'entreprise, il y a des moments difficiles. Parce que je suis quelqu'un qui aime les gens. Je suis malheureux lorsqu'il faut prendre des décisions, des séparations. Je l'ai fait plusieurs fois dans ma vie et c'est toujours un crève-coeur. On a discuté comme il faut avec Ghislain. Je lui ai dis, après le match de Metz qu'on a perdu, je l'ai vu le lendemain. Nous étions tous malheureux. Je suis dans le bureau de Ghislain, on a parlé : "qu'est ce qu'on fait". Il m'a regardé dans les yeux et m'a dit : "il faut que vous preniez quelqu'un". On s'est assis tous les deux dans le canapé, j'ai appelé Bernard Caïazzo, j'ai mis le haut parleur et on a échangé tous les trois. Aujourd'hui, Ghislain, j'ai fait ce que tu m'avais demandé. Tu seras toujours le bienvenue ici. Si il y a un échec, on est responsable avec Bernard Caïazzo de cet échec. Dans ce club, j'ai pris des gifles. Oscar Garcia ce n'est pas moi qui avait choisi. Dans la vie, il y a les numéros 2 et les numéros 1. On l'avait surclassé !"

10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

Article plus récent chevron_right
Printant : Plus rapide que Michel et Garcia
keyboard_arrow_down Commentaires (122) keyboard_arrow_down