Evect.fr

Roland Goujon craint le sol de Geoffroy Guichard

Publié le par Tibo 0 commentaire
Dans sa dernière édition, France Football revient sur l'état des pelouses de Ligue 1. Forcément, celle de l'AS Saint-Étienne est à l'honneur, dans le mauvais sens du terme... Roland Goujon, vice-président de Saint-Étienne métropole évoque ce problème tout en avouant son inquiétude pour la pose prochaine de la méga-poutre, le sol de Sainté et donc sous le stade étant instable... "Je reconnais que nous avons une pelouse qui a beaucoup souffert. On a vu des lambeaux partir parce qu’elle n’adhérait plus au substrat. Si, pendant la période des fêtes, ce n’était pas possible de tout changer, début janvier, en revanche, on a refait un placage de gazon, et, contre Lille, on avait un terrain honorable. Nous n’avons pas vraiment de solution. Compte tenu des travaux engagés au stade, et le fait qu’on doive également hisser une méga-poutre de 250 tonnes qui supprimera certains poteaux, avec le risque que cela comporte car nous sommes dans une zone minière, nous sommes pessimistes. A moins de pouvoir accélérer le processus de mise en place de cette méga-poutre, les travaux nécessaires au gazon ne pourraient intervenir qu’à la mi-2015."

Pour continuer sur ce terrain là, Aimé Jacquet racontait dans un livre qu'un matin en se rendant dans le chaudron pour l'entrainement lui et ses coéquipiers avaient découvert un trou énorme, gros comme un semi-remorque en plein milieu de la pelouse. Le passé minier est toujours très ancré à Saint-Étienne, encore plus dans les sols...

0 commentaire
KICK ASS - Wed 29 Jan à 16h35
c'est pas les mines mais une attaque de Bane!! il nous faudrait Batman comme jardinier...
Voir la suite des commentaires
bergessio - Wed 29 Jan à 14h23
Evect mdr
evect76 - Wed 29 Jan à 11h58
Un de ces jours, pendant un match, les joueurs vont disparaitre dans un immense trou en plein milieu de terrain.
Le chat noir - Wed 29 Jan à 11h44
Si un jour, un trou se forme en plein match (avec engloutissement de joueurs si possible), la notoriété de Saint Etienne sera assurée pour de longues années!
bayard - Wed 29 Jan à 11h42
cela appelle encore plus de compréhension et de tolérance de la part de tout le monde.
La nature offre beaucoup, mais il faut tenir compte de tous les paramètres. bien evidement il est comprehensif, que du gazon posé, n'a pas de racines encrées. d'un autre coté, ce climat actuel, trés trés rare a part l'année 1900 a des conséquences pour nos stades,nous ne sommes pas les seuls.
mais l'euros 2016 vaut bien quelques sacrifices.
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire