Evect.fr

Rocheteau : "On veut permettre aux jeunes de s'intégrer"

Publié le par Tibo 48 commentaires
Rocheteau : "On veut permettre aux jeunes de s'intégrer"L'AS Saint-Etienne compte s'appuyer de plus en plus sur la formation, un projet de longue date qui semble se matérialiser progressivement avec de nombreuses signatures au cours des dernières semaines. Dominique Rocheteau confirme la tendance dans les colonnes du Progrès :

"C'est un première. On est ravi d'avoir pu bloquer ceux qui, à nos yeux, ont le meilleur potentiel. On s'est protégé. Ils sont professionnels mais encore en formation. Même s'il faut des résultats, nous sommes dans un autre projet et Jean-Louis Gasset va dans ce sens. On veut un effectif de qualité mais pas trop important pour permettre aux jeunes de s'intégrer. On a été suffisamment critiqué ces dernières années à ce sujet. Le talent, n'attend pas le nombre des années."

Autre axe de développement pour performer dans la formation, le recrutement :
"L'argent est important et le nerf de la guerre c'est le recrutement. On essaie de s'améliorer, comme dans tous les domaines. On a, par exemple, établi un lien entre les cellules de recrutement des professionnels et des jeunes. David Wantier chapeaute désormais les deux structures. On a augmenté le budget au niveau du recrutement des jeunes. Il y a de plus en plus de concurrence. Pour recruter de bons jeunes, il faut de l'argent."

Tags : ,

48 commentaires
Magicdu45 - Sun 03 Jun à 13h13
Tous les ans c'est le meme discours... Sauf que notre centre de formation c'est pas du top niveau...
Voir la suite des commentaires
gaulois50 - Sat 02 Jun à 20h43
On à la chance d'avoir des anciens pro qui connaissent mieux que quiconque les rouages du foot professionnel  et la formation et D.Rocheteau en est le parfait exemple.Laissons les travailler ils font du beau boulot
MarathonMan - Sat 02 Jun à 19h05
Un effectif de qualité et pas trop important; moi ce que je retiens c’est le Pas Trop .... ça veut dire quoi ?
freddo42 - Sat 02 Jun à 19h03
il est encore lui cet inutile   ? le pire est qu 'il ose l 'ouvrir ,apres le fiasco de son protégé diony et bien d 'autres recrues depuis des années ,je ne comprends qu 'on le garde encore au club .
FM - Sat 02 Jun à 17h42
Rien que pour voir partir ces deux zèbres, j' aurai aimé que' l'on signe avec Peak6 .......
robrig - Sat 02 Jun à 17h20
ça fait des années q'on entend les mémes conneries sur "les jeunes"
fc42f - Sat 02 Jun à 17h12
Je n’arrête pas d'écrire sur ce site qu'il faut doubler la somme actuelle allouée à l'achat de jeunes joueurs .J'écrit bien ACHAT car c'est ce que fait Auchiasse depuis des années .Il arrose les parents et ça marche .Je pense que nous devons être plus juste et logique avec les clubs qui nous adressent de bons joueurs .Si le joueur perce il faut les arroser eux aussi ,tout cela défini dans le contrat initial .Mais le problème c'est que j'ai aucune confiance en Wantier et Fernandez .Je pense que les entraîneurs U15 U17 et U19 devraient avoir leur mot à dire car ils ont l'habitude de voir jouer des jeunes .
pierrot0562 - Sat 02 Jun à 16h58
A vrai dire, même si (enfin) on fait signer nos jeunes en devenir et qui ont du talent, le fait que Wantier soit aux commandes et Rocheteau ne me rassure pas du tout. Voir les recrutements réalisés avant l'arrivée de M. Gasset;... Se réfugier derrière l'aspect financier à présent n'augure rien de bon pour l'avenir. Ma plus grande joie serait de me tromper.
yark - Sat 02 Jun à 16h34
Et surtout éviter les trés Grossières erreurs de Recrutement en engageant des incompétents comme les JORGINHO, JANKO, M'BENGUE, KATRANIS, POLOMAT, dont on se demande bien ce qu'ils font à L'ASSE vu leur trés faible potentiel et leur mise à l'écart constante de la composition du Groupe.
passionVERT - Sat 02 Jun à 15h41
Rocheteau oublie de dire que Wantier chapeaute le recrutement des jeunes en collaboration avec Gérard Fernandez...les jeunes du centre peuvent s'inquiéter avec ces 2 marchands de bétail qui cherche "l'estranger pépite en plomb qui rapporte" : à nous les Katranis, Jorghino d'un côté, de l'autre les Virksas, Pinheiro and le p'tit dernier Kevin Patrick Alvès Fortes !

Rocheteau : "on veut un effectif de qualité mais pas trop important..." et bé y'a du taf pour lourder une partie des 42 pros qui restent et faire de la place à certains jeunes...

Après je rejoins @Zoko, certains qui ont signé ont du potentiel mais hormis 1 ou 2 ils sont loin du haut niveau pour l'instant...

Sacré Domi, des années qu'il nous tanne avec sa formation, j'ai retrouvé un article de 2012 (ou Ghoulam, Zouma et Guilavogui jouaient déjà en une) et on peut pas dire qu'en 6 ans ça se soit bousculé chez les pros (St-Max qui n'a fait que passer, Bamba qui part libre..Rpg ? Ouais..)

Allez c'est cadeau, Rocheteau en juin 2012 :
Dans le dernier numéro de Maillot Vert, Dominique Rocheteau donne cinq clés pour améliorer la fomation à l'ASSE. Extraits.
 
1) Promouvoir des valeurs
"La valeur travail a toujours été
particulièrement importante à Saint-Etienne, une ville de tradition
ouvrière. Comme je le répète à nos jeunes footballeurs, on est rien sans
rien : dans ma carrière, j'ai côtoyé beaucoup de joueurs et certains
ont réussi alors qu'ils avaient peut-être moins de talent que d'autres.
Pour cela, ils ont beaucoup travaillé. Le football demeure un sport
collectif, avec la valeur solidarité, la volonté de jouer pour les
autres. Nos éducateurs doivent continuer à faire passer le message
concernant cette notion de plaisir et le fait que l'on obtient des
résultats seulement grâce aux autres."
 
2) Concilier performance et plaisir de jouer
"A l'ASSE, la vocation de la formation reste
avant tout d'amener des joueurs à trouver leur place en équipe première.
 Nous souhaitons bien sûr que les différentes équipes de jeunes
obtiennent des résultats. C'est très important pour l'image du club et
la culture de la gagne, une philosophie très présente en Allemagne, que
des jeunes en apprentissage doivent développer. J'attache aussi beaucoup
d'importance au plaisir de jouer."
 
3) Mieux se structurer pour progresser
 
"Il y a une volonté avec l'ensemble des
responsables du secteur sportif de donner une philosophie de jeu à toute
la formation, une trame commune. Mettre tout cela en place prend
toutefois du temps et doit être envisagé à moyen et long terme avec une
réorganisation du centre. Cette saison, Jean-Philippe Primard officiait
avec une double casquette : entraîneur de la réserve et directeur du
centre de formation. Ce n'estplus possible car ce sont deux missions à
plein temps distinctes. Nous avons donc souhaité engager un véritable
manager de la formation, Bernard David. S'il n'arrive pas en tant
qu'entraîneur, il devra tenir un certain discours auprès des garçons et
avoir une sensibilité football afin de diriger les éducateurs. Il
veillera à l'aspect éducatif, à travers le développement du double
projet, sportif et scolaire, ainsi qu'au respect des valeurs du club et
des règles de discipline pour la bonne marche du centre. Sous ma coupe
et en collaboration avec Christophe Galtier, il sera aussi responsable
du recrutement et de la supervision des jeunes."
 4) Renforcer la détection en Rhône-Alpes
 
"S'améliorer passe beaucoup par des progrès dans
le recrutement. On étudie actuellement comment être encore meilleur,
notamment dans la région Rhône-Alpes, face à un voisin, l'Olympique
Lyonnais, performant et agressif en la matière. On est en train
d'étendre notre réseau. On se doit d'être encore plus fort et présent
sur le terrain. C'est aussi une question de moyens humains. Nous
réfléchissons à une réorganisation géographique de notre bassin de
détection. Historiquement, l'ASSE est présente dans trois régions :
Rhône-Alpes, PACA et Ile-de-France. L'ASSE pourrait d'ailleurs s'appuyer
sur un deuxième recruteur en région parisienne, le plus gros vivier de
jeunes talents. L'étranger ? nous n'y sommes pas opposés, mais les
joueurs doivent avoir au moins 18 ans pour nous rejoindre. C'est plus
complexe. Concernant le profil des joueurs, l'intelligence de jeu est à
la mode. Ce critère est évidemment primordial, mais un footballeur doit
être complet : physique, technique, tactique, etc."
 
5) Développer un réseau de clubs partenaires
 
"Il y a un monde entre CFA et L1, d'autant que
l'ASSE aspire à jouer le premier tiers du classement. Nous oeuvrons donc
pour tisser une toile avec des clubs pouvant servir de tremplin à nos
jeunes en leur permettant d'évoluer à un niveau intermédiaire. Dans
cette logique, nous avons signé des partenariats avec Niort, Toulon et
Grenoble. Nous étudions aussi un rapprochement avec un club parisien. On
prend le temps d'en rencontrer plusieurs, car c'est une décision
importante et on ne veut pas se tromper. Toutes ces collaborations
s'ajoutent à celles déjà en place avec des clubs du département afin de
détecter les meilleurs potentiels locaux."
seb76 - Sat 02 Jun à 15h02
ce qui est flippant dans ce qu'il dit c'est que Wantier chapeaute les 2 cellules
comme c'est dit dans la pub "on est mal patron, on est mal"
il va réussir maintenant à nous refourguer des jeunes de 15-16 à fort potentiel venu d'Ouzbékistan ou de Papouasie
fredo42 - Sat 02 Jun à 14h11
les jeunes ?!!   simplement , il faut les faire jouer !!c'est tout !
bayard - Sat 02 Jun à 13h38
Il faut que se  soit donnant  donnant, dans une entreprise on forme, mais le gas ne doit  pas se barrer   sans avoir   donné au collectif qui a donne la chance  et misé sur lui. Par exemple matuidi.
FM - Sat 02 Jun à 13h38
Simple application de ce qui est convenu d'' appeler  "  La Jurisprudence Bamba "
magicnono - Sat 02 Jun à 11h43
Domi arrête de faire croire que tu sers a qqc...je sais pas combien il est paye mais faut arrêter le massacre
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire