Evect.fr

Quiniou ne comprend pas le choix de Millot

Publié le par Tibo 54 commentaires
Pour l'ancien arbitre international, Joël Quiniou, la décision de Benoît Millot de ne pas exclure Jordan Amavi n'est pas la bonne. L'ancien arbitre a dû mal à comprendre ce choix et l'explique dans les colonnes du Progrès :

"Le tacle est quand même assimilé à une faute grossière. Amavi n'a aucune possibilité de récupérer le ballon. Dans son élan, il attrape la cheville et la jambe de Palencia. C'est une faute qui met en danger l'intégrité physique du joueur. Le carrton rouge direct n'aurait pas été scandaleux, bien au contraire. Il fut un temps où, quand l'arbitre donnait un carton jaune, il pouvait changer sa sanction en voyant que le joueur touché ne pouvait pas reprendre le jeu. Et cela, sans le VAR. Là, il avertit Amavi. A la limite, c'est sa décision. Mais les arbitres vidéos attirent son attention sur le fait qu'il faut revoir l'action car le carton jaune n'est pas approprié. Même quand Palencia n'avait pas retiré sa chaussette, on a bien vu que sa cheville avait enflé. Pour moi, M. Millot ne s'est pas rendu compte de la nature de la blessure du joueur de Saint-Etienne. C'est la seule explication que j'ai car s'il s'en était rendu compte, il n'y avait pas photo..."

Tags :

54 commentaires
fouad ben - Wed 04 Sep à 10h21
 IEn france le meilleur arbitre c est la femme qui a arbitrer chelsea liverpool point bar les autres arbitre turpin millot et lui qui arbitrer face lille ont pas le niveaux de la femme moi j aimerais la voir un jour arbiter s t etienne je pense qu ont sera pas déçu car les autres sont plus nulle que les arbitres africains en coupe du monde deja il prenne plus d arbitre africains que des francais coupe du monde 2014 aucun français coupe du monde 2018  turpin et sa ete le plus mauvais des arbitre en 2022 vous allez voir aucun arbitre si la femme car les autres il sont pas bon il faut dire la vérité et sa tourne de plus en plus au ridicule et mr millo doit etre suspendu pour faute grave car il a pas protéger le joueur et il doit plus arbitrer en ligue 1 il à pas de couille je l est vu des le première minute que c etait un peureux se mec doit arbiter des match a huit clos c est une honte de mettre un tel arbitre car eux qui était a la var il lui ont dit va voir sa vaut rouge la peur a surg
Aelle42 - Wed 04 Sep à 10h07
La difficulté, et le recours à la VAR n'y change rien, c'est que la décision de l'arbitre est une question d'INTERPRETATION. ET ce terme entraine un joyeux bordel qui évolue en fonction de qui fait faute sur qui. les conditions seront adaptées et argumentées selon. Quand toi spectateur et supporter tu vois un attentat, l’arbitre n'y voit qu'un excès d'engagement avec un dommage collatéral, arguant que le joueur incriminé n'a pas voulu faire mal... Démonstration : à la place de Palencia, tu mets un Vilain ou Neymar et là curieusement, l'interprétation change de Debussy en AC/DC : carton rouge, suspension du joueur sur 6 matchs au moins....  mais,.... comme à Lille, pour nous c'est.... dans le cul la balayette !
kanafran42 - Wed 04 Sep à 06h52
Il faut garder la VAR uniquement pour les hors jeu. Pour le reste c'est du nawak
kopnord87 - Tue 03 Sep à 21h36
Très facile à comprendre pourtant. On jouait à Marseille, point barre. Et comme tous les ans ou presque on se fait entuber au vélodrome.
Inutile de couper un cheveu en quatre pour trouver une quelconque explication.
Amuser vous a compter le nombre de points gagnés par l' OM en une saison à domicile.
On sait recevoir le corps arbitral sur la Canebière !
passel - Tue 03 Sep à 21h31
C'est bien d'entendre les arbitres, notamment Chapron qui évoque un possible manque de courage de Millot. Mais le silence de nos dirigeants est assourdissant : pourtant en 4 jours avec le péno sur Bamba et la blessure de Palencia il y a de quoi dire. Imaginons un instant les mêmes séquences chez les quenelles, le bordel que mettrait Aulas...
asse76 - Tue 03 Sep à 21h04
D'un point de vue global notre corps arbitral devient de plus en plus faible et la var n'a fait qu'amplifier les choses vu qu'elle est très mal utilisée...
coeur vert 02 - Tue 03 Sep à 20h00
Un arbitre acheté peut-être 🤔
Deboutlesfans - Tue 03 Sep à 19h12
Quelle fumisterie cette VAR !
Le foot n'y gagne rien vérité ,le spectacle est haché, les arbitres,à qui on pouvait reconnaître la difficulté de la tâche, passent pour de vrais incompétents (au mieux)
riket49 - Tue 03 Sep à 18h33
l'enculade du var commence pour nous glissade d bamba pénalty pour lille qui leur permet d faire le break normal amavi qui doit prendre rouge tous les jours 6 minutes pour revoir les images tiens d'ailleurs il n'y a eu que 5 minutes arrèt d jeu normal les sardines aurait joués 30 minutes a 10 ce qui nous aurait peut ètre libérer d espaces pour égaliser ba non normal pendant c temps on siffle des péno imaginaire pour nice normal.
cunlhaontz - Tue 03 Sep à 18h32
Il suffit de regarder le bilan de Millot avec l'OM pour comprendre.
Les stats ne mentent jamais.
GORINI - Tue 03 Sep à 17h57
Je pense avoir la réponse avant la rencontre , l'arbitre s'est trompé il avait soif mais il n'a pas mit l'eau dans son verre , donc un test d'alcoolémie s'imposait ce qui n'a pas été fait malheureusement . Pour nous c'est une histoire de verre ou  vert qui a mal tourné .
Duc - Tue 03 Sep à 17h24
Peut être peur de la pression des supporters marseillais
Zokorigolo - Tue 03 Sep à 17h23
Faudrait procéder à des fouilles de jardin. On en aurait des surprises.
Bouffonvert - Tue 03 Sep à 16h58

ARTICLE 584 SUIVI MÉDICAL DES JOUEURSLes clubs de Ligue 1 Conforama et de Domino’s Ligue 2 sont tenus d'assurer le suivi médical des joueurs professionnels tant sur le plan biologique et cardiologique que traumatologique. Chaque saison, ce suivi comprend deux examens biologiques, un électrocardiogramme, une échographie cardiaque et nécessite l'enregistrement des blessures (type, temps d'arrêt notamment) tout au long de la saison.Les protocoles sont définis par l'association des médecins des clubs professionnels, en lien avec les groupes d'experts (cardiologie, biologie, traumatologie...) de la commission médicale fédérale.La LFP prend en charge la remontée et le traitement des informations anonymes aux fins d'études épidémiologiques vers le médecin fédéral national et est chargée d’assurer le traitement administratif. En cas de non-transmission des données médicales anonymisées, et du non-enregistrement régulier des blessures, le club pourra se voir sanctionner d’une amende par la Commission des compétitions, après rappel, pouvant aller jusqu’à 20 000 €.ARTICLE 585 SERVICE MEDICAL DES ACTEURS DE JEULe club visité doit s’assurer la collaboration d’un médecin compétent en réanimation qui reste à la disposition des joueurs et arbitres de la rencontre. Ce dernier doit se trouver à proximité du terrain de jeu et disposer « d’équipements médicaux », notamment d’un défibrillateur mis à sa disposition par le club, lui permettant en cas de besoin d’intervenir efficacement.En cas de non-respect de ces dispositions, le club pourra se voir sanctionner, par la Commission des compétitions, d’une amende pouvant aller jusqu’à 20 000 €.
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire