Qui es-tu Fabio Celestini ?

Pros | Publié le par Tibo | 57 commentaires
Annoncé par plusieurs médias parmi les favoris pour la succession de Christophe Galtier, Fabio Celestini est probablement le technicien le moins connu au sein des noms régulièrement évoqués. Pourtant, ce n'est pas le moins intéressant...

Avant de devenir entraîneur, Celestini a eu une belle carrière de joueur qui l'a notamment mené en France, à l'ESTAC ainsi qu'à l'Olympique de Marseille. Il a également porté les couleurs de Getafe, Levante et du FC Lausanne-Sport dont il est aujourd'hui entraîneur. C'est du côté du FC Renens (Suisse), dans un rôle d'entraîneur - joueur qu'il fait ses premiers pas sur un banc de touche.
Il a par la suite été adjoint à Malaga, puis en poste à l'AS Terracina (Italie) avant de revenir dans son club formateur en Suisse.

Lors de sa première saison (2015-2016), il ramène Lausanne Sport en Super League (D1 Suisse) au terme d'une très belle saison (19 victoires / 8 nuls / 7 défaites), meilleure attaque (61 buts) et seconde meilleure défense du championnat. En Suisse, on considère Lausanne Sport comme le "petit Barça" et le quotidien Suisse "Blick" évoque le nouveau "Lucien Favre" pour parler de Fabio Celestini
Vous l'aurez compris, Celestini séduit par son style de jeu résolument offensif ! Le promu Lausannois a pointé à la 2e place du classement lors des 10e et 11e journées avant de connaître une fin de saison plus difficile, terminant finalement 9e (premier non-relégable).

La "méthode" Celestini est expliquée dans un excellent article du journal "Le Temps". Précision, préparation, rien n'est laissé au hasard ! Fabio Celestini aime s'appuyer sur des jeunes joueurs, vifs, mobiles et techniques. L'entraîneur peut s'exprimer en Français, Espagnol mais aussi en Italien et Anglais, un atout supplémentaire. 

Le profil du jeune entraîneur Suisse correspond parfaitement aux attentes des dirigeants. Il s'agit bien sûr, d'un petit pari sur l'avenir car pour l'heure, il n'a pas encore confirmé sur la durée. Néanmoins, la piste est séduisante et nous vous invitons à lire l'excellent article du Temps, qui vous permettra d'en savoir plus sur celui qui pourrait être le futur entraîneur des Verts. 
Photo de Charles Abi
chevron_right Voir la fiche de Charles Abi
Article plus récent chevron_right
Le bilan de l'affluence dans le chaudron
chevron_left Article plus ancien
Kombouaré ferme la porte à l'ASSE
57 commentaires
MIG80
access_time mer. 24 mai à 21h41
Comme d'habitude, tout le monde tombe en béatitude devant le nouvel entraineur, c'est pareil avec les recrues......puis avec le temps on s'aperçoit que ceux d'avant étaient finalement très bon !!! mais il est trop tard !! Donc ne nous enflammons pas !!
  0 réponse
keyboard_arrow_down Voir la suite des commentaires keyboard_arrow_down
mezenc43
access_time mer. 24 mai à 19h56
Battlès adjoint, si ça marche pas avec Celestini, Battlès prend la suite...pourquoi pas, Battlès aime le beau jeu aussi il me semble !
  0 réponse
patrice41
access_time mer. 24 mai à 15h53
le probleme c est que personne ne voudra de nos bourrins et je pense pas qu ils partiront de meme avec leurs petits salaires
  0 réponse
le point du jour
access_time mer. 24 mai à 14h34
C'est la personne idoine , notre  nouveau rayon de soleil des montagnes.
  0 réponse
vertonio
access_time mer. 24 mai à 14h13
C'est bien beau tout ca, mais est-il celui qui convaincra nos joueurs clés (genre Ruffier) de rester et tres bons joueurs en devenirs de nous rejoindre? Est-il l'entraineur qui rassurera un eventuel investisseur sur la capacité de Saint Etienne a se maintenir au niveau Europeen sur les prochaines années tout en avancant sur son projet de developpement? Apres si on peut revoir du beau jeu, je suis preneur, quitte a pas revoir l'Europe une ou deux saisons le temps que la sauce prenne
  0 réponse
Nicovertpourlavie
access_time mer. 24 mai à 13h49
tout a fait Jofran et Aimé Jacquet avant d’être le sélectionneur de l'equipe de France ds mes souvenir fut entraîneur a Bordeaux durant quelques années avec l'année de trop apres il eu un gros passage a vide ds les club qu'il entraîna jusqu’à l’équipe de France dont je ne rapellerai pas son parcours malgré toutes les critiques des journaliste durant la CM, Bref moi j’attends de voir si c'est le suisse qui viendra car l'entraineur  si il a des bourrins ca ne sera pas top donc voyons aussi les joueurs qui viendrons et ce qui partirons, comme on dis on ne fait pas d'une mule , un cheval de course
  2 réponses
evect76
access_time mer. 24 mai à 13h44
Tant que Romeyer est à l'ASSE et decide de tout, faut s'attendre au pire. Mais comme y'aura toujours des gens prets à suivre à Romeyer, il a encore de beaux jours à la tête de l'ASSE.
  0 réponse
poiladin
access_time mer. 24 mai à 13h35
Pas vraiment emballé ,mais il a l'avantage de ne pas être cher , c'est pour cela que Romeyer lui fait les yeux doux ...
  0 réponse
SUPERJET
access_time mer. 24 mai à 13h26
Il est perfectionniste, méticuleux. Il construit son effectif avec des joueurs toniques, rapides et techniques. Tout ce qui nous manque. Beaucoup de nos joueurs vont partir, il pourra donc recruter selon ses aspirations. Ca peut être bien, même si ça reste un pari.
  0 réponse
cr79242
access_time mer. 24 mai à 13h26
Franchement je commence à me dire que celestini à Sainté ça peut être pas mal surtout après avoir lu l'article du temps
  2 réponses
Gromis
access_time mer. 24 mai à 13h17
Avantage: il gagne les derbies.Désavantage: derrière il perd comme nous.Cette interview m'a rappelé un bon comme un mauvais souvenir de Galtier:https://youtu.be/MkmwseCNFrQ
  0 réponse
MF16
access_time mer. 24 mai à 13h10
Celestini peux etre une belle surprise... attendons de voir avant de juger mais sur ce que j'ai lu, il peux etre l'homme de la situation. Il est suisse d'origine italienne et polyglotte, c'est un point important car Caiazzo voulait un coach étranger et Romeyer voulait un coach qui parle français. Donc les journalistes ne pourront pas casser le club en ressortant le dossier "présidence à 2 têtes". Ensuite Fabio connait bien la ligue 1 pour y avoir joué plusieurs saisons, il a aussi joué en Espagne puis était l'adjoint de Pélégrini à Malaga donc il a sûrement appris beaucoup de chose à ses côtés. Sans parler de la remontée de Lausannes en première division, il est surnommé le nouveau Favre... Maintenant je ne sais pas si la comparaison est justifiée mais j'ai regardé quelques conférences d'après match et il parle beaucoup tactique, plan de jeu etc. Voilà si il signe chez nous, il faudra faire une bonne lessive, recruter des bons joueurs en espérant que la mayo prenne rapidement. 
  0 réponse
mafiaman42
access_time mer. 24 mai à 13h07
Lausanne Sport le "petit Barça" ? Faut il en rire ? Un entraîneur sorti de nulle part arrive à hisser son équipe en 1ère division suisse, super pour lui, mais dois-on le voir comme un grand entraîneur pour autant quand on connaît le niveau du championnat suisse (et je ne parle même pas de leur D2!).Cette année il est arrivé à les maintenir sur le fil. En quoi son niveau diffère il d'un Garande, Girard, Furlan, Antonetti & co ? Qu'à t'il prouvé de plus ?Aussi, aucune expérience européenne, tout va repartir à zéro de ce côté là également.Ses 2 avantages : inexpérimenté (donc personne ne rentrera en concurrence avec nous) et pas cher (donc top pour nos présidents), c'est faible pour le top5...
  0 réponse
Gromis
access_time mer. 24 mai à 12h59
C'est un peu comme avoir une video d'un joueur qui plante des buts mais qu'on ne voit pas les 90% des matchs ou il est le cul par terre parce que physiquement c'est une brindille.. (Jorginho)...
  0 réponse
Gromis
access_time mer. 24 mai à 12h54
L'article est intéressant mais y a 2 petits problèmes: quand un joueur dit que Lucien Favre est plus dans la progression du joueur alors que Celestini du collectif. Si le joueur ne progresse pas à un moment le collectif ne progresse plus non plus... Et donc le deuxième problème c'est que l'article date du premier quart de la saison... Et on connaît la fin, ça serait intéressant d'avoir le même article sur les 3/4 restant de la saison....
  0 réponse

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire