Qarabag - ASSE : Trop faibles pour espérer

Pros | Publié le par Etienne | 72 commentaires
Bousculés par une équipe de Qarabag courageuse, les Verts rentrent d'Azerbaïdjan avec le point du match nul (0-0). Un résultat qui n'arrange pas vraiment le club forézien, dans une compétition où tous les points sont précieux.

Déterminés, courageux, téméraires, voici les mots avec lesquels on pourrait qualifier l’attitude des Verts. Ceux qui étaient en tribune. 

Car hélas, la petite centaine de supporters stéphanois qui avaient ce soir fait le déplacement jusqu’à Bakou, a du se contenter d’une équipe terne, proposant un jeu insipide, et en clair manque d’inspiration. 


Donnés favoris par les observateurs, les hommes de Christophe Galtier n’ont pas su être à la hauteur de l’évènement. Face à une équipe de Qarabag dotée de belles individualités techniques, mais de très loin à leur portée, les Verts peuvent essuyer des regrets quant au visage affiché par l’équipe. 


Si la première mi-temps avait relativement bien commencé avec une occupation territoriale intéressante dans le camp adverse, les débats se sont rapidement équilibrés, pour ensuite tourner à l’avantage des locaux. 


La première mi-temps fut très calme des deux côtés, même si les Azeris mirent rapidement le pied sur le ballon (60% de possession à la pause), et que Ruffier dut s’imposer face aux attaquants adverses à plusieurs reprises en fin de mi-temps. Néanmoins, on ne sentait pas réellement l’équipe stéphanoise en danger, et c’est ce qui aurait peut-être pu sonner l’alarme à la pause. 


Loin de là, c’est une équipe statique, maladroite, presque hautaine voire nonchalante qui est revenu après l’interlude. Ce sont donc les locaux qui ont logiquement pris le dessus sur leurs adversaires, et commencé à multiplier les offensives, forcent donc Ruffier à sortir un grand match. 


Avec une défense intermittente (Jonathan Brison en tête de file), et une attaque bien trop poussive (seule l’entrée d’Allan Saint-Maximin en milieu de seconde mi-temps arriva a apporter un peu de vivacité), les Verts ne pouvaient espérer guère mieux qu’un résultat nul. 


S’ils veulent réellement prétendre à la qualification, les différents acteurs du club (joueurs comme dirigeants) vont devoir se poser les bonnes questions, afin de faire correspondre les paroles et les actes, deux entités qui semblent ce soir à des années lumières l’une de l’autre. 


Une chose est sure, la saison s’annonce longue, et il va réellement falloir montrer plus de determination dans les semaines à venir. 

Article plus récent chevron_right
Qarabag - ASSE : les notes
chevron_left Article plus ancien
Flash : Qarabag 0 - 0 ASSE
keyboard_arrow_down Voir les 72 commentaires keyboard_arrow_down