Puel, un effet saisissant !

Statistiques | Publié le par Tibo | 11 commentaires
On ne cesse de le mettre en avant, depuis sa prise de fonction, Claude Puel est invaincu toutes compétitions confondues et présente même un bilan de quatre victoires pour un match nul en Ligue 1. Dans son dernier numéro, France Football pousse l'analyse de "l'effet Puel" un peu plus loin sur le plan des statistiques. 

 Avec Ghislain PrintantAvec Claude Puel 
8 matchs5 matchs
50% de possession41.7% de possession
25% de victoires80% de victoires
0.87 buts marqués / match1.6 buts marqués / match
1.62 buts encaissés / match0.80 buts encaissés / match
421.9 passes par match (dont 81% réussies)386.4 passes par match (dont 75.4% réussies)
100 passes vers les 30 derniers mètres / match (61.9% réussies)92.8 passes vers les 30 derniers mètres / match (56.9% réussies)
13.4 centres dans le jeu / match (18.7% réussis)11.2 centres dans le jeu / match (16.1% réussis)
11.6 tirs par match (39.2% réussis)10.2 tirs par match (43.6% réussis)
17.1 dribbles tentés par match (50.4% réussis)21.4 dribbles tentés par match (52.3% réussis)
13.6 tirs subis par match9.8 tirs subis par match
5.3 tirs cadrés subis par match4.2 tirs cadrés subis par match
12.4 fautes concédées par match14 fautes concédées par match
11.8 fautes subies par match11.4 fautes subies par match
22.9 ballons récupérés par les milieux de terrain par match20.2 ballons récupérés par les milieux de terrain par match
54.5 passes longues par match (50.7% réussies)69.8 passes longues par match (48.5% réussies)
11 commentaires
evect76
access_time mer. 13 nov. à 00h24
Ce qui manque dans cette stat c'est le pourcentage de joueurs dans la surface adverse. Car on voit qu'il y a avec Puel plus de dribbles et plus de passes longues. Mais comme on l'a vu avec les matchs avec Puel, il y a aussi plus de joueurs dans la surface qui se retrouvent avec plus de chances de marquer. Alors qu'avec Printant, les Vers s'approchaient fébrilement de la surface et n'avaient pas vraiment des occasions de but.Avec Puel, les joueurs courent davantage.
  0 réponse
keyboard_arrow_down Voir la suite des commentaires keyboard_arrow_down
Javert
access_time mar. 12 nov. à 20h50
Au regard du blé qu'il prend, heureusement qu'il y a du changement !!!! Et c' est un changement bien agréable. Attention de ne pas s'enflammer car la rechute pourrait être compliquée pour tout le monde. J'espère juste qu'il puisse mettre la pression et sa patte sur le recrutement de cet hivers.Si toutefois il parvient a faire dépenser un peu sous  aux deux artistes  il risque bien de réussir plus vite que prévu. 
  0 réponse
GORINI
access_time mar. 12 nov. à 16h55
Je pense que aujourd'hui on peut avoir  35% de possession et gagner , car quand on regarde certains matchs le nombres de passes qui ne servent à rien , on fait tourner derrière on joue à la baballe c'est ce que l'on appelle de la possession stérile .   Ou bien alors oui on peut confisquer le ballon à l'adversaire en ayant une très grande maîtrise technique comme le faisait BARCELONE sous l'ère GUARDIOLA   Donc tout dépendant des consignes du coach on laisse le ballon à l'adversaire pour mieux les contrer   et aussi en fonctions des joueurs que nous possédons dans notre équipe qui peuvent mettre le pied sur le ballon ou pas
  0 réponse
lifegreen
access_time mar. 12 nov. à 16h08
La possession de balle ne veut plus rien dire, ce qui compte c'est comment tu optimises tes actions…  Tu les optimises lorsque ton groupe joue avec la confiance et l'esprit de la gagne… Notre jeu était brouillon aujourd'hui, l'équipe suit un plan de jeu, elle est organisée. Il est frappant comment le coach est concerné, tout le match, on voit Puel avec calme et hargne, encourager, replacer, rectifier et remobiliser so groupe… Je me souviens de Ghislain qui sautait au bord du terrain, comme un entraîneur des matchs du dimanche matin en pupilles
  0 réponse
Filsde
access_time mar. 12 nov. à 15h10
On comprend avec ces statistiques du moment que notre équipe garde moins le ballon en position défensive et préfère allonger pour faire un pressing plus haut, que notre rendement défensif s'est amélioré et qu'offensivement nous avons encore beaucoup de progrès à faire!
  0 réponse
vertmisel
access_time mar. 12 nov. à 15h09
Comparons ce qui est comparable , Galtier , Gasset  voir Herbin je veux bien mais pas Printant ,malgré tout le respect que j'ai pour lui il partait de trop loin , l'un est coach principal avec un CV aboutit , l'autre était un adjoint avec une mini expérience qui avait tourné court à Bastia , je vais m'arrêter là dans mon analyse car je n'ai pas envie de le dénigrer , on l'a jeté dans la gueule du loup  alors qu'il n'était pas préparé à coacher un tel club   !!!A vrai dire les states c'est pas la première leçon que je retiens de Puel  mais +  l'efficacité dan son management , son charisme , sa culture du football moderne , son intransigeance , sa rigueur et son ouverture sur les jeunes , sa vision éclairée sur le jeu et les joueurs , voilà ce que je retiens le + chez lui   !!!
  0 réponse
bergessio
access_time mar. 12 nov. à 14h48
Mouais42 tu es où j ai pensé à toi pendant le match Nantes asse ! J ai vu ton pote sable avec sa tablette debout devant le banc   lol
  1 réponse
jofran
access_time mar. 12 nov. à 14h18
Comme quoi toutes ces stats ne veulent rien dire ! Ce qui compte ce n'est pas le nombre des actions (passes, centres, tirs, interceptions, etc.) effectuées mais leur efficacité, et celle-ci dépend en grande partie de la détermination et de la confiance en soi de leurs auteurs.Et là le rôle de l'entraineur est primordial !!! Avec des stats moins bonnes en possession, nombre de passes, y compris vers les 30 derniers mètres, centres, tirs … Puel inverse les résultats de Printant en termes de buts marqués / buts encaissés (et donc bien entendu en termes de résultats) !!! 
  0 réponse
Link
access_time mar. 12 nov. à 14h06
comment peut on etre surpris, l autre n etais pas un entraineur...pas dur de faire mieux , quand tu passe de dernier a 4e avec le meme groupe y a rien a ajouter, y a juste a mr printant de se faire tout petit et de se casser sans faire de vagues...et surtout ne pas jouer a la victime, car les victimes c est nous pas ce guignol, la coupe d europe est baisé a cause de cet incompetent
  1 réponse

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire