Evect.fr

Pourquoi la propriété de Geoffroy-Guichard est un enjeu majeur

Publié le par Tibo 16 commentaires
L'AS Saint-Etienne ne cesse de le clamer haut et fort, l'achat du stade Geoffroy-Guichard est indispensable pour franchir un nouveau cap et augmenter considérablement les revenus du club. Jean-Luc Leroux, associé du cabinet d'audit KPMG* et responsable du réseau Sports, va clairement dans le sens des dirigeants. Il explique dans les colonnes de l'Equipe, pourquoi le Paris Saint-Germain doit lui aussi devenir propriétaire de son stade.

"Le point essentiel, c'est la propriété du stade. C'est un actif majeur qui peut peser dans la structure financière du club suivant son mode de financement. Dans son stade, on reçoit, on communique, on développe du business.La loi Bailly récemment votée essaie de faciliter l'acquisition de leurs infrastructures par les clubs. les lignes bougent. Un bail n'est pas comparable avec le fait de détenir en pleine propriété un bien qui figurerait à l'actif du club. Il ne peut pas garantir des emprunts de la même manière, cela lui offre moins de souplesse"

Dans le cas du PSG, Jean-Luc Leroux estime qu'un bond serait effectué par le club de la capitale, en devant propriétaire du Parc des Princes et que sans, ce sera forcément plus compliqué... 

*Le cabinet KPMG a établi l'an dernier un classement des clubs Européens selon leur valorisation financière.

Tags :

16 commentaires
mafiaman42 - Fri 31 Mar à 18h33
A part faire littéralement exploser le coût des places à GG, je n'en voit pas l'intérêt sportif à court/moyen terme. Ah si ! Faire un beau package à revendre !
Voir la suite des commentaires
jofran - Fri 31 Mar à 18h07
cet "expert" ne me parait pas très au courant de l'évolution récente de la gestion de leurs actifs par les collectivités locales : aujourd'hui rares sont celles qui se dessaisissent de leur patrimoine foncier ou immobilier, au profit d'investisseurs dont les desseins à moyen / long terme sont obscurs ou soumis à aléas.

Par ailleurs, il est absolument faux de dire qu'un bail ne permet pas les mêmes opérations financières qu'une pleine propriété : un bail emphytéotique (qui peut durer jusqu'à 99 ans) peut être hypothéqué, pour garantir un emprunt dont la durée sera forcément moins longue.

De très nombreuses opérations immobilières se concluent aujourd'hui de cette façon, et c'est un système qui peut être intéressant pour un candidat acquéreur comme l'ASSE, dont les ressources et le mode de fonctionnement actuels ne lui permettent vraisemblablement pas de financer l'investissement du stade, et qui a tout intérêt à se concentrer financièrement sur les investissements sportifs.
robrig - Fri 31 Mar à 17h34
Ras le bol de ces deux presidents et de la gestion de ce club de l'histoire avec Perrin de galtier de certains joueurs...Plein l. ..
FM - Fri 31 Mar à 13h07
A propos de tout et rien, et hors sujet (quoique ?)  j' ai fait un rêve...que Michel Platini devienne le Président de l' ASSE ....Déjà qu'on lui doit beaucoup ( à Sainté ) pour avoir "récupéré" le stade GG dans le cadre des matchs de l' Euro....rénovation, partie du financement, retombées commerciales...ne serait que quelques années, il apporterait énormément, dans tous les domaines, y compris ses avis dans le domaine technique !
FM - Fri 31 Mar à 12h57
C' est financièrement exact concernant la valorisation des actifs corporels, mais dans ce cas d' exception, il y a bien exception. Peut on imaginer que GG, puisse un jour revenir en location à un club qui ne soit pas l' ASSE et qui ne joue pas en vert ?  inimaginable ! Donc il faut tenir compte de la valorisation des actifs "incorporels" tels que le Fonds de commerce, ( concept commercial mais qui colle parfaitement à l' image de l' ASSE .  Le cadre stéphanois, et son environnement régional, ne peut être comparé au cadre parisien, ou le PSG n' aurait que l' embarras du choix, s' il voulait délocaliser.
dallasace7 - Fri 31 Mar à 12h43
je ne savait pas que les Qataris n'avaient pas racheté le stade,et j'espère que ça n'arrivera jamais,là ce n'est pas la même chose que nous,si les Qataris s'emparent du Parc des Princes,dans 10 ans ils auront pris Paris
louloulebretonvert - Fri 31 Mar à 12h24
la priorité  c'est de  garder  lolo perrin
ANO - Fri 31 Mar à 11h55
Commentaire supprime
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire