Perrin : "L'atmosphère dans le vestiaire a changé"

Pros  #ASSEOM   | Publié le par Tibo | 40 commentaires
Le capitaine de l'AS Saint-Etienne, Loïc Perrin était en conférence de presse ce mercredi pour évoquer la rencontre face à l'Olympique de Marseille. Le défenseur central met en avant l'expérience des nouveaux joueurs, bénéfique à l'ensemble du groupe de quoi permettre une victoire marquante face aux Phocéens ?

"L'Olympique de Marseille est une très belle équipe. Sur le papier et sur le terrain. Ils ont eu un passage compliqué puis sont désormais sur d'excellents résultats. Ils ont un potentiel offensif incroyable. ASSE - OM a toujours été une belle affiche, un bon match à jouer. Les joueurs arrivés ont tous été internationaux, ce n'est pas un hasard. Ils renforcent l'équipe. Ils connaissent la Ligue 1 hormis Neven Subotic. L'expérience dans un groupe c'est super important. Avec Neven Subotic on se comprend bien, on échange en anglais, c'est une personne intelligente. Son nombre de saisons à Dortmund n'est pas un hasard. Il a beaucoup de qualité. Ça permet aux jeunes et aux moins jeunes de voir le haut niveau. L'atmosphère dans le vestiaire a changé depuis le début d'année. Les vacances et le stage en Espagne ont fait du bien après des moments difficiles à vivre. Le coach y attache de l'importance. Dans la position dans laquelle nous étions il y a quelques semaines, rien n'est facile. Ni le mois de janvier ni celui de Février avec la réception de l'OM et le déplacement à Lyon. Ce sont des équipes de haut de tableau. C'est excitant à jouer. Notre objectif ne s'arrête pas à la fin du mois de février. Dans notre position, nous ne pouvons pas espérer plus que le maintien. Il faut s'y préparer. Des matchs contre l'OM, si ça se passe bien, donnent des victoires marquantes. Ça ferait du bien à tout le peuple vert qui a vécu des moments compliqués. J'aimerais en vivre des plus sympas d'ici la fin de saison. Le championnat est incroyablement serré. Mais il faut toujours avoir un petit oeil derrière et ne pas s'emballer. Il y a du mieux, certes, mais on ne va pas changer de discours tout de suite. Tout peut aller très vite."
Photo de Loïc Perrin
chevron_right Voir la fiche de Loïc Perrin
keyboard_arrow_down Voir les 40 commentaires keyboard_arrow_down