Evect.fr

Perrin : "Avoir confiance en ce que l'on fait"

Publié le par Tibo 13 commentaires
Le capitaine de l'AS Saint-Etienne a rassuré sur son état de santé après la rencontre. Il évoque ce match à Dijon, qui a récompensé les efforts de l'équipe. Pour Loïc Perrin, l'une des clés de cette fin de saison dans la course à l'Europe, c'est d'avoir confiance en ce que fait l'équipe. 

« Je suis sorti parce que cela fait un petit moment déjà que mon genou me gêne et là, je n’en pouvais plus mais il n’y a rien de grave. Avant le match, j’ai eu un petit problème de digestion mais rien de grave non plus. On a fait dans l’ensemble un match solide et on est récompensé de nos efforts. Cette victoire arrive avant une bonne trêve pour nous. Elle nous permet de nous replacer derrière Bordeaux et Marseille. C’est une bonne chose. On a eu une période très compliquée et j’espère qu’on va enchaîner sur une belle série. 
Mais dimanche soir, il y a eu vraiment de bonnes choses, c’est bien. Dijon est un équipe qui joue pour marquer des buts. Il n’y en a pas eu beaucoup mais on a eu pas mal d’opportunités, de situations à jouer, et des contres qu’on n’a pas très bien finis. On est récompensé par ce but de Jordan (Veretout). On est resté solides et c’est toujours bien de ne pas prendre de but. Il a fallu attendre ce but pour nous libérer. Ce fut un peu chaud à la fin mais c’est logique. On a réussi à tenir. Ces trois points arrivent à un très bon moment. Ça fait du bien de regagner des matches. Vous vous inquiétez peut-être mais pas nous sur notre destin européen. On voit qu’on revient à deux points des places européennes mais il faut repartir sur une série positive. En huit matches, il peut se passer beaucoup de choses. Servons-nous de celui de ce soir pour bien préparer celui contre Nantes dans trois semaines, et cette dernière ligne droite. Ce qui peut faire la différence, c’est d’avoir confiance en ce que l’on fait. On a de la qualité dans l’effectif forcément. Les confrontations directes vont être déterminantes. On travaille bien depuis un moment et d’être récompensés, ça fait du bien. »

Source : Le Progrès

Tags : ,

13 commentaires
fredo42 - Mon 20 Mar à 16h24
restons à notre place..laissons BORDEAUX et les sardines s'entre déchirer ...pour une europe qu'ils n'auront jamais !!
lifegreen - Mon 20 Mar à 15h41
Loic comment pouvez-vous avoir confiance après tous ces matchs moisis offerts, où vous avez galérer contre des équipes de bas de tableaux, sur les derniers matchs défaite contre Montpellier, Caen et nuls Metz et Bastia et Victoire à l'arrache contre Dijon... Galtier vous a tous contaminés
louloulebretonvert - Mon 20 Mar à 12h36
pourquoi  on es   pas  capable  de  refaire un match  comme  la  premiere mi temps  a  manchester

le point du jour - Mon 20 Mar à 11h58
Tout va bien pour le genoux de loic, dailleurs, galette a dit que c'était par prevention. Allez loi, continue ton entrainement, et la picsine, ne risque pas de vous blesser entre vous, comme se fut aussi le cas a l'entrainement cette saison. merci aussi pour ta sérénité. Mais il va falloir battre les deux concurrents pour se mettre a labris pour une place européenne. Il y aura encore des combats d'hommes a faire pour avoir sa place dans le tableau d'honneur.
CHRISHER - Mon 20 Mar à 11h23
Je suis très dubitatif sur l'état du genoux de PERRIN
Je crains le pire...et la fin de saison voir la fin de carrière du capitaine
Le genoux est  une articulation miraculeuse de la nature d'une complexité diaboliques
quand cela se dérègle c'est l' enferre à vivre pour un sportif de haut niveau

j’espère du fond du cœur de me tromper pour l'équipe
car les statistiques prouvent qu'on est moins performant sans capitaine flamme
MrStef42 - Mon 20 Mar à 11h22
On a enchainé Caen, Metz, Bastia, Montpellier et Dijon soit 5 clubs sur les 6 derniers du championnat : résultat 5 points sur 15 possibles. Alors on a beau être à 2 points de l'Europe, on va jouer Monaco, PSG , Marseille, Bordeaux soit 4 des 6 premiers alors qu'il ne reste que 8 matchs. Franchement, je vois pas comment on peut être européen. Surtout quand on se souvient la manière d'aborder les confrontations directes en fin de saison dernière (Lille et Nice).
salmo.salar - Mon 20 Mar à 11h00
Pff, sacré Perrin : "Servons-nous de celui de ce soir pour bien préparer celui contre Nantes dans trois semaines, et cette dernière ligne droite"...

Surtout pas, malheureux, cette rencontre fut minable à tout point de vue, il faudra changer tout dans la manière, la technique, l'envie, pour obtenir des victoires face à des clients nettement plus redoutables lors de cette fin de saison !
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire