Evect.fr

Pas de Niçois à Geoffroy

Publié le par Tibo 22 commentaires
Nouvelle interdiction de déplacement qui touche les supporters, nouvelle atteinte aux libertés fondamentales de notre pays. Mais cette fois-ci, l'OGC Nice s'insurge contre cette décision et prend la défense de ses supporters.

Nous avons appris que nous ne serons pas au complet à St Etienne. Notre équipe évoluera sans ses supporters dimanche. Un arrêté préfectoral de stationnement, circulation et d’accès au stade Geoffroy-Guichard a été publié à leur encontre et les privera de ce classique du championnat de France.

Nous considérons cette décision profondément injuste. Cinq mois après le match aller, cet arrêté constitue au mieux un oubli, au pire une négation des responsabilités qui se sont dégagées de la décision de la commission de discipline de la LFP dans les incidents survenus en novembre, à l’Allianz Riviera.

Victimes à l’époque, nos supporters le sont à nouveau aujourd’hui, sous une autre forme, en se voyant interdire d’aller soutenir leur équipe et ce de manière arbitraire.

Cette décision revient à banaliser, progressivement, les interdictions de déplacement. Pour ne pas constituer des atteintes à la liberté de circulation, elles ne sauraient devenir systématiques. Elles doivent être motivées par des conditions exceptionnelles.

Nous ne comprenons pas cette nouvelle interdiction de déplacement, la quatrième fois cette saison, qui apparait totalement disproportionnée au regard du comportement de ses supporters.

Sanctionner sans discernement, c’est minorer, voire ignorer, l’ambiance festive, familiale et populaire qu’ils contribuent à créer toutes les deux semaines à l’Allianz Riviera cette saison.

Si nous contestons certaines injustices nées d'interdictions de stade abusives, nous continuerons de combattre et condamner toute forme de violence sous toutes ses formes en déposant systématiquement plainte contre les auteurs d'infractions à la loi.

Intransigeant sur ces questions, le club est d’autant mieux placé pour dénoncer aujourd’hui les nombreux amalgames et raccourcis dont sont victimes certains de ses plus fidèles partisans.

Direction, staff et joueurs témoignent leur solidarité à tous ses supporters empêchés, par ces décisions, de vivre pleinement leur passion, en étant privés de leur plaisir d’aller simplement encourager leur équipe à l’extérieur.

L'OGCNice souhaite ardemment que dans les prochaines semaines et prochains mois puisse s'ouvrir en concertation avec les autorités du football et de l'état, une réflexion pour faire en sorte que le football reste un sport populaire et que les stades français puissent accueillir en toute sécurité tous types de supporters sans recourir systématiquement à des interdictions de déplacements.


22 commentaires
vertefibre - Wed 02 Apr à 08h43
C'est la non interdiction qui aurait été inconsciente, les NICOIS comptent parmi leur rang de vrai hooligans reconnus, ce qui n'est pas le cas de l'ASSE, et c'est là qu'il y a une réelle injustice, et cet enfoiré de RIVERE le sait c'est pourquoi qu'il hurle très fort pour cacher la plaie de son club. Ces interdictions ont le méritent de calmer les vrais hordes sauvages de NICE et des BAD GONES, des groupes très anti stéphanois, c'est le coté positif de la chose. Mais cela ne règle rien en fait, interdire et toujours interdire peut être également vu comme une atteinte aux libertés fondamentales de notre pays et les instances publics vont être en un moment donné obliger de prendre leurs responsabilités, au lieu d'emmerder des milliers de supporteurs qui dans l'énorme majorité sont de bons supporteurs, va falloir enfermer les vrais casseurs, et j'ai fait la nuance j'ai dit casseurs et pas hooligans, car ce que notre pays souffre le plus c'est pas des hooligans qu'on dénombre même pas 200 en France, et dont la plupart sont à NICE, LYON, MONTPELLIER, MARSEILLE et BASTIA, mais ce sont bien les bandes venu pour la plupart des banlieues qui pillent les magasins des centre ville, et qui cause un bon nombres de dégât dés qu'il y a un événementiel , ce qui coûte une ruine à notre pays, et ces hordes là n'ont pas besoin de match de foot pour répandre le bordel.
benoit_sbv - Tue 01 Apr à 17h43
On me rapporte que ce sont les niçois qui ne voulaient pas venir ! Trop peur des représailles... ^^
bergessio - Tue 01 Apr à 17h42
Ambiance familiale ha bon ! Expliquer pourquoi c'est la quatrième fois cette année que Nice est interdit de déplacement !
coco43 - Tue 01 Apr à 16h14
c normal
junior42 - Tue 01 Apr à 13h22
Je veux pas defendre les niçois loins de la, mais au moins leurs president les soutient au contraire des notres qui nous enfonces petit à petit...
François Allais - Tue 01 Apr à 12h43
Dites moi, vilains et leur présidente Aulassalope ont ouvert leurs cours de Paranoïa aux idiots de Niçois....
Malilan - Tue 01 Apr à 12h32
«Victimes à l’époque, nos supporters le sont à nouveau aujourd’hui »
C'est un poisson d'avril non ????
vertmisel 42 - Tue 01 Apr à 12h19
Garde et Aulas victime de l'arbitrage, Grenier, Umtiti victime de leur insulte envers un arbitre et de leur QI d'enfants gâtés, Koné victime d'avoir agréssé Guilla, les supporters Lyonnais victimes d'agréssions sur nos joueurs et sur leur pelouse, Bats victime d'avoir provoquer nos supporters dans notre stade, Ménes victime d'insulter à chaque émission de canal+ Brandao, la Ligue victime de tous nos supporters et de l'ASSE, les " gentils" supporters Nicois victimes des méchants Stéphanois, le président Niçois victime de sa malhonnèteté, en conclusion le foot Français est victime de son ridicule, l'ASSE dérange en haut lieu et dans certaine sphère médiatique, nous nous sommes victimes de leur incompétence ,victime de leur partis-pris, victime de leur arrogance, victime de leur lacheté, qu'ils se rassurent on sera toujours debout et fiers !!!!!!!
alsavert - Tue 01 Apr à 11h55
c dommage bien sur, mais la je trouve qu il inverse un peu les roles... a lire ce ramassi de betises, les nicois n ont rien , c 'est des gentil, et surtout ils n on en rien provoqué ces incidents... le monde des bisounours quoi... faut arreter de vouloir mettre cette histoire sur notre dos merde... le riviere n a qu a ballayer devant sa porte avant de parler...
evect76 - Tue 01 Apr à 11h37
Ce communiqué niçois n'est qu'un torchon impropre et hypocrite. On dirait un lyonnais qui l'a rédigé. Ils ont laissé se créer des incidents au match aller et ensuite accuser les stephanois, et maintenant ils viennent se plaindre ??? Mais de qui se moque-t-on ? On a bien compris, que l'ASSE est genant pour la LFP mais aussi des dirigeants de club qui n'hesiteront pas à recidiver en rendant responsables les stephanois chaque fois qu'il y aura des incidents où ils seront impliqués. Cet arreté est une bonne chose et à l'avenir, il continuera d'en être ainsi et si ce n'est pas le cas, ce sera à chacun de prendre ses responsabilités afin de de ne pas se rendre dans les stades comme Nice.
stephdu84 - Tue 01 Apr à 11h36
Ne vous plaignez pas trop ,nous nous sommes venu et on c'est viré du stade alors que l'on a etait provoqué et agressé,Vous au moins vous ne vous deplacerez pas pour rien .....
Vinz - Tue 01 Apr à 11h21
Les niçois, des victimes... mélol.
fc42 - Tue 01 Apr à 11h16
Les niçois portent une énorme responsabilité sur les incidents du match aller c'est normal qu'ils soient exclus!
Pierrick_Ink - Tue 01 Apr à 11h10
Vos mieux ça qu'il y ai encore des problèmes.. et que notre image sois encore dégradé au vue de une poignet "supporter"
lolo42 - Tue 01 Apr à 11h07
Normal, en effet.
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire